acceuilActualitéNewsreel

En prélude de la 18ème édition du Festival Quatre Chemins

Au plaisir du fan du théâtre, la 18ème édition du Festival Quatre Chemins 2021 se déroulera du 22 novembre au 4 décembre prochain. L’Édition 2021 a pour phrase phare : «Qui est contre l’égalité ?» et proposera toute une série d’activités qui susciteront les questions des luttes féminines en Haïti et à travers le monde.

Afin de garder un lien avec le public, les organisateurs ont décidé de partager, à titre gratuit, la diffusion audiovisuelle temporaire d’un spectacle sur internet, à travers quelques œuvres de Franck Étienne, parmi lesquelles: Kaselezo.

À partir de Kaselezo, les participants (es) sont immergés dans une attente interminable de deux femmes, de la naissance d’un enfant qui n’arrive pas à naître depuis trop longtemps. Il s’agit avant tout d’une synthèse de réflexion de l’artiste, face à l’absurdité du monde et aux misères haïtiennes. Ce théâtre auto-réflexif, plutôt monologique, même dans les pièces à plus d’un personnage, bien que novateur sur les plans langagier et thématique, s’inscrit notamment par la mise en scène, dans une tradition dramatique haïtienne, qui remonte au-delà des années 1960. Depuis, cette large audience populaire, tant au pays que dans la diaspora, s’est doublée d’une encore plus grande, dans les milieux intellectuels haïtiens et étrangers.

L’éducation numérique : l’anglais et l’informatique d’abord

L’éducation par le numérique désigne des technologies de l’information et de communication dans le domaine de l’enseignement. Elle regroupe également un ensemble d’outils conçus et utilisés pour produire, traiter, échanger et lire des documents numériques, à des fins d’apprentissage. À l’heure de la mondialisation et de l’explosion des échanges commerciaux, la maîtrise de l’anglais et de l’informatique est devenue un critère de choix, en matière de recrutement.

Joint au téléphone, ce lundi 4 octobre 2021, le Président Directeur Général de l’Innovation Learning Concepts, monsieur Jacky Poteau, a plaidé en faveur d’une éducation moderne des jeunes, axées sur l’apprentissage de l’anglais et de l’informatique, dans un contexte où l’anglais est devenu aujourd’hui la langue la plus utilisée dans le domaine du travail et pour la communication internationale. Il a rappelé que la langue anglaise, parlée dans plus de 75 pays, permet d’accéder à des postes à plus haute responsabilité, de développer à la fois carrière et entreprise. Aujourd’hui, qui dit l’informatique, dit l’anglais ! Car l’anglais, selon lui, représente la langue d’expression de plus de 80 pour cent des données.

Tenant compte que l’éducation en ligne et que l’acquisition de compétences en anglais pourraient offrir de nombreuses opportunités aux jeunes haïtiens, tout en leur fournissant des outils pour le progrès économique sans laisser le pays, Jacky Poteau avait décidé de mettre sur pied, en septembre 2017, une structure dénommée Innovative Learning Concepts. L’objectif de cette organisation est, en effet, de développer une main d’œuvre haïtienne capable d’être compétitive sur le marché mondial pour les emplois et les opportunités commerciales.

L’approche, à quatre volets, initiée par ILC, comprend :

1) l’enseignement et la pratique de l’anglais ;

2) des cours de codage pour enseigner la conception d’applications et de Sites web ;

3) des ateliers de préparation à l’emploi et d’entrepreneuriat ;

4) une conférence technologie annuelle, SNEI (Salon du Numérique, de l’Entreprenariat et de l’Innovation).

Ede Nou Prepare Generasyon 2030 se veut un projet d’ambitieux, créé par les responsables de l’Innovatrice Learning Concepts, en vue de soutenir la mise en œuvre tangible des Objectifs de Développement Durable (ODD), définis à travers l’agenda 2030 des Nations Unies, tout en mobilisant les jeunes dans toute leur diversité, mais aussi en stimulant leur capacité d’innovation collective, pour transformer nos modèles de développement, de manière inclusive et durable.

Haïti : Droits Humains /Journée mondiale des personnes âgées en Haïti

Par sa résolution 45/106 du 14 décembre 1990, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 1er octobre, Journée internationale des personnes âgées, qui se déroule, cette année, autour du thème : «l’équité numérique pour tous les âges». Cette journée se veut une occasion de rendre hommage aux personnes âgées et de faire prendre conscience des possibilités et des défis liés au vieillissement de la population. Elle vise, entre autres, à sensibiliser sur l’importance de l’inclusion numérique des personnes âgées, tout en luttant contre les stéréotypes, les préjugés et les discriminations associés à la numérisation, en tenant compte des normes socioculturelles et du droit à l’autonomie.

Dans la culture populaire haïtienne, la vieillesse était traditionnellement perçue comme un signe de bénédiction et de Sagesse. L’âge a conféré autorité et prestige. Les aînés, en effet, sont l’objet du respect et de la considération de leurs descendants et de la communauté entière. Haïti fait partie du groupe de pays à vieillissement modéré. L’indice de vieillesse de la population haïtienne est de 15,3 pour cent, ce qui signifie que l’on compte environ 15 personnes âgées de 60 ans et plus, pour 100 jeunes âgés entre 0 à 19 ans.

La gouvernance politique en Haïti est marquée par la faiblesse du cadre institutionnel et constitutionnel, la corruption et la méfiance face aux pouvoirs politiques. Ainsi les institutions publiques manquent de ressources financières et humaines, ce qui réduit considérablement la capacité de l’État haïtien à offrir des services de qualité et de lutter efficacement contre la pauvreté. Le respect pour nos aînés est une valeur fondamentale dans la société haïtienne, et cette journée vient donc, à titre de rappel, nous inviter à exprimer de la reconnaissance aux grands-parents, aux parents, aux tantes et aux oncles qui ont guidé, inspiré et consenti des sacrifices pour leurs familles et leurs communautés.

Depuis la Conférence Internationale sur la Population et le Développement en 1994, le gouvernement Haïtien, signataire de la Déclaration du Caire, s’efforce de s’organiser, en vue de l’amélioration de la qualité de la vie dans le pays. Soulignons que l’année 2021 marque le début de la Décennie des Nations Unies pour le vieillissement en bonne santé, qui fournit une plateforme afin de promouvoir des changements sociaux qui permettent d’améliorer la vie des personnes, à tout âge. Il est donc nécessaire d’investir dans des services communautaires de qualité, qui sont conçus en fonction des préférences des résidents les plus âgés, principalement lorsqu’il s’agit de l’écoute et du partage de l’information, de manière à instaurer la confiance chez cette catégorie.

Smith Prinvil

Articles Similaires

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker