acceuilActualitéInsécurité & Banditisme

900 personnes assassinées en Haïti, en 2021

Selon le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), environ 900 personnes ont été assassinées dans le pays, de janvier à novembre 2021.

En outre, Dan Jerry Toussaint, un inspecteur de police, fils de l’ancien major, Dany Toussaint, a été tué, le samedi 1er janvier 2022, à Laboule 12, commune de Pétion-Ville. L’inspecteur Dan Jerry Toussaint a été tué le samedi 1er janvier 2022, dans la localité de Fessard, à Laboule 12, commune de Pétion-Ville. Le crime s’est produit, lors d’une opération menée par les forces de l’ordre, dans la zone ci-dessus mentionnée. Selon les informations, la victime aurait reçu pas moins de deux projectiles.

De son côté, le Directeur Général de la Police nationale d’Haïti, Frantz Elbé, promet une réponse aux actes de terreur des bandits armés à Martissant. Le Directeur Général de la PNH, lors d’une visite effectuée le 28 décembre, dans la ville des Gonaïves, dans le cadre des préparatifs en vue de la commémoration du 218e anniversaire de l’indépendance d’Haïti, a répondu à une question d’un journaliste, concernant la situation à Martissant où des hommes armés sèment la terreur à l’entrée sud de la capitale. Le chef de la police a fait savoir que l’institution policière va prendre ses responsabilités pour traiter ce dossier. Frantz Elbé, dans ses déclarations, avoue que Martissant représente un grand problème et mérite une réponse appropriée. «Martissant est à présent un grand problème. Il revient à la PNH de redoubler d’efforts, afin de donner une réponse appropriée aux événements qui se déroulent à Martissant».

Rappelons qu’au cours de la semaine écoulée, quatre personnes se trouvant à bord d’un minibus ont été tuées par les balles des bandits armés de Martissant. Des attaques armées, récurrentes, presque tous les jours dans cette zone, obligent certains citoyens à refuser ce tronçon pour emprunter Morne Saint Jude malgré le piteux état de cette route.

À noter que dans le cadre de l’implémentation du plan de sécurité élaboré en vue de garantir la sécurité et la protection des vies et des biens pendant et après les fêtes de fin d’année, un important déploiement de plusieurs unités territoriales et spécialisées de la Police Nationale d’Haïti (PNH) a été effectué dans diverses zones de la région métropolitaine. Ces unités ont été déployées sous la supervision de cadres supérieurs de l’institution policière dont l’Inspecteur Général Joany Canéus, le Directeur central de la police Administrative et le Commissaire Divisionnaire, Frenel Saintil, responsable de la Direction Départementale de l’Ouest (DDO).

Au niveau du périmètre de Champ-de-Mars, une forte présence d’agents en service était visible, stationnés dans des endroits et points stratégiques, tout en opérant des contrôles de routine sur des véhicules. Ce dispositif est surtout présent dans les zones les plus mouvementées et festives le soir.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button