acceuilActualitéInsécurité & Banditisme

La population effrayée…

Bien qu’ils soient exprimés de manière anonyme, les doutes quant à l’implication du régime en place et des policiers dans des actes d’assassinats et de kidnapping deviennent certains. En effet, devant la passivité des autorités étatiques à protéger la population, les cas de kidnapping se poursuivent en Haïti, de paisibles citoyens continuent d’être enlevés par des malfrats dans divers coins du pays. En une seule journée du samedi 28 novembre 2020, plus de dix personnes ont été enlevées dans la capitale, Port-au-Prince.

Des hommes vêtus en uniforme de police ont kidnappé la fille du Dr Gérard Evans Beaubrun, ancien conseiller politique d’Éric Jean-Baptiste. Maritza Beaubrun, l’épouse de l’actuel Chef de l’Unité de Sécurité générale du Palais National (USGPN), Dimitri Hérard, a été enlevé à Delmas 29, le dimanche 29 novembre 2020. Une rançon d’un (1) million de dollars américain a été demandé par les ravisseurs, en échange de sa libération.

Le samedi 28 novembre 2020, David Thélémaque, un jeune médecin qui se rendait à son travail, à l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH), a été kidnappé au Champ-de-Mars. Une rançon de 50 millions de dollars a été exigée par les ravisseurs. Il a été par la suite libéré dans la nuit du dimanche 29 novembre.

À Canapé-Vert, une famille qui revenait d’un mariage a été enlevée dans la nuit du samedi 28 novembre.

Clucy Deshommes, 49 ans, une mère de sept (7) enfants, a été kidnappée aux Gonaïves, sur la route de Laforêt, le samedi 28 novembre 2020. Les bandits ont exigé 100 mille dollars américains pour sa libération.

Le vendredi 27 novembre, dans le quartier de Pont-Gaudin, à l’entrée Sud de la ville des Gonaïves, la Police Nationale d’Haïti (PNH) a procédé à l’arrestation de cinq jeunes kidnappeurs dont trois femmes et deux hommes. Il s’agit de Jean James (24 ans), Rosane Difficile (17 ans), Aristilde Noëlda (18 ans), Saul Toussaint et Manio Jean (23 ans), accusés d’implication dans des cas d’enlèvements contre rançon, dans la Cité de l’Indépendance. Ces arrestations interviennent moins d’une semaine après une autre opération policière qui avait permis l’interpellation de 4 autres jeunes individus, pour leur implication présumée dans des cas de kidnapping. Le Commissaire du Gouvernement des Gonaïves, Me Serard Gasius, a précisé, qu’au cours de l’opération policière, d’autres présumés kidnappeurs ont réussi à prendre la fuite en direction de la ville du Cap-Haïtien.

De plus, le samedi 28 novembre, à Pétion-ville, des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) ont abattu, dans la matinée, lors d’un échange de tirs, 2 bandits qui braquaient des agents de change (cambistes) sur la Place Saint-Pierre. Lors de l’intervention de la police, les deux braqueurs ont pris la fuite. Poursuivis, ils se sont réfugiés à l’intérieur du centre Choucoune Plaza. Coincés par la police, ils ont ouvert le feu sur les forces de l’ordre qui ont répliqué, tuant les deux braqueurs. Lors de l’échange de tirs, un policier a été blessé. Une arme et le butin du vol ont été retrouvés auprès des corps sans vie des deux braqueurs.

Par ailleurs, des affrontements ont eu lieu pendant plus de 4 heures, le vendredi 27 novembre 2020, à Carrefour, entre la police et des bandits armés. Les policiers ont réagi à des violences perpétrées par des bandits dans le quartier de Mahotière. Des tirs nourris ont été entendus pendant toute la journée, créant la panique, notamment dans les quartiers de Mahotière et Waney. Pour sa part, le Maire de Carrefour s’est dit debout avec les policiers. «La sécurité est le seul bien collectif municipal que nous n’accepterons jamais de négocier, car il s’agit de la protection de la vie de mes citoyennes et citoyens, qui est la première des responsabilités d’un maire. Nous devons mettre davantage nos vaillants et héroïques policiers en confiance, en leur donnant les moyens nécessaires dans l’accomplissement de leur mission. La population a aussi un grand rôle à jouer dans le partage d’informations utiles aux autorités policières. Chapeau à vous !», a déclaré Jude Édouard Pierre, maire de Carrefour.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button