" "
acceuilActualitéJusticeNewsreel

Qu’est-ce que la compassion?

La compassion implique de ressentir la douleur d’une autre personne et de vouloir prendre des mesures pour aider à soulager sa souffrance. Le mot compassion lui-même vient du latin et signifie « souffrir ensemble ». Il est lié à d’autres émotions telles que: la sympathie, l’empathie et l’altruisme, bien que ces concepts présentent des différences clés. L’empathie, par exemple, fait davantage référence à la capacité générale à adopter le point de vue d’une autre personne et à ressentir les émotions des autres. La compassion, en revanche, est ce qui se produit lorsque ces sentiments d’empathie sont accompagnés du désir d’aider. Cet article traite de la définition de la compassion et de la façon de reconnaître cette émotion. Il couvre également certains des avantages de la compassion et ce que vous pouvez faire pour devenir une personne plus compatissante.

Les 6 types d’émotions de base et leur effet sur le comportement humain

  • Signes de compassion

Voici quelques signes que vous avez de la compassion pour les autres.

  • Sentir que vous avez beaucoup en commun avec les autres, même si vous êtes très différent à bien des égards ;
  • être capable de comprendre ce que vivent les autres et de ressentir leur douleur ;
  • être attentif aux émotions, aux pensées et aux expériences des autres ;
  • agir quand vous voyez que quelqu’un d’autre souffre ;
  • avoir un niveau élevé d’intelligence émotionnelle afin que vous puissiez comprendre, gérer et agir sur vos propres émotions ainsi que sur celles des autres ;
  • ressentir de la gratitude lorsque d’autres personnes expriment de la compassion pour vos propres difficultés.

Types de compassion

La compassion se présente souvent sous l’une des deux formes qui varient, selon l’endroit où ces sentiments sont dirigés. Votre expérience de compassion peut être soit dirigée vers d’autres personnes, soit dirigée intérieurement vers vous-même.

  • Compassion pour les autres

Lorsque vous ressentez de la compassion pour les autres, vous ressentez leur douleur et vous souhaitez trouver un moyen de soulager leur souffrance. Ces sentiments vous obligent à prendre des mesures pour faire ce que vous pouvez pour améliorer la situation.

  • Autocompassion

Cela implique de vous traiter avec la même compassion et la même gentillesse que vous montreriez aux autres. Plutôt que de vous en vouloir pour les erreurs que vous avez pu commettre dans le passé, vous vous sentez compréhensif, attentif et tolérant envers vous-même et vos imperfections.

Comment pratiquer la compassion

Il existe un certain nombre de mesures différentes que vous pouvez prendre pour faire preuve de compassion envers les autres. En voici quelques-unes.

  • Parler avec bienveillance;
  • s’excuser lorsque l’on a fait une erreur;
  • écouter attentivement et sans jugement;
  • encourager les autres;
  • proposer d’aider quelqu’un dans une tâche;
  • être heureux pour le succès de quelqu’un d’autre;
  • accepter les gens pour ce qu’ils sont;
  • pardonner aux gens d’avoir fait des erreurs;
  • montrer du respect;
  • exprimer sa gratitude et son appréciation;
  • être patient.

Lorsque vous pratiquez la compassion, vous commencez par sympathiser avec la situation des autres personnes. Vous regardez ce qu’elles vivent, sans jugement, et vous imaginez ce que vous pourriez ressentir dans leur situation. La compassion et l’empathie partagent des éléments communs, mais la compassion va au-delà. Plutôt que de seulement vous imaginer à leur place, la compassion vous pousse à agir pour aider cette personne. Parce que vous êtes capable de ressentir ses émotions si intensément, presque comme si cela vous arrivait, il y a une forte motivation pour trouver un moyen de changer la situation ou d’atténuer la douleur de l’autre personne.

Impact de la compassion

La compassion peut avoir un impact positif sur votre vie, allant de l’amélioration de vos relations à l’augmentation de votre bonheur général. Voici quelques-uns des effets positifs de la compassion.

  • Donner fait du bien

L’une des raisons, pour lesquelles la compassion peut être si efficace, est que donner et recevoir peuvent améliorer votre bien-être psychologique. Être le bénéficiaire de la compassion peut vous aider à obtenir le soutien dont vous avez besoin pour traverser une période difficile. Mais donner de la compassion aux autres peut être tout aussi gratifiant. Par exemple, des chercheurs ont découvert que donner de l’argent à d’autres qui en ont besoin, produit, en fait, de plus grandes récompenses de bonheur que de le dépenser pour nous-mêmes.

  • Les personnes compatissantes vivent plus longtemps

S’engager dans des activités telles que le bénévolat, pour aider ceux pour qui vous ressentez de la compassion, peut améliorer votre longévité. Une étude a révélé que les personnes qui font du bénévolat, par souci des autres, ont tendance à vivre plus longtemps que celles qui n’en font pas.

  • La compassion contribue à une vie pleine de sens

Une étude a révélé que le bonheur qui découle d’une vie pleine de sens et alimentée par la gentillesse et la compassion, peut jouer un rôle dans une meilleure santé. Dans l’étude, les participants qui expérimentent ce que l’on appelle le bonheur eudémonique – ou le genre de bonheur qui découle d’une vie significative qui implique d’aider les autres – ont connu des niveaux inférieurs de dépression, une immunité plus forte et moins d’inflammation.

  • La compassion améliore les relations

La compassion peut également vous aider à créer le soutien social et les liens qui sont importants pour le bien-être mental. Il peut également protéger vos relations interpersonnelles. La recherche suggère que la compassion est un prédicteur clé du succès et de la satisfaction des relations. Selon une étude publiée dans la revue Émotion, la compassion est le prédicteur le plus important d’une relation heureuse. Il est intéressant de noter que l’étude a révélé que, même si les gens ont tendance à tirer le plus grand profit lorsque leur partenaire remarque leurs actes de gentillesse, ils en retirent, en fait, des avantages, que leur partenaire le remarque ou non. Ces résultats suggèrent que la compassion, elle-même, peut être sa propre récompense.

Comment les psychologues définissent-ils le bonheur?

La compassion est bonne pour votre santé physique et mentale. De plus, cela fait du bien d’aider les autres et peut contribuer à un plus grand sens du but et du sens de votre vie.

Comment être plus compatissant

Alors que certaines personnes ont tendance à être plus compatissantes par nature, les experts suggèrent également qu’il existe des mesures que vous pouvez prendre pour cultiver un plus grand sentiment de compassion pour vous-même et pour les autres.

Portez votre attention sur la situation

La première composante de la compassion consiste à devenir plus conscient de ce que vivent les autres. Imaginez-vous à leur place. Être capable de voir les choses du point de vue d’une autre personne peut vous aider à acquérir un sentiment de compassion pour sa situation. Entraînez-vous à vous mettre à la place de quelqu’un d’autre et imaginez ce que vous pourriez ressentir. Concentrez-vous sur ce qu’ils pourraient ressentir.

Abandonnez le jugement

Accepter les gens tels qu’ils sont et éviter le jugement: c’est important. Concentrez-vous sur le fait d’accepter les gens pour ce qu’ils sont, sans critiquer ou blâmer la victime.

Pratiquer la pleine conscience

La pleine conscience est une pratique consistant à se concentrer sur le présent, à devenir plus conscient de ses propres pensées et à observer ces pensées sans les juger. La recherche suggère que les interventions basées sur la pleine conscience peuvent être efficaces pour améliorer l’autocompassion.

Essayer la méditation de bienveillance

Cette forme de méditation, également connue sous le nom de méditation de compassion, consiste à méditer, tout en dirigeant des pensées bienveillantes et compatissantes envers vous-même ou les autres. La recherche suggère que cette forme de méditation peut aider les gens à améliorer leur connexion aux autres et à améliorer leur bien-être.

Pièges potentiels de la compassion

Un écueil potentiel de la compassion est que l’exposition constante à la détresse des autres peut contribuer à ce que l’on appelle l’usure de compassion.

Qu’est-ce que la fatigue de compassion?

La fatigue de compassion implique des sentiments d’épuisement physique et émotionnel ainsi qu’un retrait mental des individus traumatisés. Cela peut réduire les sentiments d’empathie et de compassion pour les personnes qui ont besoin d’aide.

La compassion vous permet de ressentir ce que les autres ressentent et motive des comportements prosociaux qui peuvent améliorer le bien-être des autres ainsi que votre propre bien-être physique et mental. Bien que certaines personnes éprouvent de la compassion, plus souvent par nature, il y a des choses que vous pouvez faire pour améliorer votre propre capacité à ressentir de la compassion pour les autres. Apprendre cette capacité prend du temps et de la pratique, mais cela vaut la peine de continuer à travailler sur la flexibilité de vos compétences de compassion. Être ouvert à ressentir ce que les autres ressentent peut vous aider à créer des liens plus profonds et plus significatifs. Agir sur ces sentiments de compassion peut être bénéfique pour les autres. Mais, comme le suggèrent les recherches, la compassion est parfois sa propre récompense.

Par Dr. Isoux Jr. Jérôme, Psychologue & Neuropsychologue, Psy.D

Articles Similaires

Back to top button