acceuilActualitéInsécurité & Banditisme

Yvon Buissereth, exécuté puis brûlé par les bandits

Le samedi 6 août 2022, dans la zone de Laboule 12 (commune de Pétion-Ville), des individus armés, non identifiés, ont pris pour cible une voiture dans laquelle se trouvaient, l’ancien sénateur du Sud, Yvon Buissereth, actuel directeur général de l’Entreprise Publique de Promotion et de Logements Sociaux (EPPLS), depuis 2017, et au moins un autre passager. Le gang dirigé par « Ti makak » qui fait régner la terreur dans la zone de Laboule 12 est pointé du doigt dans l’exécution de ce crime.

Me Jacques Lafontant, le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, accompagné du juge de Paix de Pétion-ville, Clément Noël, s’est rendu sur place pour le constat légal. Selon les premiers éléments d’informations, Yvon Buissereth, accompagné d’au moins un autre passager, ont été tués par balles. Après avoir commis leur forfait, les bandits ont incendié le véhicule à bord duquel se trouvait le corps des victimes.

«Je condamne avec vigueur et sans réserve l’acte barbare perpétré, hier, par des gangs armés de Laboule, à l’encontre du directeur général de l’EPPLS, Yvon Buissereth, ancien sénateur de la République. Ses assassins, ainsi que tous les autres criminels qui sèment le deuil dans le pays, seront poursuivis dans leur dernier retranchement et devront répondre de leurs actes ignominieux devant la justice. J’encourage la PNH à décupler ses efforts, en vue de continuer à traquer les bandits de tout acabit qui ensanglantent notre société», a dit Ariel Henry.

Entre temps, la police nationale a procédé l’arrestation de Frantzo Guillaume, âgé de 19 ans. Au cours d’une fouille de routine, le jeudi 4 août 2022, une brigade de (BLVV/ DCPJ) a procédé à l’interpellation du nommé Frantzo Guillaume, à Delmas 31. Il portait un sac à dos à l’intérieur duquel se trouvait dissimuler un faux pistolet et l’uniforme complet du policier Luxon Bateau. Ce dernier était affecté à l’UDMO Ouest 1, il a été abattu à Delmas 32, dans la soirée du vendredi 17 au samedi 18 juillet 2020. Le suspect, interrogé sur place, a déclaré qu’il est acteur de cinéma et qu’il allait utiliser l’uniforme pour un tournage. Présentement, il est gardé à vue à la DCPJ, pour les suites d’une procédure judiciaire y relative.

Le mercredi 3 août 2022 « Kolèg », chef du gang de « Nan Rémy », membre de « 400 Mawozo », et son bras droit, « Ronald », ainsi connu, ont été tués dans des échanges de tirs avec la police, à Croix-des-Bouquets. Un fusil AK-47 a été récupéré, a confirmé l’inspecteur divisionnaire Gary Desrosiers, porte-parole de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

En outre, quatre individus ont été appréhendés par la PNH, dont un membre actif de 400 Mawozo. La Police Nationale dans le département du Centre a appréhendé, le mercredi 3 août 2022, quatre (4) individus, dont un (1) membre actif de l’organisation criminelle dénommée 400 Mawozo. Ces derniers sont gardés à vue, en attendant les suites judiciaires nécessaires. Il s’agit de : Fénelon Jocelin, âgé de 35 ans, originaire de Croix-des-Bouquets, membre actif de l’organisation criminelle, dénommée 400 Mawozo ; Anelson Pierre, âgé de 19 ans, originaire de Saint-Marc, il a été appréhendé au niveau de la commune de Thomassique pour détournement de mineurs, enlèvement suivi de séquestration. Aussi, les agents de l’ordre ont appréhendé Miguel Bruny, âgé de 24 ans, originaire de La Gonâve, il a été interpellé par des agents du SDPJ/DDC après qu’il a été dénoncé par des membres de la population. Pierre Juneton, originaire de la 3e section communale Agwaedyond, rivière gauche, localité Palma, a été également appréhendé dans la commune de Hinche, pour tentative d’assassinat sur la personne de Pierre Caroline, sa tante, et pour association de malfaiteurs.

Le mercredi 3 août 2022, deux bandits armés ont été mortellement blessés dans des échanges de tirs avec la Police, sur la route Nationale numéro 1, notamment à proximité de l’Hôpital Communautaire de Bon-Repos. Ces individus spécialisés dans le détournement de camion de marchandises, avaient en leur possession deux pistolets. Un complice armé a également été blessé mais a réussi à s’enfuir.

De plus, le Commissariat de Port-au-Prince, assisté d’un Juge de Paix, a procédé à la saisie d’une Suzuki, immatriculée LL-00469, au stade Sylvio Cator. Selon les informations dont dispose la Police Nationale, ce véhicule était utilisé par le gang dirigé par le nommé « Ti Lapli », pour transporter les rançons versées par des membres des familles ou proches des personnes enlevées et séquestrées par le gang. En représailles, des malfrats ont attaqué le Commissariat de Portail Léogâne. Plusieurs d’entre eux ont été mortellement blessés dans des échanges de tirs avec la Police.

Le mardi 2 août 2022, James Saintilus (42 ans), alias « Pharaon », natif de Port-au-Prince, a été arrêté à Titanyen par la Police de Cabaret. Il était activement recherché par le Service Départemental de la Police Judiciaire (SDPJ-Ouest-2) et par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), pour son implication dans le détournement de plusieurs camions de marchandises à Canaan, sur la Route Nationale # 1.

À Cité-Doudoune, mardi 2 août, à la suite des échanges de tirs entre des policiers affectés au Commissariat de la Croix-des-Bouquets et un individu lourdement armé, celui-ci, blessé, a réussi à prendre la fuite, abandonnant son fusil M14 et un chargeur contenant 19 cartouches qui ont été saisis par la police.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button