" "
acceuilActualitéInsécurité & Banditisme

L’assassinat d’Éric Jean-Baptiste, un coup dur pour la classe politique haïtienne

L’homme d’affaires, Éric Jean-Baptiste, propriétaire de Père Éternel Lotto et secrétaire général du Parti RDNP du feu professeur, Leslie François Manigat, a été lâchement assassiné ce vendredi soir, 28 octobre 2022, à Laboule 12, un quartier résidentiel de Port-au-Prince, pris en otage par des gangs armés, dirigés par un chef de gang dénommé Ti Makak ki pa nan makak ak moun.

À noter, environ deux mois de cela, un ancien sénateur du Sud, directeur général de l’Unité de Logements et Construction des Bâtiments Sociaux, a été assassiné et calciné dans cette même zone, accompagné de son chauffeur.

Hier soir encore, ce vendredi 28 octobre 2022, les seigneurs de la mort de Laboule 12 ont mis fin à l’existence de M. Éric Jean-Baptiste, alors qu’il était accompagné de ses deux agents de sécurité. C’est un fait qui traduit clairement l’effondrement de l’État haïtien, l’absence des dirigeants et l’absence des forces de sécurité dans le pays. Les citoyens sont livrés à eux-mêmes et leur droit de circuler librement est entre les mains des gangs armés qui sèment la terreur et transforment Haïti en un État en situation de crise d’extinction.

L’État d’Haïti s’est effondré bien avant l’assassinat du président Jovenel Moïse. On se souvient du flot d’assassinats en série, avant d’arriver au sort de Jovenel Moïse, en sa résidence privée à Pèlerin 5, le 7 juillet 2021. À titre d’exemples, on peut citer l’assassinat de Me Monferrier Dorval, tout près de la résidence du Président Jovenel Moïse, de Grégory Saint-Hilaire, tout près du Palais National, à l’École Normale Supérieure, de Marie Antoinette Duclair, de Diego Charles et de nombreux massacres dans les quartiers populaires de Port-au-Prince.

Aujourd’hui encore, les seigneurs de la mort ont mis à terre le secrétaire général du Parti RDNP, l’auteur de l’excellent ouvrage qui a fait la une à Livres en folies 2021, «Haïti: de la terre natale à la terre promise». Jusqu’à quand, le sang de paisibles citoyens et d’honnêtes gens ne cessera-t-il de couler dans le pays? Pourtant, les assassins circulent librement et les enquêtes se poursuivent pour ne jamais aboutir, faisant d’Haïti une République des assassins et de «Bandit légal» qui jouissent du support de la Communauté Internationale.

Hélas, Éric Jean-Baptiste, auteur de l’ouvrage «Haïti: de la terre natale à la terre promise», les assassins vous ont enlevé de votre terre natale pour vous envoyer à la terre promise, prématurément, le vendredi soir, ce 28 octobre 2022 à Laboule 12.

Le Mouvement Point Final présente ses sympathies à la famille d’Éric Jean-Baptiste, aux responsables du parti RDNP, aux sympathisants d’Éric Jean-Baptiste et aux employés de Père Éternel Lotto.

Repose en paix, Éric, et condamnation aux assassins!

Jean Chenet Ulysse

Coordonnateur national du Mouvement Point Final

Articles Similaires

Back to top button