acceuilActualitéJustice

La DCPJ fait sa part du boulot, dans le dossier du Bâtonnier

La Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) a remis, au juge d’instruction Rénor Régis, le rapport d’enquête autour de l’assassinat du Bâtonnier Monferrier Dorval, le jeudi 13 mai 2021. Les deux dernières personnes arrêtées, dans le cadre de l’enquête, ont été aussi remises au juge instructeur pour l’occasion.

Le dossier du Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval, qui a été assassiné le 28 août 2020, en sa résidence privée, à Pèlerin 5, a connu des avancées, puisque la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) a remis au juge d’instruction, Rénor Régis, le rapport d’enquête autour de son assassinat ainsi que les deux derniers individus, arrêtés dans le cadre de ce dossier. Il s’agit de Gerson Laurent et Mario Delva, portant à huit le nombre de personnes arrêtées, dans le cadre de cette enquête.

Depuis les déclarations peu orthodoxes du président Jovenel Moïse concernant l’assassinat du Bâtonnier, ce dossier a connu une période de vache maigre, dans l’opinion. Même les activités mensuelles en sa mémoire, organisées tous les 28 du mois, par la fédération des barreaux d’Haïti, a pris du plomb dans l’aile. La DCPJ, qui avait pour mission d’enquêter sur le dossier pour le compte du juge d’instruction, avait aussi pour mission d’analyser les images et vidéo du corps et de la scène de crime qui circulait sur le réseau.

Notons que la vidéo de la scène de crime a fait surface, après les déclarations tendancieuses de Jovenel Moïse, lors d’un passage à la télé Métropole «…Mèt Dorval mouri a 10:13, à 10:15, 2 minit aprè, se madanm mwen ki vin montre m foto a…»

Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Back to top button