acceuilActualitéNewsreel

UEH: 2 centres d’examens, attaqués

Très tôt, le samedi 16 octobre 2021, des individus cagoulés et armés ont investi les locaux de deux centres d’examens de passage pour la finalisation de l’année académique 2019-2020 des étudiants non-résidents de l’École de Droit et des Sciences Économiques des Gonaïves (EDSEG), à savoir: le Lycée Marie-Jeanne et le Lycée du Cent-cinquantenaire. «Ces individus ont tiré des coups de feu, provoqué la panique, mis en danger la santé et la vie des centaines d’étudiants, surveillants, superviseurs, directeurs qui participaient aux examens.  Scandant des slogans à la mesure de leurs dépits et de ceux de leurs commanditaires, ils ont frappé un responsable de Centre et des étudiants. Ils ont saccagé et détruit la barrière principale du Lycée Marie-Jeanne et mis le feu à l’entrée des centres.»

Le Rectorat condamne énergiquement ce comportement «innommable» d’individus qui se réclament du statut d’étudiants. Des poursuites judiciaires seront exercées contre les fauteurs de trouble et leurs commanditaires, et il rappelle que «ces actes surviennent une semaine après que le Directeur de facto de l’EDSEG, Me Octélus Dorvilien, se soit prononcé publiquement et proféré des menaces contre la tenue de ces épreuves. Ces menaces ont été intensifiées par un groupe de soi-disant étudiants, agitateurs connus et bénéficiaires de tous les avantages auxquels le fonctionnement de l’EDSEG donne lieu».

Le rectorat réaffirme sa volonté d’en finir avec les pratiques de vente de places de concours d’admission, d’émission de documents académiques frauduleux, d’évaluations en dehors des principes les plus élémentaires qui caractérisent l’EDSEG de ces dix dernières années, même si cette perspective pousse leurs tenants aux violences les plus inimaginables et mobilise les personnages les plus impensables.».

Il en profite pour saluer le courage et la volonté des responsables de centre, superviseurs et des étudiants régulièrement inscrits pour cette évaluation qui ont quand même résisté, jusqu’à très tard dans l’après-midi, malgré les diverses tentatives des fauteurs de trouble. Le Rectorat rappelle, à tout un chacun, que les matières préalablement prévues qui n’auront pas pu être réalisées, seront reprogrammées pour le weekend prochain.

Destra Cleenton

Articles Similaires

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker