acceuilActualitéCoup d’oeil sur le monde

Célébration fantôme de la Cérémonie du Bois-Caïman et des 350 ans du Cap-Haïtien

Un incendie, d’origine inconnue, s’est déclaré, le mercredi 12 août, au centre-ville historique du Cap-Haïtien, moins de 72 heures avant le 15 août qui est la fête de «Notre-Dame», sa sainte patronne, qui coïncide avec les 350 ans de la fondation de la première ville du pays. L’incendie a calciné une maison historique, vieille de plus de cent ans.

La ville du Cap a perdu l‘une de ses plus anciennes maisons, à cause d’un feu qui a été finalement maîtrisé par les sapeurs-pompiers de la première ville du pays. L’origine de cet incendie qui est survenu dans une ancienne bâtisse en bois est restée indéterminée.

Les ambassadeurs d’Haïti, de Belize, de Saint-Christophe-et-Niévès, de Sainte-Lucie et de Saint-Vincent-et-les-Grenadines ont célébré, le 31 juillet, au sein des quartiers diplomatiques de Taipei, la marche du peuple caribéen vers la liberté, célébrant par la même occasion, l’engagement aux principes de démocratie et de droits humains à Taïwan et dans ces pays alliés de la région.

Dans les colonies britanniques, dont faisaient partie à l’époque le Belize ainsi que les îles Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie et Saint-Vincent, la loi sur l’abolition de l’esclavage est entrée en vigueur le 1er août 1834. Ancienne colonie française, Haïti avait déclaré son indépendance depuis le 1er janvier 1804, devenant ainsi la première République noire du monde. Cette cérémonie, sous forme de représentation culturelle, a eu lieu en présence du vice-ministre des Affaires étrangères, Son Excellence, Monsieur Miguel Li-jeyTsao, des représentants et officiels ainsi que de la presse et d’une centaine d’invités.

Une minute de silence a tout d’abord été observée en mémoire de l’ancien président Lee Teng-hui, décédé la veille, à l’âge de 97 ans.

Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Back to top button