acceuilActualité

Assassinat de Jovenel Moïse: les enquêtes vont bon train

Plus de 20 jours après l’assassinat de Jovenel Moïse, les enquêtes vont bon train, selon la Police Nationale d’Haïti. À date, 44 personnes ont été arrêtées dont 12 policiers, selon la porte-parole de l’institution policière, Marie Michèle Verrier.

La Direction générale de la Police Nationale d’Haïti annonce que l’enquête autour de l’assassinat de l’ex-Président Jovenel Moïse marche à grands pas. Lors d’une conférence de presse donnée le vendredi 30 juillet à la direction générale de l’institution, la porte-parole de la PNH, Marie Michèle Verrier a informé que pas moins de 44 personnes dont 12 policiers ont été appréhendées par les forces de l’ordre.

Selon l’inspectrice divisionnaire, parmi les policiers arrêtés, certains sont retenus pour leur implication directe dans l’assassinat du Président et d’autres pour leur degré de responsabilité. Ainsi, quatre de ces agents sont impliqués dans cet acte. Ces derniers accompagnaient les Colombiens jusqu’à la résidence du feu Président où il a été assassiné, informe la porte-parole.

Selon l’inspectrice divisionnaire, la PNH a réalisé 46 auditions, neuf policiers sont placés en isolement et quatre autres sont frappés des mesures conservatoires. Aussi, annonce-t-elle, que pas moins de 14 maisons ont été perquisitionnés en Haïti et de nombreuses autres ont été perquisitionnées aux États-Unis par le FBI.

Marie Michèle Verrier en a profité pour souligner que la PNH a lancé un avis de recherche contre la Juge Wendelle Coq Thélot pour son implication présumée dans l’assassinat du feu Président Jovenel Moïse.

Le chef de gang, « Barbecue », promet de venger la mort de Jovenel Moïse

En début de semaine, à Pont-Rouge, à l’issue d’une marche en hommage au défunt Président assassiné, Jovenel Moïse, le chef de gang, Jimmy Chérizier, alias « Barbecue », sur la Place du Fondateur de la Nation, Jean-Jacques Dessalines, a procédé au dépôt d’un portrait du Président et d’une gerbe de fleurs. Rappelant le symbolisme de cette place publique, « Barbecue » a déclaré « […] On a assassiné Jean-Jacques Dessalines, parce qu’il voulait une meilleure répartition des richesses du pays. […] Des années plus tard, le Grand Architecte de l’Univers nous a envoyé le Président Jovenel Moïse. Le même système qui a tué Dessalines s’est lié avec des serviles, des journalistes et des organisations de droits humains, pour assassiner Jovenel Moïse […] ».

Il a annoncé qu’il allait venger la mort du Président Moïse. « […] La vengeance est un plat qui se mange froid, nous ne sommes pas pressés. Cette bataille sera longue. Nous allons faire la révolution. Que l’âme du Président Moïse repose en paix. Son sang n’aura pas coulé en vain […]».

Le D.G. du BMPAD, menacé de mort

Fils-Aimé Ignace Saint-Fleur, le Directeur général du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD), affirme que, depuis l’assassinat du Président Jovenel Moïse, il est l’objet de menaces de morts et a dû changer ses habitudes, modifier ses déplacements et passer ses nuits dans différents endroits. Il pointe du doigt des individus liés à la vente de carburants dans le pays, sans les nommer.

Le P.M. promet justice pour le Président Moïse

Mercredi 28 juillet, 3 semaines après l’assassinat du Président Jovenel Moïse, le Premier Ministre a promis de continuer à poursuivre les responsables, affirmant: « nous assurerons la poursuite de l’enquête sur l’assassinat du Président de la République. Tous les commanditaires, auteurs de ce meurtre doivent être traduits en justice. C’est une question d’État […]. Toutes les personnes impliquées dans ce crime seront traquées partout et traduites en justice. »

Toujours pas d’accord entre l’opposition et la société civile

3 semaines après l’assassinat du Président Moïse, l’opposition politique, les organisations de la société civile ne sont toujours pas parvenues à un accord politique. Les groupes multiplient les propositions de sorties de crises. Le seul point sur lequel ils s’entendent, c’est qu’ils ne veulent pas du Gouvernement en place actuellement.

Le P.M. Henry rencontre le secteur religieux

Le Premier Ministre, Ariel Henry, a eu une importante rencontre avec des membres du secteur religieux, dans le cadre du dialogue national visant l’intégration des forces vives de la Nation, dans la recherche d’un accord politique. Le rétablissement de l’ordre démocratique et la stabilité politique, propices à la tenue d’élections libres, honnêtes et transparentes, ont été au menu des discussions.

Site de St-Yves : aide aux personnes déplacées

Yves Sassenrath, le Représentant en Haïti du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), et l’ambassadeur du Canada en Haïti, Stuart Savage, ont visité le site St-Yves où sont logées, dans une situation précaire, plus de 1500 personnes dont 31 femmes enceintes et allaitantes, déplacées à cause de la violence des gangs armés. UNFPA-Haïti cherche à mobiliser 4,5 millions USD pour un soutien immédiat. UNFPA et l’Ambassade du Canada en Haïti ne laisseront personne de côté.

Martine Moïse aux USA, avec ses enfants

Le mercredi 28 juillet, l’ex-première dame, Martine Joseph Moïse, a laissé le pays en direction des États-Unis, accompagnée de ses enfants. Elle se serait rendue aux USA afin de poursuivre sa thérapie, à la suite des blessures subies lors de l’assassinat de son mari, le Président Jovenel Moïse [ou pour se mettre en sécurité avec ses enfants ?]

1/3 de la zone métropolitaine contrôlée par des gangs

Le Cadre de Liaison Inter-Organisations (CLIO), un regroupement de 71 organisations nationales et internationales, estime qu’un tiers de la zone métropolitaine de Port-au-Prince est contrôlé par des gangs et se dit très préoccupé par cette situation, craignant que « l’assassinat du Président ne plonge le pays dans plus d’incertitude et d’instabilité et ne vienne aggraver la situation d’insécurité […] ».

L’APH demande une vaccination nationale

L’Association des Pharmaciens d’Haïti (APH) demande au ministère de la Santé Publique de prendre les dispositions nécessaires, en vue d’étendre la campagne de vaccination contre le COVID-19 sur toute l’étendue du territoire national.

J.O. Tokyo Tennis : Naomi Osaka, éliminée

Grande favorite du tournoi de tennis des Jeux olympiques de Tokyo, la Japonaise, Naomi Osaka, fière de ses origines haïtiennes, a été éliminée dès les 8e de finale. Après avoir gagné dimanche 1-6, 4-6 contre la Chinoise, Zheng Saisai, puis lundi contre la Suissesse, Golubic Viktorija 3-6, 2-6, mardi, elle a affronté la Tchèque, Vondrousova Marketa, face à laquelle elle a perdu 6-1, 6-4.

Mots de sympathies du ministère du Tourisme

Le ministère du Tourisme salue le départ du très regretté Hermann Nau, musicien fondateur du célèbre groupe haïtien, Tabou Combo. Hermann Nau a consacré sa vie à la promotion de la culture haïtienne à travers le monde et a fait bouger toutes sortes de nations, sur le rythme de notre compas. Le legs de son travail ainsi que son nom resteront dans les annales du patrimoine artistique de ce pays, pour les générations à venir. Le ministère du Tourisme adresse ses sympathies sincères à la famille, aux amis, aux musiciens et au secteur culturel en général, éplorés par ce deuil.

Engagements du ministre de la Défense

Lors de son installation, Enold Joseph, le nouveau ministre de la Défense, s’est engagé à tout mettre en œuvre, en vue de renforcer le système de renseignement du ministère de la Défense et les capacités des Forces Armées d’Haïti (FAd’H), afin de redonner confiance à la population. Par ailleurs, il a réitéré sa volonté de mettre en pratique les recommandations du « Livre Blanc sur la sécurité et la défense nationale pour le développement social et économique durable d’Haïti » qui fait de la Défense, le pivot dans la dynamique de construction et de modernisation d’Haïti.

Retour de Duckens Moïse Nazon en France

Lundi 26 juillet, le club français de football de 2ème division, « Quevilly Rouen Métropole », a confirmé la signature de l’attaquant vedette des Grenadiers, Duckens Moïse Nazon, qui portera le dossard #9.

La CCIN, consternée

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Nord (CCIN) se dit consternée par les actes de pillage, suivis d’incendies, perpétrés contre la succursale de la Maison Valerio Canez et la Capital Bank, au moment des funérailles du Président Jovenel Moïse, le vendredi 23 juillet. La Chambre réprouve les actes d’agression commis sur plusieurs autres établissements de la ville du Cap-Haïtien dont, entre autres, le restaurant Lakay et l’Auberge du Picolet. Elle condamne les auteurs et les commanditaires, et s’insurge contre ces actes de vandalisme sur de paisibles entrepreneurs et présente ses sympathies à tous les entrepreneurs et tous les employés concernés.

Les déplacés de Martissant, oubliés

Les autorités gouvernementales ne fournissent plus d’assistance alimentaire aux déplacés de la guerre des gangs de Martissant, regroupés au Centre Sportif de Carrefour selon l’agent intérimaire de Carrefour, M. Jude Édouard Pierre, qui tire la sonnette d’alarme pour le ministère des Affaires Sociales et le Fonds d’Assistance Économique et Sociale (FAES). L’aide fournie a été suspendue depuis l’assassinat du président Jovenel Moïse, le 7 juillet 2021. Il souligne que l’administration communale ne dispose pas de ressources financières pour nourrir plus de 1 200 déplacés qui avaient tout perdu lors de leur fuite. M. Pierre révèle que les déplacés ne bénéficient que de l’aide des congrégations religieuses, notamment protestantes et catholiques.

899 personnes vaccinées dans le Centre et le Sud-Est du pays

Les autorités sanitaires informent avoir lancé, jeudi dernier, dans les départements du Centre et du Sud-Est, la campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus. Pour la seule journée du jeudi 29 juillet, 899 personnes ont reçu la première dose du vaccin anti-COVID, portant à 5 425, le nombre de citoyens ayant déjà reçu cette première dose du vaccin Moderna, depuis le lancement de la campagne de vaccination, le 16 juillet dernier, selon les autorités sanitaires haïtiennes. Par ailleurs, plus de 341 autres personnes ont reçu le vaccin Johnson & Johnson, administré en une seule dose. Plusieurs centres de vaccination ont été mis en place dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince dont : l’Hôpital Universitaire La Paix, l’Hôpital Saint-Damien, les Centres GHESKIO (IMIS et INLR), l’Hôpital Communautaire de Juvénat, l’Hôpital de Fermathe, ainsi que dans plusieurs villes de province dont Cap-Haïtien, Mirebalais, Hinche, Jacmel et Fort-Liberté.

Le nouveau ministre de la Culture et de la Communication prend poste

Jean Emmanuel Jacquet, le nouveau patron MCC, a été installé, le mercredi 21 juillet 2021, au ministère de la Culture et de la Communication. M. Jacquet, qui a été à la tête de la Direction nationale du livre (DNL), remplace à ce poste Pradel Henriquez. La cérémonie d’installation a été présidée par le ministre de la Planification et de la Coopération externe, Dieuseul Simon Desras.

Une messe de requiem à la mémoire de Jovenel Moïse

Comme l’avait annoncé l’archevêché de Port-au-Prince dans sa note publiée le mardi 20 juillet 2021, une messe de requiem a été célébrée, le jeudi 22 juillet 2021, à la mémoire du président Jovenel Moïse, assassiné chez lui, le 7 juillet dernier. Cette messe a été célébrée en l’église Saint-Pierre de Pétion-Ville.

Une amélioration dans l’approvisionnement en carburant, en devenir

Le pays fait face à une rareté de carburant, depuis environ deux mois, un problème qui peine à être résolu. Mais, selon David Turnier, président de l’Association Nationale des Distributeurs de Produits Pétroliers (ANADIPP), il va y avoir une amélioration dans le service d’approvisionnement en carburant dans le courant de cette semaine, ce qui réduira les longues files dans les stations d’essence de la capitale.

Rosnick Grant, banni à vie par la FIFA

Le désormais ex-responsable national des arbitres de la Fédération haïtienne de football (FHF), Rosnick Grant, a été banni à vie par la chambre d’instruction de la Commission d’éthique indépendante de la Fédération internationale des associations de football (FIFA), selon un communiqué de la FIFA. Monsieur Grant est reconnu coupable d’avoir commis des actes de harcèlement sexuel et d’abus à l’encontre d’arbitres femmes, mais aussi des menaces et des faits de coercition. La FIFA lui reproche aussi l’abus de l’autorité inhérente à ses responsabilités, au sein de l’arbitrage en Haïti, pour obtenir des faveurs de nature sexuelle pour la période allant de 2011 à 2021. Selon la chambre de jugement, Grant a enfreint l’article 23 (protection de l’intégrité physique et mentale) ainsi que l’article 25 (abus de pouvoir) du Code d’éthique de la FIFA. Il devra, en outre, s’acquitter d’une amende s’élevant à CHF 100 000,00 (francs suisses), soit environ 92 326 euros.

Altidor Jean Hervé / Destra Cleenton

Articles Similaires

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker