acceuilActualitéJusticeNewsreel

Frantz Elbé, le nouveau D. G. a. i. de la PNH

Un nouveau D. G. de la PNH a été installé, après la démission de Léon Charles, il s’agit de Frantz Elbé. Le jeudi 21 octobre, le directeur général a. i. de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles, a démissionné et a été remplacé par le commissaire Frantz Elbé. «Le directeur général de la Police Nationale d’Haïti, Léon Charles, m’a présenté sa démission. Il a été remplacé par Frantz Elbé», a déclaré le P M Ariel Henry, ajoutant: «pour le moment, il n’y a pas encore d’autres changements au sein du gouvernement.»

Le jeudi 21 octobre, le premier ministre de fait, Ariel Henry, a procédé, au Quartier Général de la PNH, à l’installation du nouveau directeur général a. i. de la PNH, l’inspecteur général, M. Frantz Elbé. Ce dernier s’est engagé à travailler à la pacification du pays, dont une bonne partie est contrôlée par des gangs armés. «Le temps est au travail. Nous voudrions que la paix publique soit rétablie, que nous retournions à la vie normale et que nous retrouvions la voie de la démocratie. Enfin, nous voudrions organiser des élections. Nous souhaitons bon travail et succès au nouveau D. G. a. i.», a déclaré Ariel Henry. De plus, le premier ministre Ariel Henri a fait remarquer que l’objectif du Gouvernement, c’est d’avoir des élections mais cela exige un climat de sécurité approprié. «Le temps est au travail», a rappelé le chef du Gouvernement.

Le nouveau commandant en chef promet de combattre le banditisme, en renforçant les dispositifs de sécurité, le démantèlement des gangs armés constitue l’une des priorités de son commandement. Il s’engage à entreprendre des dialogues avec les autorités politiques, en vue d’améliorer les conditions de vie des policiers. Il sollicite, en outre, le support des partenaires internationaux pour une police nationale haïtienne plus efficiente et plus professionnelle, afin de «renforcer les dispositifs de sécurité à travers tout le pays, spécialement dans la zone métropolitaine, en vue de prévenir les cas de kidnapping, d’empêcher les malfrats de commettre leurs forfaits», a déclaré Frantz Elbé. Le tout nouveau D. G. de la PNH, Frantz Elbé, invite toutes les forces vives de la nation à se montrer solidaires avec l’institution policière, pour parvenir à éradiquer les actes de criminalités dans le pays.

Frantz Elbé, avant d’accéder à cette nouvelle fonction, était en charge de plusieurs postes de police où il a su faire valoir son leadership. En 2017, il était membre de cabinet du Directeur général Michel-Ange Gédéon. En 2016, il était Responsable de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN). En 2015, il était Directeur Départemental des Nippes (DDN-Sud) et en 2012, Directeur Départemental du Sud-Est (DDSE). Il a occupé également la fonction de Coordonnateur Général des unités affectées au Palais National.

De son côté le Coordonnateur du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti SYNAPOHA, dit prendre acte de l’installation du Nouveau Directeur Général de l’Institution policière, Frantz Elbé. Jean Lyonel Lazard dit espérer que le tout nouveau D. G. de la PNH sera en mesure de rétablir un climat de confiance au sein de la police nationale, pour permettre aux agents de répondre à leur mission de protéger et de servir la population haïtienne. Le coordonnateur du SYNAPOHA en a profité pour soumettre une liste de revendications des policiers que le nouveau D. G. doit satisfaire pour bénéficier d’une collaboration capable de l’aider à atteindre son objectif de rétablir la sécurité dans le pays.

Faisant l’éloge du tout nouveau D. G. de la PNH, l’ex-Colonel des forces armées d’Haïti, Himmler Rébu, invite les acteurs politiques à accompagner le Commandant en Chef de la Police nationale pour lui permettre de réussir sa mission.

Le nouveau D. G. de la PNH, Frantz Elbé, a participé ce matin à la montée du Bicolore national, à la Direction Générale de la Police Nationale d’Haïti (DGPNH), pour sa première journée de travail. Il en a profité pour saluer les membres du peloton et de la fanfare.

Rappelons que le Secteur dit Démocratique et Populaire (SDP) avait lancé un ultimatum demandant la révocation du D. G. de la PNH. «Le chef de la PNH et les ministres sont incapables de résoudre la crise sécuritaire,» avait déclaré Me André Michel.

Le directeur de la Police nationale, Léon Charles, a démissionné de son poste, le jeudi 21 octobre. Sa démission intervenait au lendemain de l’ultimatum lancé par le Secteur Démocratique et Populaire qui avait exigé sa tête.

Il faut rappeler que l’ex-Président d’Haïti, Jovenel Moïse, avait nommé, en novembre 2020, Léon Charles, en remplacement de Normil Rameau, à la tête de l’institution policière. Ancien responsable des Garde-Côtes, Léon Charles, avait occupé le poste d’ambassadeur d’Haïti à l’OEA et avait déjà dirigé la PNH, au lendemain du renversement de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide, le 29 février 2004.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Lisez aussi
Close
Back to top button