" "
acceuilActualitésciences et santé

7 Choses à faire si vous vous sentez émotif

  • Choses à faire si vous vous sentez émotif

Les émotions intenses peuvent être difficiles à gérer. Que vous ressentiez beaucoup de colère ou que vous soyez vraiment triste, les compétences en matière de régulation des émotions peuvent aider à réduire l’intensité et la durée de ces sentiments inconfortables. La prochaine fois que vous vous sentirez vraiment émotif, ces sept stratégies peuvent vous aider.

  • Identifiez comment vous vous sentez

Mettre un nom sur ce que vous ressentez peut vous aider à donner un sens à vos émotions. Penser à quelque chose comme: «je suis anxieux en ce moment» ou «je suis vraiment déçu», peut vous aider à clarifier ce qui se passe en vous. Des études montrent que l’étiquetage d’une émotion en retire une partie de l’aiguillon. Donc, le simple fait d’identifier votre émotion pourrait vous aider à vous sentir un peu mieux, tout de suite. Vous pourriez simplement penser à ce que vous ressentez et essayer de le nommer. Ou, vous pouvez écrire dans un journal pour vous aider à donner un sens aux choses. Vous pourriez également trouver que parler à quelqu’un et étiqueter vos émotions, à voix haute, vous aide à vous sentir mieux.

  • Comment écrire un journal efficacement pour soulager l’anxiété

Déterminez si vos émotions sont utiles ou inutiles. Parfois, les gens parlent de sentiments comme s’ils étaient bons ou mauvais. Mais les émotions ne sont ni positives ni négatives. Toutes les émotions peuvent être utiles ou inutiles. Prenons par exemple l’anxiété. L’anxiété est utile lorsqu’elle vous avertit d’un danger. Si votre alarme d’anxiété se déclenche lorsque vous êtes dans une situation dangereuse (comme si vous vous teniez trop près du bord d’une falaise), vous réagirez probablement d’une manière qui vous protègera davantage. Dans ce cas, votre anxiété est utile. Si, toutefois, vous évitez de prononcer un discours qui pourrait faire avancer votre carrière, parce que parler en public est trop anxiogène, alors votre anxiété n’est d’aucune utilité. De même, la colère peut être utile si elle vous donne le courage de créer un changement positif. Cela ne sert à rien, si cela vous fait dire ou faire des choses que vous regretterez plus tard. Si vos émotions sont utiles, vous voudrez peut-être les embrasser. Si vos émotions ne vous aident pas, vous pouvez prendre des mesures pour les gérer.

  • Expérimentez avec des compétences d’adaptation saines

Des capacités d’adaptation saines vous aident à surmonter les émotions difficiles sans les engourdir, les supprimer ou les ignorer. Elles peuvent temporairement vous distraire un peu pour que vous vous sentiez mieux ou elles peuvent aider à calmer votre corps ou à améliorer votre humeur. Les stratégies d’adaptation qui fonctionnent pour une personne peuvent ne pas fonctionner pour une autre, il est donc important de trouver les compétences d’adaptation qui vous conviennent le mieux. Des exemples de capacités d’adaptation saines peuvent inclure l’exercice, la lecture d’un livre, la prise d’un bain, l’écoute de musique, le fait de passer du temps dans la nature ou d’appeler un ami. Soyez à l’affût des habiletés d’adaptation malsaines qui peuvent introduire de nouveaux problèmes dans votre vie ou vous faire vous sentir pire avec le temps. Boire de l’alcool, consommer de la drogue ou trop manger ne sont que quelques exemples de capacités d’adaptation qui pourraient vous aider à vous sentir mieux temporairement, mais qui créeront de plus gros problèmes pour votre vie à long terme.

  • Embrassez ce que vous ressentez

Parfois, s’asseoir avec une émotion inconfortable est la meilleure chose à faire. Cela peut signifier reconnaître ce que vous vivez, puis suivre votre routine quotidienne de toute façon. Vous remarquerez peut-être que vous êtes triste ou anxieux et décidez de continuer à travailler sur un projet ou vous pourriez même faire une pause, juste pour faire attention à ce que vous vivez. Comment vos émotions affectent-elles vos pensées ? Comment vous affectent-elles physiquement ? Lorsque vous vous sentez en colère, par exemple, vos pensées peuvent rester concentrées sur le négatif. Et vous pourriez ressentir des réactions physiologiques, comme une augmentation de la fréquence cardiaque. Le simple fait de remarquer ces choses, sans vous juger, peut être utile. Si vous commencez à penser à des choses comme: «je ne devrais pas ressentir ça», rappelez-vous qu’il est normal de ressentir ce que vous ressentez et que ce sentiment n’est que temporaire. Finalement, ça passera.

  • Recadrer les pensées inutiles

Soyez à l’affût des pensées inutiles qui alimentent vos émotions inconfortables. Penser à des choses comme: «je ne peux pas supporter ça !» ou «je sais que quelque chose de grave va arriver», ne fera que vous faire vous sentir plus mal. Lorsque vous vous surprenez à avoir des pensées inutiles, prenez une minute pour les reformuler. Vous pourriez développer une phrase simple à vous répéter comme : «c’est inconfortable mais je vais bien.» Vous pouvez également demander : «que dirais-je à un ami qui a ce problème ?» Vous pourriez trouver que vous leur offririez des mots d’encouragement gentils et compatissants. Essayez de vous offrir ces mêmes mots gentils.

  • Agissez comme si vous vous sentiez heureux

Bien qu’il soit parfois utile d’embrasser des émotions inconfortables, pendant un petit moment, vous ne voulez pas non plus rester coincé avec elles. Se sentir vraiment triste pendant trop longtemps ou se sentir vraiment en colère peut vous garder coincé dans un endroit sombre. Parfois, il est utile de modifier de manière proactive votre état émotionnel. L’un des meilleurs moyens d’y parvenir est de changer votre comportement. Plutôt que de rester assis sur le canapé à ne rien faire quand vous vous sentez triste, vous pourriez vous demander : «qu’est-ce que je ferais en ce moment si je me sentais heureux ?» Peut-être que vous iriez vous promener ou appeler un ami. Faites ces choses maintenant, même si vous n’en avez pas envie. Vous pourriez constater que changer votre comportement change ce que vous ressentez. Agir comme si vous vous sentiez mieux pourrait vous aider à vous sentir mieux.

  • Obtenez de l’aide professionnelle

Si vous avez du mal à gérer vos émotions, parlez-en à un professionnel. Vous pourriez commencer par parler à votre médecin. Expliquez ce que vous ressentez et votre médecin voudra peut-être vous rassurer qu’il n’y a aucune cause médicale connue derrière votre changement de bien-être. Vous pouvez également contacter un professionnel agréé en santé mentale. La difficulté à gérer vos émotions peut être le signe d’un problème de santé mentale sous-jacent, comme l’anxiété ou la dépression. La thérapie par la parole, les médicaments ou une combinaison des deux peuvent aider. C’est bien d’être une personne émotive. Pleurer, lorsque vous regardez des films (ou même des publicités), vous sentir passionné par les choses que vous aimez et vous mettre en colère contre l’injustice sociale sont autant de signes que vous êtes humain, et non des signaux d’alarme indiquant que vous avez besoin d’aide.

Être émotif ne devient un problème que lorsqu’il crée des problèmes dans votre vie. Si vos émotions vous empêchent d’avoir des relations saines, de rester productif au travail ou de réussir à l’école, vous pouvez bénéficier d’une aide professionnelle.

Dr. Isoux Jr Jérôme, Psy.D

Articles Similaires

Back to top button