acceuilActualitéEconomie & Finances

Un dernier hommage à Jean Gabriel Fortuné

Le samedi 28 août 2021, les funérailles de l’ancien maire des Cayes, Jean Gabriel Fortuné, décédé lors du séisme du 14 août dernier, ont été chantées à l’Hôtel La Crétonne (Cayes). De nombreuses personnalités étaient présentes à la cérémonie, entre autres: le Premier Ministre a. i. Ariel Henry, le Chancelier Claude Joseph, Margareth Fortuné (sœur du défunt et ex-Directrice Générale de la Loterie Nationale) et d’anciens parlementaires dont l’ex-député de Delmas, Gary Bodeau, Edwin Zenny, Hervé Fourcand et Jean Renel Sénatus.

Pour le Révérend père Jeannot Luxama, dans son homélie, «Gabriel Fortuné s’était offert en holocauste pour la cause de son pays». Le célébrant principal, le Révérend père Jeannot Luxama, dans son homélie, a campé l’ancien sénateur du Sud comme un modèle pour sa génération. «Gabriel Fortuné était un sociologue, un professeur, un entrepreneur, un politicien qui s’était offert en holocauste pour la cause de son pays. Malheureusement, le cataclysme du 14 août nous l’a enlevé», a-t-il déploré.

Plus loin, il a profité de la présence des autorités politiques pour leur reprocher de n’avoir rien fait après l’hécatombe du 12 janvier 2010, afin d’éviter au pays ce qui s’est passé le 14 août dernier, dans le Grand Sud, ayant coûté la vie à plus de 2000 personnes et provoqué des dégâts matériels considérables.

«Je suis très attristé et je me découvre, solennellement, par-devant la dépouille de notre ami, Jean Gabriel Fortuné. C’est un moment extrêmement éprouvant. Je pense, également, à tous nos sœurs et frères qui ont perdu leur vie lors de ce séisme. Mon cœur se déchire quand je ressasse ces souvenirs malheureux. Que Dieu continue à veiller sur Haïti», a dit le Premier Ministre Ariel Henry.

Pour Michèle Sylvie Rameau, mairesse des Cayes, Gabriel était un visionnaire, un leader qui n’était pas attaché seulement à son Département mais à tout le pays. «Gabriel Fortuné, c’était un conseiller, un politicien, un père pour beaucoup. Sa vision dépassait la ville des Cayes. La péninsule du Sud va souffrir de son absence. Gabriel Fortuné a fait œuvre qui vaille et part avec la satisfaction de la dimension d’homme d’État. Mais il laisse un vide au niveau des collectivités. C’est un pilier qui est parti», a fait savoir Marie Sylvie Rameau, agent exécutif intérimaire de la ville des Cayes.

Pour l’ex-député des Cayes, Jean David Genesté, Gabriel Fortuné «était un grand homme qui a marqué l’histoire de son temps, un homme qui a combattu en faveur de la justice sociale».

Jean Gabriel Fortuné, a été inhumé sur l’habitation Péan, à Ferme Le Blanc, (Torbeck) à quelques kilomètres des Cayes.

Il faut rappeler que Gabriel Fortuné était directeur départemental Sud des Affaires Sociales et du Travail, délégué départemental Sud, Député des Cayes-Île-à-Vache, maire des Cayes, sénateur de la République et ancien conseiller du président Jovenel Moïse.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Lisez aussi
Close
Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker