acceuilActualitéCoup d’oeil sur le mondeCulture & Société

Insécurité: le cardinal Chibly Langlois, inquiet et révolté

La recrudescence de l’insécurité en Haïti et la faiblesse policière inquiètent plus d’un. En effet, le vendredi 13 novembre 2020, lors du 4e congrès de la Commission nationale Justice et Paix (du 9 au 13 novembre) qui s’est tenu dans la localité de Papaye (Hinche, département Centre), le cardinal Chibly Langlois s’est dit inquiet et révolté devant l’insécurité croissante en Haïti et a dénoncé, en particulier, les enlèvements, la violence de genre et l’insécurité foncière.

Entre temps, le pouvoir dit avoir mis sur pied l’opération zéro tolérance. Le jeudi 12 novembre, en conférence de presse, Rockfeller Vincent, le ministre de la Justice, face à la situation d’insécurité, a déclaré: «la situation sécuritaire, globale dans le pays est préoccupante. Les familles sont fatiguées de pleurer la mort de leurs proches. J’exige de la PNH qu’elle lance une opération zéro tolérance contre le kidnapping qui décapitalise toutes les couches de la société et qui nuit à la quiétude des citoyens paisibles. La PNH doit identifier les foyers et réseaux de kidnapping, afin de mettre les criminels hors d’état de nuire».

De plus, le jeudi 12 novembre, l’inspecteur divisionnaire, Garry Desrosiers, porte-parole de la Police Nationale d’Haïti, a présenté aux médias, Arnold Joachin, arrêté à Ganthier, le 1er novembre. C’est un membre de «400 mawozo», gang dirigé par Wilson Joseph, alias «Lanmò san jou», recherché activement par la police, et James Sampeur, arrêté à Delmas 89, le 7 novembre, pour son implication dans l’assassinat du policier Robert Scutt, le 6 juillet 2018.

La coordination de Presse de la Police Nationale d’Haïti (PNH) nous a fait part que, dans l’enquête sur l’assassinat, à Montrouis, du Pasteur Jean François et de sa femme enceinte de 7 mois, dans la nuit du lundi 9 novembre, 6 personnes ont été appréhendées, le mercredi 11 novembre, par des policiers affectés au commissariat de St-Marc. Il s’agit de: Thomas Zama (32 ans), Charly Ozimé (17 ans), Duclervé Johnny, Mackenson Prophète, Oreste Wendel et de Fana, ainsi connue (18 ans). Dans la nuit du lundi 6 novembre 2020, des individus armés, non identifiés, s’étaient introduits dans la résidence privée du Pasteur Jean-François Louis, dans la commune de Montrouis (sur la Côte-des-Arcadins). Après s’être emparés de l’argent qu’il y avait dans la maison, ils ont abattu froidement le pasteur de 4 balles et son épouse Exinor Luciane, enceinte de 7 mois, de 2 balles, avant de s’enfuir avec leur butin. Le Pasteur est mort sur le coup, mais son épouse, gravement touchée mais encore en vie, avait été transportée d’urgence à l’hôpital. Les médecins avaient réussi à sauver le bébé mais la mère était décédée de ses blessures.

En outre, la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), au terme d’enquêtes menées durant plusieurs mois, a interpellé le nommé James Sampeur, le 7 novembre 2020, à Delmas 89, pour son implication dans l’assassinat du policier Robert Scutt, survenu le 6 juillet 2018, qui avait été tué, puis brûlé à Delmas 83, en essayant de traverser une barricade.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button