acceuilActualité

Nouvelles mesures du MENFP

Le ministre de l’Éducation Nationale, Pierre Josué Agénor Cadet, continue de prendre de nouvelles mesures au sein du MENFP, alors que l’année académique 2019-2020 est, on ne peut plus, perturbée par des crises. Après le mouvement de pays lock qui avait paralysé toutes les activités scolaires, durant plus de trois mois, aujourd’hui, c’est le nouveau coronavirus qui a stoppé, encore une fois, les activités scolaires en Haïti. Déjà, bien avant l’arrivée de cette épidémie, en raison de la crise socio-politique durant plusieurs mois, l’année scolaire était déjà très incertaine, malgré le calendrier scolaire réaménagé du Ministère de l’Éducation Nationale. Maintenant, avec cette nouvelle fermeture des classes pour éviter la propagation du Covid-19, compléter l’année scolaire représente un grand défi pour la communauté éducative. En effet, dans une note, le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) a fait part, en date du 15 avril, que la promotion au niveau des trois premières années de l’École fondamentale, se fera de manière automatique. Par décision ministérielle, signée du titulaire du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), Pierre Josué Agénor Cadet, en date du 14 avril 2020, il a été décidé que le passage des écoliers des 1ère, 2ème et 3ème années de l’École fondamentale en classe supérieure, sera désormais automatique. Selon les responsables, cette décision, qui sera effective à partir de la prochaine année académique 2020-2021, s’inscrit dans le cadre des mesures visant à rénover le système éducatif haïtien. Parmi les éléments évoqués dans la décision ministérielle, en vue de justifier cette mesure, on peut noter l’ensemble des rapports diagnostics du système éducatif montrant le fort taux de redoublement et d’abandon scolaire, au niveau du 1er cycle de l’École fondamentale ; l’avis des experts en matière d’éducation faisant valoir l’immense gaspillage de ressources au niveau du premier cycle fondamental par le fort taux d’abandon scolaire, en raison du redoublement et la nécessité de promouvoir et d’améliorer l’efficacité interne du système éducatif haïtien. «Un groupe de travail, autour de la promotion automatique, est constitué, en vue d’assurer le suivi de la mise en œuvre de cette disposition», a mentionné le MENFP. Les tâches de cette structure consisteront principalement à élaborer le cadre de définition et d’organisation du dispositif d’évaluation, concernant le premier cycle de l’École fondamentale, d’établir le processus de mise en œuvre du dispositif, de fixer les responsabilités des divers acteurs et parties prenantes, de déterminer les mesures d’accompagnement et de proposer les modalités de mise en application de la mesure, dans l’ensemble du système scolaire. Et le groupe qui travaillera sous la supervision du Directeur Général du MENFP, dispose de six mois pour remettre ses travaux au ministre. Parallèlement, une vaste campagne de communication, autour de la promotion automatique, est également prévue, afin que le grand public, en général, et la communauté éducative, en particulier, puissent bien saisir le sens et la portée de cette décision ministérielle. De plus, dans le souci d’aider les établissements scolaires sur le territoire national à assurer la continuité pédagogique, le site www.LEKOL.ht a décidé de leur donner un accès gratuit à sa plateforme éducative, pour le reste de l’année scolaire 2019-2020. Dans le même objectif que la plateforme d’enseignement à distance du Ministère de l’Éducation Nationale, cette initiative permettra à ces écoles de continuer d’accompagner les élèves à distance, durant cette période de confinement. Conscients que certains élèves ne pourront pas bénéficier de ce service, en raison des ressources internet limitées, la plateforme LEKOL a encouragé tous ceux qui le peuvent (parents, amis et autres) à apporter leur soutien aux élèves, afin de leur permettre de continuer leur apprentissage.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button