acceuilActualitéEn bref

Nouvelles en bref

Libération de Dickens Princivil et de Magdala Louis

Le maestro Dickens Princivil et la vendeuse de saucisses, Magdala Louis, ont été libérés par les kidnappeurs. Le dimanche 6 décembre 2020, des bandits armés ont enlevé le chef d’orchestre Dickens Princivil et Magdala Louis, une petite commerçante, vendeuse de saucisses, alors qu’ils revenaient d’une cérémonie de graduation. Les malfrats avaient réclamé des sommes astronomiques pour les libérer, ce qui avait provoqué la colère des résidents des quartiers de Bois-Verna et de Nazon-Poupelard. Les protestataires, pour exiger la libération des deux captifs, avaient érigé, durant la journée du lundi 7 décembre, des barricades de pneus enflammés, paralysant la circulation automobile dans certaines rues de Port-au-Prince.

Carnaval national à Port-de-Paix

Le dimanche 6 décembre, le Président de la République, Jovenel Moïse, a annoncé que le Carnaval National 2021 se déroulera à Port-de-Paix (département du Nord-Ouest), sur le boulevard des Trois-Rivières, qui fera l’objet de travaux d’asphaltage. L’annonce a été faite, alors que le Chef de l’État participait à un festival, à l’occasion de la fête patronale de la Ville de Port-de-Paix, l’Immaculée Conception, célébrée le 8 décembre. Cette information a été confirmée par le ministère de la Culture. «Le Carnaval national aura lieu cette année, à Port-de-Paix, sur le boulevard des Trois-Rivières. Je décide de vous rendre justice. On vous considère comme des oubliés de la République. Aujourd’hui, je veux que le monde entier se souvienne de vous. Les principaux groupes musicaux, c’est-à-dire: Sweet Micky, Djakout, T-Vice, doivent venir à Port-de-Paix, s’ils veulent se produire au Carnaval national, sinon ils ne le pourront pas», a déclaré le Président de la République. Le Carnaval 2021 devrait se tenir le dimanche 14, le lundi 15 et le mardi 16 février 2021.

Haïti rejette les élections au Venezuela

Le lundi 7 décembre, près d’une vingtaine de pays dont Haïti, ont signé une déclaration commune, dénonçant le manque de légalité et de légitimité des élections législatives qui se sont tenues ce dimanche au Venezuela. Les signataires de la présente qui comprend des membres du Groupe de Lima, des pays d’Amérique : le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa-Rica, l’Équateur, El Salvador, le Guatemala, la Guyane, le Honduras, le Panama, le Paraguay, le Pérou, et des pays des Caraïbes : Haïti, la République Dominicaine et Sainte-Lucie ; dans le document, appelle la Communauté Internationale à rejeter ces élections qualifiées de frauduleuses et à soutenir les efforts pour le rétablissement de la démocratie, le respect des droits de l’homme et l’état de droit au Venezuela. Ce groupe de pays réaffirment que les élections de dimanche de l’Assemblée nationale du Venezuela se sont déroulées «sans les garanties minimales d’un processus démocratique, de liberté, de sécurité et de transparence, ni de l’intégrité des votes, ni de la participation de toutes les forces politiques, ni d’une observation internationale.» Rappelons que les élections législatives vénézuéliennes de ce dimanche ont été remportées par l’alliance officielle vénézuélienne du Grand Pôle patriotique (GPP) avec 67,6% des suffrages exprimés, alors que près de 85% des votes avaient été dépouillés, marquant une victoire sans surprise du Chavisme.

Le TPS pour les Haïtiens, prolongé de 9 mois

Le Département américain de la Sécurité intérieure (DHS) a annoncé une prolongation de 9 mois du statut de protection temporaire (TPS) pour les Haïtiens et les Centraméricains, qui devait expirer au début du mois de janvier 2021. Washington a accepté de prolonger un ensemble de protections temporaires contre la migration qui permettent aux immigrants de six pays, de vivre aux États-Unis, ont déclaré, lundi, des responsables. Le soi-disant statut de protection temporaire (TPS) pour certains citoyens d’El Salvador, d’Haïti, du Nicaragua, du Soudan, du Honduras et du Népal a été prolongé par le Département de la sécurité intérieure (DHS), au moins jusqu’en octobre 2021. Rappelons que le TPS permet à certains étrangers dont le pays d’origine connaît une catastrophe naturelle, un conflit armé ou un autre événement extraordinaire, de rester aux États-Unis et de demander un permis de travail. Le statut doit être renouvelé périodiquement, tous les six à 18 mois, par le secrétaire de la Sécurité intérieure.

Le TPS a été dans la ligne de mire de l’administration du président républicain, Donald Trump, ces derniers mois, alors qu’elle cherche à réduire les protections humanitaires pour des centaines de milliers d’immigrants qui devaient être expulsés des États-Unis, début mars, après une période de ralentissement. L’extension fait partie d’un accord entre l’administration et les plaignants, dans le cadre de poursuites connexes visant à ne pas mettre fin aux protections, lorsque les poursuites filtrent à travers le système judiciaire américain. Le président démocrate élu, Joe Biden, s’est engagé à protéger les inscrits contre le renvoi dans des pays non sécuritaires.

Aéroport International : stationnement interdit

La Direction Générale de l’Autorité Aéroportuaire Nationale (AAN), en référence à la circulaire 148/16-17, informant le Public en général et les usagers de l’Aéroport International Toussaint Louverture, en particulier, qu’il leur est formellement interdit de garder en stationnement leurs véhicules dans le parking de l’Aéroport au-delà de 10h00 p. m. Tout contrevenant sera sanctionné avec la dernière rigueur.

Rockfeller Vincent fait le bilan des TPI

Le Ministre de la Justice, Rockfeller Vincent, a tenu lundi dernier, une importante séance de travail avec les Commissaires du Gouvernement près les Tribunaux de Première Instance du pays. Il a été question de faire, entre autres, le bilan des actions des parquets, dans le cadre de la lutte contre l’insécurité foncière et la détention préventive prolongée. Il a également été question de faire le bilan des actions entreprises dans le cadre de l’application du récent arrêté présidentiel, visant à doter chaque Haïtienne et chaque Haïtien d’un acte de naissance.

Jumelage Cap-Haïtien – Suresnes

La Présidente intérimaire du Conseil Municipal de la mairie de Cap-Haïtien, Mme Yvrose Pierre, s’est entretenue en visioconférence avec Guillaume Boudy, Maire de Suresnes (Situé dans la banlieue Ouest de Paris, en région Île-de-France). Lors de cette réunion, ont été abordées, entre autres, des questions ayant trait au jumelage entre les deux villes, et le programme «Ti coup d’œil sou Haïti».

Donation à la PoliFront

L’Organisation Internationale de la Migration, avec le soutien du Canada et des États-Unis, a fait don récemment à la Police des frontières (PoliFront), unité spécialisée de la PNH, chargée de la surveillance des frontières terrestres, de 12 motocyclettes et de deux véhicules tout-terrain.

41 accidents, 102 victimes

L’organisation haïtienne, Services Techniques et Opérationnels pour Pallier les Accidents (STOP-Accidents), nous informe que pour la semaine du 30 novembre 2020 au 6 décembre 2020, 41 accidents ont été rapportés sur le territoire national (+19,5% par rapport à la semaine précédente) et ont fait au moins 102 victimes (+18,6%) : 13 morts (-7,15%) dont au moins deux chauffeurs de mini-bus, et 89 blessés (+22,47%), dont plusieurs grièvement. RN2, Canapé-vert, Fontamara, Martissant, Delmas, rue Lamarre (Pétion-ville), Grand-Goâve et Petit-Goâve dans le département de l’Ouest, Bassin Bleu (Nord-Ouest), l’Estère (Artibonite), entre autres, sont les principales communes et zones où ces accidents ont été enregistrés. Rappelons que ce bilan hebdomadaire a été réalisé en partenariat avec le Centre Ambulancier National (CAN) et la Croix-Rouge haïtienne. Toutefois, faute de ressources financières, STOP-Accidents n’est pas en mesure de faire le suivi de l’état de santé des blessés dont certains décèdent des suites de leurs blessures, et ne sont pas comptabilisés. STOP-Accidents réitère son appel à la prudence sur nos routes et exhorte le Gouvernement à renforcer les mesures de prévention et à mettre sur pied un service d’inspection systématique des véhicules. Il invite les usagers de la route à garder un comportement responsable pour réduire les risques d’accident.

Résultat du baccalauréat 2019-2020

Le Ministère de l’Éducation Nationale a rendu disponible les résultats du baccalauréat pour la session ordinaire de l’année scolaire 2019-2020 pour 9 départements (les résultats du département du Sud-Est ne sont pas encore connus), selon les chiffres communiqués par le Bureau départemental des examens d’État (BUNEXE) :

Nord-Ouest : taux de réussite 100 % soit 19 candidats admis sur 19 participants;

Nippes : taux de réussite 99,33 % soit 745 candidats admis sur 750 participants;

Centre : taux de réussite 86,11 % soit 3 644 candidats admis sur 4 232 participants;

Nord-Est : taux de réussite 82,11 % soit 234 candidats admis sur 285 participants;

Grand’Anse : taux de réussite 79,20 % soit 278 candidats admis sur 351 participants;

Artibonite : taux de réussite 76,46 % soit 5 438 candidats admis sur 7 112 participants;

Nord : taux de réussite 76,33 % soit 2 683 candidats admis sur 3 515 participants;

Sud : taux de réussite 71,05 % soit 2 143 candidats admis sur 3 016 participants;

Ouest : taux de réussite 70,01 % soit 12 700 candidats admis sur 18 140 participants;

Sud-Est : données non communiquées;

Taux de réussite national : 74,52% soit 27 884 admis sur 37 420 participants.

EDH Capotille : Le réseau en voie d’achèvement

«La construction du réseau de distribution d’électricité à Capotille (Nord-Est, commune frontalière) est en voie d’achèvement. On réalise les dernières extensions de réseau. Très bientôt, on va démarrer avec la construction de la centrale solaire photovoltaïque», annonce Evenson Calixte, le Directeur Général de l’Autorité Nationale de Régularisation du Secteur de l’Énergie.

XIVe conférence des Ministres de la Défense

Lors de son intervention à la XIVe conférence en visioconférence des Ministres de la Défense de l’Amérique (COMA), le jeudi 3 décembre, Jean Walnard Dorneval, Ministre de la Défense, dans son intervention, a déclaré: «La question de la sécurité est l’une des priorités nationales. C’est le plus grand défi qu’Haïti doit affronter. Nous sommes engagés résolument à reconstruire nos forces armées et à rebâtir nos structures de sécurité et de défense. Mon pays souhaite ainsi assumer sa participation à l’effort de sécurité dans la région et à retrouver sa place historique dans le concert des Nations».

Spirit Airlines, au Cap-Haïtien

Le jeudi 3 décembre, le vol 350 de Spirit Airlines, en provenance de Fort Lauderdale, a atterri à l’Aéroport International du Cap-Haïtien. Cette arrivée marque la reprise officielle des vols directs Cap-Haïtien / Fort Lauderdale de la compagnie aérienne qui avait arrêté cette route, depuis la mise en quarantaine.

Jean-Charles Moïse, invité par Maduro

Jean-Charles Moïse, le leader de l’opposition radicale et Secrétaire général du Parti «Pitit Desalin», à l’invitation du Président Nicolas Maduro, assistera, le dimanche 6 décembre, aux élections législatives prévues ce jour-là.

Religion : appel au jeûne et à la prière

La Conférence Épiscopale d’Haïti se dit préoccupée, quant à la situation de violence et appelle à un temps de «prière, jeûne et intercession pour la conversion et la libération du pays», du 5 au 7 décembre 2020.

Électricité 24/24

Les travaux de construction de la centrale électrique hybride (diesel + solaire PV) de 10 Mégawatts de Port-de-Paix, avancent. Très bientôt, l’électricité sera disponible 24h/24, dans les communes suivantes : Pointe-des-Palmistes, Anse-à-Foleur, St-Louis-du-Nord, Bassin-Bleu et Chansolme, affirme l’EDH.

USA : Déportation d’un détenu en Haïti

Petit Frère Drexen, originaire du Nord-Ouest, évadé de prison depuis 2 ans, accusé de plusieurs crimes, a été déporté au Cap-Haïtien par les autorités de Provo (Utha – USA). Il a été pris en charge, à son arrivée, par la police Capoise.

ONU : lutte contre la corruption en Haïti

Le vendredi 4 décembre, Me Hans Ludwig Joseph, Directeur Général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), a reçu Bruno Lemarquis, le Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies. Me Joseph, après avoir expliqué son plan d’action et ses récentes réalisations, a insisté sur la nécessité pour les Nations Unies de contribuer plus activement au renforcement des organes de contrôle pour une meilleure efficacité de la lutte contre la corruption en Haïti. Cette orientation de l’intervention des agences onusiennes participerait en amont à la consolidation de la paix dans le pays. Des projets en gestation rentrant dans le plan triennal de l’ULCC faisaient aussi l’objet de cette fructueuse discussion.

Canada : des étudiants haïtiens formidables

L’Ambassadeur d’Haïti au Canada, Weibert Arthus, a rencontré virtuellement des étudiants boursiers d’Haïti, pour s’enquérir de l’avancement de leurs études et de leurs projets personnels et pour le pays. «C’est un groupe formidable sur qui Haïti peut compter pour faire face à ses problèmes présents et futurs», a déclaré l’Ambassadeur.

Environnement : Opportunité de coopération avec la FAO

José Luis Fernández, le Représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO en Haïti) et Abner Septembre, le Ministre de l’Environnement, ont échangé cette semaine sur le Programme de la FAO et des opportunités de coopération entre les deux institutions. Le Ministre Septembre a réitéré son engagement d’œuvrer pour la protection de la biodiversité et des ressources naturelles non renouvelables et la gouvernance liée au renforcement de la résilience climatique, dans les secteurs environnemental et agricole.

Distribution de bateaux de pêche

Dans le cadre d’une promesse du Président Moïse, Patrix Sévère, le Ministre de l’Agriculture, en présence de Dady Alexis, le Maire de la commune d’Anse-Rouge, de Junior Louis, membre du Conseil d’administration de la section communale Surchaud, a procédé, à la distribution de bateaux de pêche à des représentants d’associations de pêcheurs. Ce sont des bateaux neufs, construits en Haïti, équipés chacun d’un moteur Yamaha, flambant neuf. «Nous distribuons maintenant 4 bateaux aux associations de pêcheurs. Il y a un autre à remettre qui n’est pas arrivé à temps parce que le camion qui le transporte est en panne», a déclaré le Ministre Sévère, accordant aux associations bénéficiaires des bons d’achat de gazoline correspondant à 25 000 gourdes. «Ces bateaux vont changer la situation de nos vies en l’améliorant. Nous allons les utiliser à bon escient pour avoir les moyens financiers pour payer les frais scolaires de nos enfants», s’est réjoui un membre d’une association de pêcheurs, bénéficiaire d’un bateau.

L’ HUEH en manque d’infrastructures adéquates

Alors que 86 millions de dollars américains ont été investis pour sa reconstruction, l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH), plus connu sous le nom d’«hôpital général», ne dispose pas de cafétéria, ni de toilettes, pour les prestataires de soins en service, ainsi que pour les patientes et patients, a déploré le Dr Jean Hénold Buteau. Les infrastructures, particulièrement sanitaires, à l’HUEH, ne sont pas appropriées. Des malades, des parents de patientes et patients, se servent de récipients pour se baigner sur la cour de l’hôpital. Il n’y a pas de toilettes pour faire ses besoins physiologiques. Faute de cafétéria à l’HUEH, le Dr. Hans David Télémaque, l’un des internes, affectés au service des urgences à l’hôpital universitaire d’État, a été contraint de quitter l’hôpital, pour aller chercher à manger, tôt dans la matinée du samedi 28 novembre 2020, au Champ-de-Mars où il a été enlevé, par des bandits armés, le 28 novembre 2020.

Samuel Pierre remporte le Grand Prix d’excellence de l’OIQ

Le professeur Samuel Pierre qui est un chercheur d’origine haïtienne, évoluant au Canada, a été sacré lauréat du Grand Prix d’excellence de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) de cette année, le vendredi 27 novembre 2020, lors d’une cérémonie virtuelle, baptisée: «Soirée de l’excellence en génie». Le professeur Pierre vient de gagner ce prix d’excellence professionnelle qui est l’expression d’une forme de reconnaissance de l’excellence de la pratique professionnelle d’une personne, sur la base des valeurs fondamentales de la profession d’ingénieure ou d’ingénieur. C’est également un prix qui reconnaît la carrière exceptionnelle d’un ingénieur ou d’une ingénieure, tout en mettant en valeur ses réalisations et son attitude professionnelle. Samuel Pierre, qui est titulaire au département de génie informatique et génie logiciel au sein de «Polytechnique Montréal», université d’ingénierie, a fait part de son enthousiasme, lors de la réception du prix d’excellence.

Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Back to top button