acceuilActualité

La gestion du coronavirus par le gouvernement: entre critique et incompréhension

Lors de sa dernière sortie au Centre d’informations permanentes sur le coronavirus, de manière à peine voilée, le Premier ministre Joseph Jouthe a démenti le Président, en reportant sine die la distribution massive de masques, annoncée par le président Jovenel Moïse, le lundi 13 avril 2020, lors d’une adresse à la nation. Le Premier ministre Joseph Jouthe a avoué être encore loin de recevoir les 10 millions de masques annoncés, faisant l’économie de détails sur le processus d’achat. Pour le moment, le chef du gouvernement a indiqué disposer de 300 à 400 mille masques. Pas plus. Pour le moment, tout au moins. Si le Premier ministre Joseph Jouthe a salué le travail du MSPP, sous la houlette du Dr Gréta Roy Clément, il a cependant annoncé la publication du protocole de prise en charge de personnes décédées des complications provoquées par la COVID-19, après une discussion avec un expert sur la durée de vie de microbes et virus au sein de la dépouille. «Le protocole pour gérer les personnes décédées du Covid-19 sera rendu public. Le spécialiste consulté nous a dit que ces corps doivent être placés dans des sacs mortuaires, qu’il nous faut avoir de la chaux vive pour protéger le sol, pour que ces cadavres n’infectent pas les eaux souterraines, la nappe phréatique», a assuré Joseph Jouthe.

Par ailleurs, dans une note d’analyse sur la gestion par le gouvernement de la crise sanitaire, le parti politique Fusion des sociaux-démocrates haïtiens (Fusion) a mis à plat la stratégie de réponse du gouvernement haïtien, face à la pandémie de COVID-19 (le nouveau coronavirus). Le parti a qualifié d’inintelligent, le budget préparé par les autorités gouvernementales, dans la lutte contre le nouveau coronavirus. L’équipe étatique, en charge de la gestion de la crise sanitaire, fait preuve d’amateurisme, en se fixant des objectifs généraux «en déphasage complet, par rapport à la réalité locale du virus». «Comment juger de la crédibilité d’un budget de plan de réponse, dont les premières lignes consacrent plus de 120 millions de gourdes à l’acquisition de téléviseurs, de réfrigérateurs, de jeu de couverts», se questionnait la Fusion. Le parti politique Fusion a critiqué la communication relative à cette crise et mise en œuvre depuis la confirmation des 2 premiers cas d’infection à la COVID-19. «Une communication gouvernementale qui ne priorise pas les renseignements et conseils de prévention au profit de la population. Les autorités mettent à profit des circonstances pour faire des propagandes gouvernementales». Soulignons que plusieurs personnalités ont profité de cette crise pour supporter la population, en distribuant des kits, dont le sénateur Youri Latortue qui a annoncé avoir distribué des cache-nez, des gants, des matelas d’hôpitaux et des kits d’hygiène, aux responsables des hôpitaux de Saint-Nicolas à Saint-Marc, et La Providence, aux Gonaïves. Cette intervention s’inscrit, précisait-il, dans le cadre d’un plan d’actions qu’il avait soumis aux autorités étatiques. Le leader de l’AAA a indiqué avoir proposé d’installer des centres d’isolement dans les Centres d’opérations d’urgence départementales (COUD) et dans certains hôpitaux du département de l’Artibonite, dans le cadre de la bataille contre le coronavirus. Youri Latortue a dit vouloir, par ce geste, prouver aux autorités que ces propositions, qu’il avait faites, étaient réalisables.

Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Back to top button