acceuilActualitéEconomie & Finances

Élargissement des bons du trésor aux entreprises et aux particuliers

Le ministère de l’Économie et des Finances (MEF) et la Banque de la République d’Haïti (BRH) ont, lors d’une conférence de presse conjointe, tenue le jeudi 1er septembre 2022, à la salle de conférence du ministère de l’Économie et des Finances, annoncé un élargissement des bons du trésor aux entreprises et aux particuliers. Pour le ministre Michel Patrick Boisvert, il s’agit d’une mutation de cet instrument de contrôle monétaire qui s’adapte aujourd’hui aux défis du moment, en vue de contribuer à mieux stabiliser le système financier.

Retraçant l’historique des bons du trésor, il explique que c’est dans le but d’apporter des solutions pratiques, novatrices et efficaces, aux besoins pressants et aux attentes de la population, en termes d’amélioration de ses conditions de vie et de bien-être, que le ministère des Finances, de concert avec la BRH, a initié en septembre 2010, un programme d’émission de bons du trésor qui visait exclusivement les institutions financières de la place. Le ministre précise que la nécessité d’élargir le marché intérieur, ciblé par ses titres obligataires, n’a pas cessé de s’imposer afin d’assurer un meilleur contrôle de la masse monétaire et de permettre au trésor public d’anticiper ses besoins en termes de ressources, non seulement pour financer certains projets mais aussi pour juguler les problèmes de trésorerie. Les entreprises et les particuliers désirant participer à des offres compétitives et non compétitives, par le biais d’un intermédiaire de marché baptisé teneur de compte-titre, pourront bénéficier de cet élargissement des bons du trésor, ajoute M. Boisvert, soulignant au passage que la durée de maturité de ces titres sera de 91, 182 et 264 jours, trois ans ou plus. Ils seront émis sous la forme d’adjudication à partir de 25 mille gourdes. Le taux de rendement sera déterminé par des offres compétitives. Ils sont aussi garantis à 100% par la BRH. L’État peut les racheter avant maturité tout comme un investisseur peut les liquider. «Avec un taux de rendement très attractif, les bons du trésor donneront, aux entreprises et aux ménages, l’opportunité de diversifier leur épargne», assure le ministre Boisvert, tout en annonçant qu’ils vont aider le pays à être moins dépendant du financement extérieur et renforcer les capacités du gouvernement et des collectivités pour réussir leurs projets.

Le gouverneur de la banque centrale, dans sa prise de parole, a expliqué la mise en œuvre de ce programme d’élargissement des bons du trésor aux entreprises et aux particuliers, tout en expliquant à la population que sa mise en œuvre est une porte ouverte sur le marché obligataire. Il précise que l’argent sera toujours disponible. Ainsi, celui qui a pris les bons du trésor, avant même qu’ils arrivent à maturité, peut disposer de son argent, en faisant les démarches nécessaires auprès de son teneur de titre. Toutefois, la rémunération sera moindre, mais supérieure à celle d’un compte d’épargne. «La finance est ouverte à tout le monde à présent, a indiqué le gouverneur. Une entreprise a la possibilité de permettre à tout le monde de participer à la création de sa richesse, en emmenant des obligations destinées à tout le monde. Tout agent économique peut épargner son argent tout comme il peut le placer dans les bons du trésor pour avoir une meilleure rémunération».

Pour accéder à ces bons du trésor, Jean Baden Dubois avance que la procédure est simple. Il suffit, selon lui, de contacter un agent, de remplir une forme précisant le ou les comptes à débiter et à créditer pour placer l’argent dans les bons du trésor. Le système, entièrement dématérialisé, permettra de connaître quand le dépôt a été effectué, les jours de maturité et le taux d’intérêt à verser.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button