acceuilActualitéCulture & SociétéEconomie & FinancesEducation & DéveloppementInsécurité & BanditismeJustice

Toto Constant, en Haïti

Emmanuel Constant a été expulsé des États-Unis, le mardi 23 juin 2020. Emmanuel «Toto» Constant, l’ancien chef paramilitaire du Front Révolutionnaire Armé pour le Progrès d’Haïti, devenu par la suite le «Front pour l’Avancement et le Progrès Haïtien» FRAPH, est arrivé l’aéroport Toussaint Louverture, dans un vol provenant des États-Unis, avec plusieurs autres rapatriés. Emmanuel «Toto» Constant a été condamné par contumace par la justice haïtienne pour ses nombreux crimes en Haïti. Le lundi 22 juin, le Premier Ministre Joseph Jouthe a relayé l’information, lors d’une réunion virtuelle avec des représentants du secteur des droits humains, tout en les informant qu’il se battait toujours pour obtenir un report dans le renvoi de Constant. Lucmane Delille, le Ministre de la Justice avait déclaré dernièrement que Constant serait immédiatement emprisonné à son retour en Haïti, si le Gouvernement ne réussissait pas à repousser le vol de déportation de la U.S. Immigration and Customs Air. Le Département d’État américain a refusé de commenter et a renvoyé toutes les demandes de renseignements concernant l’expulsion de Constant au Département de la sécurité intérieure, qui n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Lisez aussi
Close
Back to top button