acceuilActualitéInsécurité & Banditisme

Deux journalistes assassinés par les membres de gangs armés

La presse haïtienne est encore endeuillée. Deux journalistes haïtiens, travaillant pour des médias en ligne, ont été assassinés par des membres de gangs armés à Cité-Soleil.

Le dimanche 11 septembre 2022, dans l’après-midi, deux des sept journalistes qui effectuaient des reportages à Cité-Soleil, zone de combats urbains quasi permanents entre gangs, ont été tués. Il s’agit des journalistes de média en ligne: Frantzsen Charles, étudiant à lSNAC qui travaillait pour FS News, et Tyson Lartigue, propriétaire de son média en ligne: «Ti Jenn Jounalis».

Les deux journalistes ont été tués en revenant du quartier où habitent les parents d’une jeune victime. Après leur décès, les bandits ont calciné leurs cadavres. Ils ont été tués par balles par des tireurs embusqués, alors qu’ils revenaient d’un reportage dans le quartier de Brooklyn, à bord d’une motocyclette. Les corps des deux journalistes ont été emportés par les tueurs qui les ont brûlés, pour ne pas laisser de traces…

«Ils faisaient partie d’un groupe de sept journalistes qui s’était rendu dans la zone pour réaliser un reportage sur les affrontements armés qui ont notamment provoqué la mort d’une adolescente, Christelle Delva, samedi dernier», a fait savoir le journaliste Robest Dimanche, porte-parole du Collectif des médias en ligne.

«Les deux journalistes ont été tués en revenant du quartier où habitent les parents de la jeune victime. Après leur décès, les bandits ont calciné leurs cadavres», a-t-il ajouté, en relayant les témoignages des journalistes rescapés.

L’inspecteur divisionnaire, Garry Desrosiers, porte-parole de la Police Nationale d’Haïti (PNH), a confirmé: «nous avons des informations selon lesquelles ils ont été assassinés», précisant toutefois que l’information ne pouvait pas être officiellement confirmée, les corps n’ayant pas été retrouvés. Desrosiers a encouragé les journalistes à être très prudents lorsqu’ils se rendent dans des quartiers comme Cité-Soleil, ou des affrontements armés sont quotidiens.

Rappelons qu’au moins 8 journalistes : Vladjimy Legagneur, Rospide Pétion, Néhémie Joseph, Amady John Wesley, Wilgens Louissaint, Lazarre Maxihen, Frantzsen Charles et Tyson Lartigue ont été assassinés au cours des cinq dernières années en Haïti. De plus, le mercredi 7 septembre 2022, la police a délibérément tiré sur deux (2) journalistes à Pétion-Ville, lors du mouvement de protestation.

«Nous sommes profondément choqués par la nouvelle de l’assassinat de deux jeunes journalistes : Tyson Lartigue et Frantzsen Charles, hier dimanche, à Cité-Soleil, dans l’exercice de leur profession. Nous condamnons énergiquement cet acte barbare, tout en adressant nos pensées émues à la famille des victimes et à leurs collègues», a dit Ariel Henry.

«Emmelie Prophète Milcé, Ministre de la Communication, a appris avec consternation l’assassinat des journalistes, Frantzsen Charles et Tyson Lartigue, dans l’après-midi du dimanche 11 septembre 2022, à Cité-Soleil. La ministre Milcé présente ses sympathies aux familles des victimes, à toute la corporation et rappelle que toute attaque contre le journalisme est une atteinte à la liberté d’expression», a écrit Emmelie Prophète Milcé, Ministre de la Communication.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button