acceuilActualitéEn bref

Nouvelles en bref

La mère d’Aristide est décédée

Madame Solange Pierre-Louis Aristide, la mère de l’ancien Président Jean-Bertrand Aristide, qui résidait en Floride, est décédée près de deux mois après avoir fêté ses 100 ans, le 6 mai 2021.

Chili : renouvellement des passeports

L’ambassadeur Bocchit Edmond a reçu cette semaine l’ambassadeur Beausoleil Sam, directeur général du ministère des Affaires Étrangères et représentant permanent d’Haïti près la Communauté Caribéenne (CARICOM), ainsi que l’ambassadrice d’Haïti au Chili, Mme Wedlyne Pierre François, pour une série de séances de travail. Ces rencontres avaient pour objectif d’établir une «task force» pour faire face au nombre important de demandes de renouvellement de passeport de citoyens haïtiens en terre chilienne.

Brock Pierce promet de venir en Haïti, voir les opportunités

Mme Myriam Jean, la ministre du Tourisme, Bocchit Edmond, l’ambassadeur d’Haïti aux États-Unis et Lauture Jacques, consul général d’Haïti à New-York, se sont entretenus avec la star hollywoodienne et homme d’affaires, Brock Pierce, en sa résidence privée à Washington DC. «Parmi les différents points abordés, nous avons mis l’accent sur les opportunités d’investissement en Haïti […] Au terme de la réunion, le riche homme d’affaires et philanthrope américain a promis d’effectuer, incessamment, une visite d’exploration en Haïti».

Grenadiers: Gold Cup 2021

Le jeudi 24 juin au soir, dans le cadre de la préparation des matchs de barrage donnant accès à la 16e édition de la Gold Cup 2021, le gardien de but, Brian Sylvestre, a rejoint le camp des Grenadiers en Floride. Il a subi, avec les 17 autres joueurs présents, le premier des trois tests PCR exigés par la CONCACAF, avant le 1er juillet. C’est un renfort de poids pour le sélectionneur Jean Jacques. Pierre Ronaldo Damus, Leverton Pierre et Kevin Lafrance sont arrivés le vendredi 25 juin au soir et permettent au staff technique de pouvoir disposer de 20 joueurs, à la seule séance d’entraînement de ce samedi 26 juin.

Déplacés : le PM de facto rencontre les maires

Le Premier Ministre a. i., de facto, Claude Joseph, a rencontré les maires de la zone métropolitaine, afin d’engager et d’impliquer davantage les pouvoirs locaux dans la gestion cohérente et coordonnée de la situation des personnes déplacées, en raison des affrontements armés entre les gangs…

Justice : drapeau en berne

Dans un mémorandum, le secrétariat technique du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), à la suite du décès de son président, Me René Sylvestre, «le Conseil ordonne la levée de siège dans les cours et tribunaux de la République, ainsi que la mise en berne du drapeau national, jusqu’aux funérailles de Me René Sylvestre.»

Funérailles de l’inspecteur Myradel Adolphe

Le mercredi 23 juin 2021, à l’amphithéâtre de l’École Nationale de Police, lors de son intervention aux funérailles de l’inspecteur divisionnaire, Myradel Adolphe, tué le 5 juin dernier, Léon Charles, le commandant en chef de la Police Nationale d’Haïti (PNH) a déclaré: «la Police Nationale d’Haïti s’engage à ne pas laisser ce crime impuni. Ceux qui l’ont commis, en paieront le prix ». Il salue le sacrifice et le sens du devoir de l’inspecteur divisionnaire, Myradel Adolphe, victime de son dévouement. Il rappelle: «cependant, cette nouvelle perte dans nos rangs, aussi cruelle soit-elle, ne saurait nous faire abandonner le combat permanent pour le rétablissement de la sécurité en Haïti». Il promet que la paix et l’ordre républicain seront maintenus au pays… Notez que Myradel Adolphe a été élevé, à titre posthume, au grade de Commissaire de Police.

AVIS : le Centre d’Art restera fermé au public

Le Centre d’Art, pour des raisons sanitaires et sécuritaires, restera fermé au public pour une période indéterminée. Les ateliers programmés pour juillet, sont reportés au mois de septembre, ce qui coïncidera avec le début de notre nouvelle session de cours. Suivez nos réseaux et gardez le contact au 48 41 4231 et contact@lecentredart.org

De l’eau potable dans 4 communes du Sud

De l’eau potable au robinet de la population de quatre communes de la côte Sud, grâce au Système d’Approvisionnement en Eau Potable (SAEP) de l’Office Régional de l’Eau Potable et de l’Assainissement Sud (OREPA) : Roche-à-Bateau, Port-à-Piment, Les Anglais et Tiburon. Ces réalisations vitales résultent du Projet « Eau Potable et Assainissement en Milieu Rural Durable » (EPARD), financé par la Banque Mondiale.

Delmas : construction et réhabilitation routière

Malgré les différents problèmes socio-politiques, sanitaires et sécuritaires, l’administration communale de Delmas a pu achever la construction de plusieurs tronçons de route, au niveau de Delmas 33 : notamment, rue Ade, rue Flaubert, et Delmas 31 : rue Barbé de Marbois et rue Maguana prolongée.

La PNH escorte 109 camions de carburant

Le mardi 22 juin, la Police Nationale d’Haïti (PNH) a escorté 109 camions de carburant qui ont été s’alimenter au terminal de Varreux. La police s’est aussi assurée que les camions se rendent en sécurité aux différentes stations de la capitale.

Martissant : la SOGEBANK vandalisée

La succursale de la SOGEBANK, située à Martissant 15 (fermée depuis le 4 juin en raison de l’insécurité), a été vandalisée dans la nuit du 21 au 22 juin 2021, selon une note de la banque. Aucune évaluation de l’étendue des dommages n’a encore pu être réalisée…

Fin de cavale pour 4 criminels

Le lundi 21 juin 2021, 4 individus identifiés comme Jean Molière, Louis Charles, Vile Donald et Jean-Baptiste Mackenson, ont été interpellés par la Police de Belladère, au moment où ils tentaient de traverser clandestinement la frontière avec la République Dominicaine. Deux d’entre eux étaient activement recherchés par la Police. Le premier, Vile Donald est un membre du gang «Nan Remi», accusé d’enlèvements, de braquages et d’assassinats, notamment celui d’un inspecteur affecté à la Direction de la Circulation. Le second, Jean-Baptiste Mackenson, est accusé d’implication dans des assassinats commis au centre-ville de Port-au-Prince.

3 escrocs mis en échec, arrêtés

Les nommés Sorry Sédic, Dunel Julien et Frantz Jérôme ont été arrêtés, le 21 juin 2021, par des policiers affectés au commissariat de Camp-Perrin, pour chantage, suivi de menaces de mort sur la personne de André Dorléus, de qui ils exigeaient 50 000 dollars de rançon pour ne pas se faire enlever. La police les a appréhendés au moment où ils s’apprêtaient à recevoir la rançon exigée.

Un faussaire évadé de prison, arrêté en RD

Le nommé Lamartine Jean Glaure, interpellé pour faux et usage de faux, évadé de la prison civile de la Croix-des-Bouquets, a été intercepté en République Dominicaine et transféré à la Police Judiciaire, via la frontière de Malpasse, le lundi 21 juin 2021, et reconduit à la prison civile le même jour.

PNH : détournement de camion, 2 arrestations un mort et 1 blessé

La Police Nationale d’Haïti (PNH), lors d’une intervention musclée à Bon-Repos (commune de la Croix-des-Bouquets), a procédé à l’arrestation de 2 individus ; un autre a été blessé mortellement et un dernier touché au bras dans les échanges de tirs avec les policiers. Ces malfrats sont impliqués dans le détournement d’un camion de marchandises à la Croix-des-Missions. La police recherche activement le suspect blessé au bras.

Black-out général imminent dans la ville des Cayes

La situation actuelle du pays continue d’affecter tous les secteurs, en effet, selon le directeur du centre semi-autonome de l’EDH des Cayes, Brunache Pierre Dénèse. Si la situation actuelle ne s’améliore pas, la Centrale électrique de l’ED’H des Cayes ne pourra plus fournir de l’énergie électrique à la ville. Les conflits armés, bloquant le passage à Martissant, entraînent des conséquences graves sur le centre qui ne dispose plus suffisamment de carburant pour alimenter le centre-ville et ses environs. Toute la ville est sous rationnement. La réserve actuelle de l’ED’H des Cayes est estimée à 10 000 gallons de carburant environ. Ainsi, la compagnie électrique affirme ne pouvoir tenir que 5 jours, maximum, a alerté le directeur.

Des Haïtiens au palmarès 2021 de l’Académie française

Frankétienne, Emmelie Prophète, Louis-Philippe Dalembert, ces trois grandes plumes d’Haïti paraissent dans le palmarès 2021 de l’Académie française. Frankétienne a reçu le «Grand Prix de la Francophonie». Il est l’auteur du premier roman en créole haïtien. Son travail sur la langue créole est salué depuis plus d’un demi-siècle. Il a une œuvre conséquente en français, dans laquelle il embrasse divers genres et majoritairement publiée en Haïti. Louis-Philippe Dalembert, ancien pensionnaire de la Villa Médicis à Rome, est romancier et poète. Ses livres, pour la plupart, inspirés de sa terre natale, Haïti, trouvent d’excellents échos des critiques et des lecteurs. Emmelie Prophète est la plus jeune des récipiendaires, poétesse et romancière, son œuvre est publiée par les Éditions Mémoire d’encrier, à Montréal. Elle a reçu, en 2009, le Grand Prix des Écrivains de langue française, ainsi qu’une mention spéciale du Prix Casa de Las Americas, pour son roman: «Le testament des solitudes». Amazon Crossing, la Maison d’édition du géant Amazon, a acheté en 2020 les droits de traduction de «Le testament des solitudes» dont la sortie est prévue le 7 décembre dans les pays anglo-saxons.

Nou Pap Dòmi: choqué de l’ordonnance du juge Alcimé

Par la voix de Stéphane Michel, l’un de ses membres, l’organisation «Nou Pap Dòmi » dit ne pas voir sur quelle base le juge Ramoncite Alcimé a pris la décision de disculper plusieurs entreprises impliquées dans le dossier PetroCaribe. Par ailleurs, Nou Pap Dòmi a toujours émis des réserves sur l’avancement de ce dossier.

Appel pour le retour, au Bel-Air, des familles déplacées

Des voix s’élèvent au Bel-Air, quartier du centre de la capitale, meurtri par la terreur des gangs, pour demander aux autorités de mettre en place des dispositions sécuritaires pour faciliter le retour des familles déplacées. Les rues demeurent désertes, surtout dans les zones qui ont été saccagées lors des attaques armées du gang «krache dife» de la fédération «G9 an fanmi ak alye». Depuis lors, plusieurs habitantes et habitants se sont retranchés dans quelques rues, alors que de nombreux autres ont fui le Bel-Air où les activités restent jusqu’à présent paralysées. Les gangs armés ont détruit les petites entreprises des gens qui ont passé plusieurs années à les mettre sur pied. Des personnes, ayant passé plus de 20 ans pour construire une maison au Bel-Air, se retrouvent maintenant à dormir chez de bons samaritains, se désolent les fils de la zone. Ils appellent l’institution policière à se ressaisir et à se mettre au service de la population, et non d’un pouvoir délinquant qui supporte des gangs.

Insécurité diversifiée, dans la capitale, Port-au-Prince

En plus des quartiers de Bas-Delmas, La Saline, Cité-Soleil et de Bel-Air, les actes de violence affectent, particulièrement depuis le 1er juin 2021, les quartiers de Martissant. Entre-temps, ces bandits armés continuent de perpétrer les actes de kidnapping. À cet effet, le mercredi 23 juin 2021, environ une centaine d’étudiantes et d’étudiants de l’Université Saint-François-d’Assise d’Haïti (USFAH) ont gagné les rues, pour exiger la libération du professeur Raymond Jean-Baptiste, doyen de la faculté de droit de l’USFAH qui a été enlevé dans l’après-midi du mardi 22 juin 2021, à la Croix-des-Bouquets, par le groupe 400 Mawozo. Les ravisseurs réclament 500 000 dollars comme rançon. Dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 juin 2021, deux entreprises ont été vandalisées à Martissant par des groupes armés, dont l’entreprise HAFCO et une succursale du groupe SOGEBANK, fermée depuis le vendredi 4 juin 2021, en raison de l’insécurité. La SOGEBANK affirme ne pas être en mesure d’évaluer, pour le moment, l’étendue des dommages enregistrés. Les affrontements entre les gangs armés rivaux, qui ont éclaté à Martissant, depuis le 1er juin 2021, ont fait plusieurs morts et blessés, et entraîné le déplacement de milliers de personnes.

Altidor Jean Hervé / Destra Cleenton

Articles Similaires

Back to top button