" "
acceuilActualitéEn bref

En Bref

Michaël Benjamin «Mikaben» meurt sur scène

Samedi 15 octobre, le célèbre chanteur, compositeur, guitariste et producteur haïtien, Michael Benjamin (41 ans), alias «Mikaben» invité par le groupe Carimi qui fêtait ses retrouvailles, alors qu’il venait d’interpréter son tube «Ou pati», s’est soudainement effondré sur scène, après avoir salué un public en liesse, estimé à près de 20 000 personnes, laissant un public sous le choc… Très rapidement pris en charge par les secours, victime d’une attaque cardiaque, «Mikaben» n’a malheureusement pas pu être réanimé.

Découvert par le public haïtien en 1999, lors du concours «Chante Nwèl» de Télémax, «Mikaben» a eu, pendant une vingtaine d’années, un parcours musical auréolé de succès, que ce soit en Haïti ou à l’étranger.

«Je suis bouleversé par la nouvelle de la mort subite du jeune et très talentueux artiste Michael Benjamin « Mikaben ». C’est une grande référence de la musique haïtienne qui vient de s’éteindre. Le pays et la jeunesse haïtienne ont perdu une belle âme. Je présente mes condoléances à sa famille, ses amis et à la communauté musicale dans son ensemble», a dit le Premier Ministre a. i., Ariel Henry.

Emmelie Prophète Milcé, la Ministre de la Culture, a appris avec consternation le décès du célèbre chanteur et musicien, Michaël Benjamin. Son départ est une perte énorme pour le pays et pour la musique haïtienne. Emmelie Prophète Milcé s’incline devant la dépouille de ce grand artiste et présente ses sympathies à sa famille, à ses parents, au secteur culturel attristés par ce départ.»

Des individus tirent sur des passants, bilan: 6 morts

Le samedi 15 octobre, des hommes lourdement armés, circulant à bord d’un véhicule, sans autres raisons que de semer la terreur, ont ouvert le feu sur des passants innocents à Laboule 12, tuant au moins 6 personnes et en blessant plusieurs autres à des degrés divers, selon des témoignages.

84 tués en un mois

Dans son rapport publié en début de semaine, l’Organisation Citoyenne pour une Nouvelle Haïti (OCNH) révèle que 84 cas d’assassinats dont 7 femmes et 4 policiers ont été enregistrés, au cours du mois de septembre 2022. L’OCNH constate une nette augmentation des actes criminels dans le pays qui sont passés de 57 assassinats en juin, 49 en juillet, et 57 en août 2022.

Le DG de l’ONAPE, libéré contre rançon

Le samedi 15 octobre, Hervé Boursiquot, le Directeur Général de l’Office National de Partenariat en Éducation (ONAPE), enlevé le 25 septembre dernier sur la route de Frères, a été libéré par ses ravisseurs contre rançon.

Le P M est satisfait du premier lot de matériels pour la PNH

«Au nom de mon gouvernement et du peuple haïtien, je salue l’arrivée d’un premier lot de matériels et d’équipements que nous avons commandés pour la Police Nationale d’Haïti (PNH). Nous réitérons notre ferme engagement à mieux équiper notre police, dans le cadre de la lutte contre le banditisme, dans la perspective de rétablir l’ordre et la paix dans le pays […]. Nous remercions vivement les Gouvernements américain et canadien pour leur soutien et leur accompagnement dans le processus de livraison de ces équipements et nous continuerons à compter sur leur partenariat, afin de renforcer les capacités de notre force de police», a déclaré le Premier Ministre a. i., Ariel Henry.

La représentation des organismes de défense de droits humains au CSPJ

La Ligue Culturelle Haïtienne pour les Droits Humains (LCHDH) une Organisation Nationale Socioculturelle de Défense des Droits de la Personne Humaine, félicite l’Office de la Protection du Citoyen pour son esprit de compromis et d’ouverture, afin de faciliter la relance du processus permettant aux organisations de défense des droits humains de se faire représenter au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire. La LCHDH croit que tous les acteurs doivent profiter de cet exemple, dans la recherche de solutions pacifiques pour résoudre les conflits. La LCHDH saisit l’occasion pour féliciter toutes les organisations qui ont déjà entamé des consultations, à la suite du mémorandum que l’OPC a adressé aux organisations de défense des droits humains, le 10 octobre 2022, invitant les organisations issues de toutes tendances à la concertation. La LCHDH félicite la KRIFA (Kri Fanm Ayiti) qui a pris l’initiative de lancer des consultations. Toutefois, la LCHDH croit que ce processus, mis en branle par KRIFA, n’a pas encore atteint le maximum d’adhésion des principales organisations représentatives du secteur des droits humains. La LCHDH constate également que l’Organisation des Citoyens pour une Nouvelle Haïti (OCNH), la structure qui avait suggéré à l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) d’accepter la reprise du processus, a fait une très bonne proposition visant la mise en place d’une commission électorale indépendante, composée de trois organisations dont une doyenne, une émergente et une en région. Sur la base de ses considérations et vu que l’OPC n’a pas procédé à la désignation d’aucune organisation chargée de conduire le processus, la LCHDH demande à l’organisation KRIFA de faire un dépassement, en reconnaissant que son empressement risque de mettre en cause la crédibilité du processus. La LCHDH opte pour un large consensus axé sur l’inclusion, la transparence et les principes démocratiques. De ce fait, la LCHDH recommande la poursuite des discussions avec toutes les parties prenantes, de manière inclusive, avant de penser aux élections.

Groupes armés: différents cas de violence et de viol collectif contre des femmes

L’organisation de défense des droits de la femme Kri Fanm Ayiti (KRIFA) déplore et dénonce énergiquement les différents cas de violence et de viol collectif perpétrés contre des femmes et des filles depuis plusieurs mois, à travers tout le territoire national, particulièrement dans certaines localités de la zone métropolitaine. Les différents rapports font état de plus d’une cinquantaine de femmes et de mineures qui sont récemment victimes de viol collectif et de maltraitance par les bandits armés à Cité-Soleil, à La Saline, à Croix-des-Bouquets, précisément à Canaan, pour ne citer que ces endroits. Ces crimes odieux qui, assurément, vont laisser des séquelles psychologiques chez les victimes, devraient soulever l’indignation et la colère de tous, car ils sont les conséquences du non-respect des obligations de l’État haïtien en matière de sécurité et de protection de tous ses citoyens et de toutes ses citoyennes. En ce sens, KRIFA invite les victimes à porter plainte afin d’engager la responsabilité de l’État.

KRIFA, dans ces moments de troubles, renouvelle plus que jamais son engagement dans la lutte pour le respect des droits des femmes et des filles et exhorte le Commissaire du gouvernement, défenseur de la société, à mettre l’action publique en mouvement contre les auteurs et les complices de ces actes criminels, légalement punis par la législation haïtienne.

KRIFA profite de l’occasion pour porter à la connaissance de toutes les femmes et filles, victimes d’agression physique et sexuelle, qu’elle est prête et disponible à les accompagner. Elles peuvent appeler aux 3333 – 8160 / 2945 – 0040 ou passer au bureau situé à Carrefour, Mon Repos 50#10.

Nouvelle de la Santé du Ministre Larsen

L’Ambassade d’Haïti en France souhaite rassurer toutes les personnes qui se sont inquiétées de l’état de santé du Dr Alex Larsen, Ministre de la Santé Publique de passage en France, que le Dr Larsen s’est entretenu par téléphone avec l’Ambassadeur d’Haïti à Paris, Josué Dahomey, pour lui confirmer qu’il se portait très bien et comptait, comme prévu, participer prochainement à une réunion de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en Allemagne.

Deux bandits mortellement blessés

Le mercredi 12 octobre 2022, deux individus «Manley» et «Toto», ainsi connus, ont été mortellement blessés dans des échanges de tirs avec la Police au niveau de la Minoterie. Ces deux bandits faisaient la navette entre Canaan et Lafiteau, en cherchant à kidnapper et à détourner des camions de marchandises.

Par ailleurs, ils étaient soupçonnés d’avoir encouragé le gang de Village-de-Dieu à envoyer quelques-uns de ses hommes pour s’implanter dans la zone de Lafiteau, afin de terroriser la population.

PoliFront : arrestation d’un trafiquant de drogue haïtien

Le mardi 11 octobre vers 2h00 p.m., une patrouille de la Police Frontalière Terrestre (PoliFront) de la région du Nord, assurant la ligne Capotille, a procédé à l’arrestation du nommé Alidor Gesner, (33 ans). Originaire de la commune Ennery, il avait en sa possession, au moment de son arrestation, une valise dans laquelle se trouvait une substance blanche, testée positive à la cocaïne, par le Bureau de Lutte contre le Trafic de Stupéfiants (BLTS) qui a été saisi du dossier. Le constat légal a été effectué par le juge de Paix titulaire, Dolcine Hérisson. Selon les premiers éléments d’information de la PoliFront, il s’agirait d’un trafic de drogue en échange d’armes ou d’argent entre des Haïtiens et des Dominicains.

Gonaïves : les pillages continuent

Gonaïves, plusieurs dizaines d’individus cagoulés ont fait irruption dans les locaux de l’ancien «Market Indépendance» et «indépendance Ciné», logeant Radio Indépendance et une partie de l’hôtel. Les pilleurs ont emporté des panneaux solaires, des matelas, entre autres, et ont mis le feu au rez-de-chaussée du bâtiment. Les policiers ont procédé à l’arrestation d’une dizaine de personnes.

Pénitencier National : au moins 20 détenus, morts en 3 jours

Marie Yolène Gilles, Directrice exécutive de la Fondation Je Klere (FJKL), a déclaré sur les ondes d’une radio de la capitale que, durant ces trois derniers jours, au moins 20 prisonniers sont décédés au Pénitencier National.

Varreux : la PNH toujours à pied-d’œuvre

L’institution policière annonce, le lundi 10 octobre, qu’elle poursuit des opérations en vue de permettre la reprise des activités au niveau du terminal pétrolier de Varreux. Des unités spécialisées, la section d’engins lourds de la PNH, entre autres, sont à pied-d’œuvre, en vue de faciliter la reprise des opérations au niveau de cet important centre de stockage de carburant, informe le haut commandement de la police.

Corruption : Haïti évalue la Corée du Sud

«Haïti a été sélectionnée comme pays évaluateur de l’application par la Corée du Sud de la Convention de l’ONU contre la Corruption. À titre d’Expert national et point focal, je participe à cette évaluation. Je remercie le Ministre de la Justice coréen, M. Han Dong Hoon, pour l’accueil» informe Hans Joseph, Directeur Général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC).

Thomassin : la police a repris le contrôle de la situation

Le lundi 10 octobre 2022, à la suite d’une demande de renfort lancée par les responsables du Sous-Commissariat de Thomassin, des unités spécialisées ont été rapidement déployées dans la Commune de Pétion-ville, notamment au niveau du quartier de Thomassin. La Police a repris le contrôle de la situation, suite à l’attaque contre le Sous-Commissariat de Thomassin par des individus armés du gang de «Ti Makak». Le mardi 12 octobre, la Police au niveau de Thomassin était déployée dans les rues, afin d’effectuer des contrôles de routine. Les forces de l’ordre fouillaient des véhicules circulant dans le quartier, et également des riverains.

Outre la patrouille de la Brigade d’Intervention qui sillonne la zone de Thomassin, des policiers faisant partie de l’Unité Temporaire Anti-gangs sont déployés sur place afin de continuer à garantir la sécurité de la population.

3 hommes du gang de Canaan, mortellement blessés

Informé par la population de la présence d’individus suspects, lourdement armés, la Police s’est rapidement rendue sur les lieux. 3 individus lourdement armés, membres du gang de Canaan, accompagnés d’hommes armés du gang «5 Secondes» s’apprêtant à s’installer à Lafiteau, au niveau de la zone de la Minoterie d’Haïti, ont été mis en échec et mortellement blessés dans des échanges de tirs avec la Police.

Rappelons que dans la nuit du 7 au 8 octobre, les Moulins d’Haïti ont été attaqués par des hommes du gang «5 Secondes», dirigé par «Izo» qui entend étendre son emprise (après le verrouillage de l’accès Sud) et prendre le contrôle de l’accès Nord de la capitale.

Smith Prinvil / Eliacin Evens

Articles Similaires

Back to top button