acceuilActualitéCoup d’oeil sur le mondeEconomie & Finances

Un plan pour «rebooter» l’agriculture

Le président de la République, Jovenel Moïse et l’ambassadeur de la République de Taïwan, en Haïti, Wen-Jiann Ku, ont procédé à l’inauguration d’un centre semencier, dans la commune de Torbeck. Il s’agit d’une infrastructure moderne et équipée qui permettra, d’ici à décembre 2021, de produire trois mille tonnes de semences de riz, afin de rendre disponibles les semences de cette denrée dans le département du Sud, notamment au niveau de la plaine des Cayes. Par ailleurs, fort des retombées des premiers systèmes de pompage fonctionnant à partir de l’énergie solaire, installés dans les départements du Nord-Ouest, du Nord, de l’Artibonite, du Nord-Est et de l’Ouest, le président de la République compte étendre ce programme à d’autres régions du pays.

En août dernier, 17 systèmes de pompage d’eau fonctionnant à l’énergie solaire ont été installés à travers cinq départements géographiques du pays. Ce projet, laisse croire le président de la République, Jovenel Moïse, a été exécuté dans le cadre d’un plan global qui prend en compte les dix départements géographiques du pays. Grâce à un partenariat avec Taïwan, environ cent nouveaux systèmes seront installés dans les Nippes et le Sud, comme départements prioritaires. Ainsi, après les départements du Nord, du Nord-Est et de la Vallée de l’Artibonite, le département du Sud vient d’être doté de son centre moderne de conditionnement de semences de riz. Construit dans le cadre du projet de renforcement national de la production de semences de riz (REPONSE), le Centre semencier de Torbeck est une importante infrastructure qui doit contribuer à accroître la production de riz dans la région sud du pays.

Le chef de l’État a déjà ciblé des zones comme la plaine d’Aquin, dans le Sud et la plaine de Baconnois, dans les Nippes mais d’autres plaines du pays sont également sur la liste. À Torbeck, ce sont les autorités locales qui en ont fait la demande. Et Jovenel Moïse n’a pas mis de temps pour demander aux ministres de l’Agriculture et de l’Environnement, respectivement Patrick Sévère et Abner Septembre, de travailler en commun accord pour inclure cette région dans les zones ciblées pour la deuxième partie de ce programme.

Ainsi, c’est en présence de plusieurs milliers de personnes, notamment des agriculteurs, que le chef de l’État a inauguré ce centre qui permettra, entre autres, de conditionner, dans des conditions normales, trois mille tonnes de semences de riz par année, d’ici l’année prochaine. Jovenel Moïse pointe du doigt un ensemble de facteurs qui empêche les riziculteurs haïtiens d’avoir un rendement à l’hectare proche des pays asiatiques. Il cite, entre autres, la mauvaise qualité d’intrants, l’irrigation, le drainage et le manque de crédit, des facteurs sur lesquels se penche son administration, afin d’augmenter la production dans le pays car notre climat, dit-il, est favorable à cette culture.

Les trois centres construits dans le cadre de la coopération haïtiano-taïwanaise devraient contribuer à mettre au profit des riziculteurs pas moins de vingt mille tonnes de semences, soit douze mille pour la Vallée de l’Artibonite, cinq mille pour les départements du Nord et du Nord-Est et trois mille pour le Sud. Mis à part des centres semenciers, le chef de l’État a, par ailleurs, énuméré un ensemble d’activités qui sont déjà entreprises afin de «booster» la production agricole.

Pour cette phase, le président de la République parle d’un budget de dix millions de dollars. Tout indique que le financement est déjà assuré. Lors de l’inauguration du Centre semencier de Torbeck, en présence de l’ambassadeur de Taïwan en Haïti, Wen-Jiann Ku, Jovenel Moïse a fait savoir que cette phase sera financée par Taïwan, comme c’était déjà le cas pour la première. Mais aucune précision n’a été donnée concernant la firme retenue pour l’installation de ces derniers. Pour les dix-sept premières pompes, c’est la firme taïwanaise Speed Tech Energy qui avait bénéficié du contrat.

Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Lisez aussi
Close
Back to top button