acceuilActualitéCoup d’oeil sur le monde

Nouvelles en bref – 15 Octobre 2020

Assassinat de Maïkadou

C’est avec une profonde tristesse que Pradel Henriquez, le Ministre de la Culture, a appris le décès du talentueux et célèbre maquilleur, Pierre Édouard Rosier, (41 ans) alias «Maïkadou», une personnalité de la communauté LGBTQ, assassiné dans son appartement à Pétion-Ville, le vendredi 9 octobre 2020. «Pierre Edouard Maïkadou Rosier était un maquilleur plein de talent, il a su, pendant des années, rehausser l’éclat de plus d’une centaine de spectacles de danse, de théâtre, de fashion-week et de biens d’autres, avec un doigté exceptionnel. «Maïkadou» était aussi un acteur, il a joué dans le film: «La Rebelle», du réalisateur américano-haïtien, Sacha Parisot, en 2005. C’est vraiment une perte énorme pour notre pays. Le Ministre Henriquez exige une enquête sérieuse afin d’élucider ce meurtre qui choque, une fois de plus, le secteur culturel, et présente ses sympathies aux parents de la victime, et à la communauté artistique et culturelle affectée par ce deuil». Notez que, selon le juge de Paix Carl Henry Destin, un mandat d’amener a été émis contre J. A., le compagnon de «Maïkadou» avec qui il vivait depuis mars dernier, qui a disparu et ne répond pas à son téléphone.

PetroCaribe : le P.M. ne s’est pas rendu au Sénat

Selon le sénateur Patrice Dumont, contrairement à ce qui a circulé dans les médias, le Premier Ministre Joseph Jouthe a boudé l’invitation du Sénat qui voulait lui remettre les 2 derniers rapports sur le dossier PetroCaribe, afin qu’il puisse les acheminer à la justice pour les suites légales.

Le Dr Yghor Myrtho Figaro, libéré par ses ravisseurs

Le Dr. Yghor Myrtho Figaro, enlevé le lundi 5 octobre, à Diquini 63, (quartier de Carrefour) par des individus non identifiés, alors qu’il s’apprêtait à rentrer chez lui, a été libéré par ses ravisseurs le jeudi 8 octobre, dans la soirée, selon une source proche de sa famille. On ignore s’il a été libéré contre rançon.

Justice : Me Marie Suzie Legros, comme Bâtonnière

Le vendredi 9 octobre, les avocats de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince ont voté, à l’unanimité pour Me Marie Suzy Legros, comme bâtonnière, en remplacement de Me Monferrier Dorval, lâchement assassiné. C’est la première fois dans l’histoire, qu’une femme avocate est élue à ce poste.

Elmina perd sa vie en donnant la vie à son triplet

Élmina Libérus, 32 ans, a perdu la vie le mercredi 7 octobre 2020, à l’Hôpital universitaire Justinien, au Cap-Haïtien, pendant son accouchement, alors qu’elle était en train de donner naissance à trois enfants (deux filles et un garçon). Toutefois, le personnel médical de l’hôpital a réussi à mettre au monde, «Post-Mortem», les 3 nourrissons qui sont en bonne santé. Le père des enfants, inconnu de la famille de la défunte, n’était pas présent.

Au moins 2 véhicules immatriculés Service de l’État, calcinés

Le mercredi 7 octobre, qui fut le 3e jour de violentes manifestations estudiantines, au moins 2 véhicules immatriculés Service de l’État, appartenant au Ministère des Travaux Publics et à l’Électricité d’Haïti (EDH) ont été incendiés, à la rue Saint-Honoré et à Lalue. La Direction Générale de l’EDH déplore la destruction de l’un de ses véhicules et rappelle que ces véhicules sont destinés au service à la population et méritent d’être protégés par tous.

L’Empereur du Japon a reçu la lettre de créance du nouvel Ambassadeur d’Haïti

La cellule de communication de l’Ambassadeur d’Haïti au Japon a dit que l’Ambassadeur Helph Monod Honorat a présenté, le mercredi 7 octobre 2020, à sa Majesté Naruhito, l’Empereur du Japon, les lettres de créance, l’accréditant comme Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République d’Haïti au Japon.

Le Sénat dominicain sollicite la réouverture de la frontière

Les sénateurs dominicains ont voté majoritairement en faveur d’une résolution présentée par le Sénateur David Sosa, de la Province de Dajabón, demandant au Pouvoir Exécutif la réouverture de la frontière terrestre dominicaine avec Haïti, fermée depuis mars 2020.

Le Haïti Tech Summit vers sa 4e édition

Cette année encore, l’édition de Haiti Tech Summit s’est déroulée les 8 et 9 octobre 2020, mais, contrairement aux précédentes, elle a été virtuelle, à cause de la COVID-19. Pour cette 4e édition, Haiti Tech Summit s’est efforcée de réunir des personnalités du numérique, un peu partout à travers le monde, pour, non seulement initier des collaborations pour Haïti, mais aussi pour repositionner Haïti sur la scène mondiale. «Haiti Tech Summit a accueilli 100 orateurs et 4000 participants pour cette édition gratuite qui a mis l’accent sur les trois piliers du développement des écosystèmes: l’entrepreneuriat, l’emploi et l’éducation, sur le thème: «2020 World Economic Forum Great Reset – A Nation’s Roadmap to A Decade of Digitization / Réinitialisation du forum économique mondial de 2020 : la feuille de route d’une nation pour une décennie de numérisation». Cet événement, considéré par les organisateurs comme le «Davos des Caraïbes», par le passé, a accueilli des intervenants de la trempe de Jack Dorsey, fondateur de Twitter, Tom Davis, directeur du marketing du magazine Forbes, Vicky Jeudy, actrice de Netflix Orange. Pour cette année, on compte des personnalités telles que Ben Horowitz, entrepreneur et investisseur à succès de la Silicon Valley, Irene Arias Hofman de la Banque interaméricaine de développement, Nicole D. Theriot, Deputy Chief of Mission à l’ambassade des États-Unis à Port-au-Prince, Tessa Jacques, la directrice du centre de Facilitation et des Investissements en Haiti (CFI), Patrice Bayard de Access Haïti, ou encore de Carel Pedre de Chokarella

Deux ressortissants roumains arrêtés

Deux individus de nationalité roumaine ont été arrêtés, le mardi 6 octobre, à Pétion-Ville, par le Bureau des affaires financières et économiques de la Direction centrale de la police judiciaire (BAFE-DCPJ). Ils sont accusés d’escroquerie et ont été pris en flagrant délit dans un supermarché à Pétion-Ville, au moment où ils s’apprêtaient à vider des comptes des clients d’une banque de la capitale. Selon la PNH, ils ont utilisé, de façon déloyale, des cartes bancaires contrefaites pour mener leur opération.

Situation insoutenable devant les bureaux de transfert

De longues files d’attente des bénéficiaires de transfert d’argent sont remarquées depuis plusieurs jours, devant les succursales de maisons de transfert qui n’ont pas fermé leurs portes. Les gens sont entrelacés, attendent pendant plusieurs heures, entre bousculades et tohu-bohu, avant d’accéder au bureau afin de retirer leur argent. À la base de cette situation, les sous-agents de transfert observent depuis 2 octobre une grève pour réclamer le retrait de la circulaire 114-2 de la Banque de la République d’Haïti (BRH), obligeant le paiement des transferts en gourdes.

Une clinique pour les gens déficients de Saint-Vincent

L’ambassadeur du Japon en Haïti, Mitsuaki MIZUNO, a inauguré, le mercredi 7 octobre 2020, la clinique Saint-Vincent de Port-au-Prince, qui est un refuge pour les déficients auditifs. La clinique a été réhabilitée, dans le cadre d’un programme financé par le Japon, à hauteur de 108 035 dollars américains. Cette réhabilitation a été effectuée dans le but de permettre, non seulement aux enfants handicapés du centre Saint-Vincent d’avoir accès aux services de santé de qualité, mais aussi de jouir pleinement et dignement de leur droit à la santé, facteur critique pour leur épanouissement et leur développement.

La peur au ventre continue au Bel-Air

Un vent de panique a soufflé fortement au Bel-Air, durant plusieurs jours, particulièrement le jeudi 8 octobre 2020. Des tirs sporadiques ont retenti et des barricades de pneus enflammés sont remarquées. Les marchands dans les parages de la cathédrale de Port-au-Prince ont fui la zone. Depuis les récentes attaques armées au Bel-Air, l’accès à ce quartier, à Delmas 18, à Delmas 2 est fermé à la circulation automobile.

Des entités de l’UEH condamne l’assassinat de Grégory Saint-Hilaire

Le secrétariat général de l’Institution d’Études et des Recherches en Sciences Sociales (ISERSS/IERAH), entité de l’Université d’État d’Haïti, a dénoncé avec véhémence l’assassinat de l’étudiant de l’École Normale Supérieure, Grégory Saint-Hilaire, le 2 octobre, à l’École Normale Supérieure (ENS). Dans une note de presse, le secrétariat a dit protester contre ce crime et réclame justice en faveur de l’étudiant. Au cours d’une conférence de presse donnée ce mercredi 7 octobre à la Faculté de linguistique appliquée (FLA), le conseil des étudiants de cette entité de l’Université d’État d’Haïti, pour sa part, a condamné l’assassinat de l’étudiant Grégory Saint-Hilaire. Les étudiants exigent justice et réparation pour la victime ainsi que pour sa famille.

Aucune rencontre entre le Secteur Démocratique et Populaire et Jovenel Moïse

Me André Michel, du Secteur Démocratique et Populaire, a démenti l’information selon laquelle les leaders de l’opposition vont discuter avec le président Jovenel Moïse. Aucune négociation n’est possible avec Jovenel Moïse, a-t-il affirmé. Pour lui, la déclaration de l’ambassadeur des États-Unis à l’ONU, Kelly Craft, qui a évoqué cette rencontre à la tribune de l’ONU, vise à ralentir l’élan du mouvement de mobilisation de l’opposition, a estimé Me Michel qui rappelle que les conditions ne sont pas réunies pour organiser des élections dans le pays.

Des médecins témoignent leur solidarité avec leur collègue kidnappé

Moins de 48 heures avant la libération de leur collègue, les médecins de l’hôpital Dr Raoul Pierre-Louis, situé à Carrefour, ont observé, le mercredi 7 octobre 2020, un arrêt de travail en signe de solidarité et de protestation contre le kidnapping du Dr Yghor Myrtho Figaro qui a été enlevé le lundi 5 octobre, devant sa maison à Carrefour. Ses ravisseurs réclamaient une forte rançon qui n’a officiellement jamais été versée, jusqu’à sa libération.

Un homme d’affaires assassiné à Carrefour-Feuilles

Des hommes armés non identifiés ont assassiné, à Carrefour-Feuilles, à l’avenue Fouchard, un homme d’affaires connu sous le nom de Bòs Géthro. Il est le propriétaire de l’entreprise dénommée «Imaj Club». La victime a été tuée de plusieurs balles sur la galerie de sa résidence privée, au milieu de la journée du mercredi 7 octobre. Parallèlement, le corps sans vie de l’électricien Maxime Léveillé a été découvert, ce même mercredi, dans sa voiture. Il aurait été assassiné dans la soirée du mardi 6 octobre 2020, à Pacot.

Le RENAMAH proteste contre l’allocation budgétaire accordée à la Justice

Le Réseau national des magistrats haïtiens (RENAMAH) a déploré la faible allocation budgétaire allouée au ministère de la Justice et de la Sécurité publique, dans le budget 20-21. Les magistrats exigent 5% du budget national, seul 1,8% leur a été accordé. Pour le juge Ikenson Edumé, président de la RENAMAH, avec un tel budget, le pouvoir judiciaire ne peut être indépendant.

Les syndicats de transport, insatisfaits de la baisse des prix du carburant

Les dirigeants des syndicats de transport ont critiqué le malingre ajustement à la baisse des prix des produits pétroliers sur le marché local, opéré par le gouvernement. Les prix ont diminué de 23 gourdes sur la gazoline et de 5 gourdes sur le diesel. Cet ajustement, estiment les syndicalistes, n’aura pas grande incidence sur le pays. Selon ces derniers, il peut engendrer des affrontements entre chauffeurs et passagers. Au regard du prix du baril sur le marché international, le syndicaliste Duclos Bénissoit estime que le gouvernement pouvait baisser de 75 gourdes la gazoline et de 50 gourdes le diesel.

Sit-in pour une vraie baisse des prix des produits alimentaires

Plusieurs militants des organisations de base ont organisé un sit-in devant les locaux du ministère du Commerce et de l’Industrie. Les protestataires entendaient exiger du ministre du Commerce, l’adoption des dispositions pour faire revoir à la baisse les prix des produits alimentaires. Les manifestants ont fait savoir au ministre Jonas Coffy que s’il est incapable de prendre ses responsabilités, il doit démissionner.

Gros Coup de filet de la PNH dans le Sud

Quatre individus qui seraient impliqués dans le double assassinat d’un couple à «Baliz», deuxième section de Saint-Jean-du-Sud, ont été arrêtés par les autorités policières, lors d’une opération menée à Bouley, le mardi 6 octobre 2020. Les agents de la PNH ont retrouvé, au domicile des présumés bandits, deux armes à feu, un fusil de calibre 12, un pistolet de calibre 38 et des uniformes de la Police nationale d’Haïti.

Les obsèques du Dr Montas, chantées

Les funérailles du Dr Raymond Guirand Montas ont été chantées, le 2 octobre, en l’église Saint-Pierre de Pétion-Ville. C’est tout un cortège de participants de toutes catégories qui ont tenu à rendre un dernier hommage à ce médecin populaire qui avait toujours un mot de réconfort pour les patients qui venaient le consulter. Notons qu’il est mort à 78 ans.

Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Back to top button