acceuilActualitéUncategorized

Cérémonie de lancement officiel de la foire des activités à l’Arcahaie

Assainissement, Art pour la Paix et Arcahaie en Fleurs constituent des projets innovants, initiés par ECODA- Effort Commun pour le Développement de l’Arcahaie, ce samedi 9 avril 2022, lors d’une cérémonie de lancement officiel de la foire des activités de projets en faveur des populations cibles ainsi que toute la Communauté rurale, potentielle bénéficiaire. La cérémonie a été marquée par les interventions du Président de l’ECODA, Jean Lefable Sully, de la Mairesse de la ville, Madame Gitanie Guerrier Revange.

La cérémonie a débuté par l’intervention de chaque entité représentée. L’occasion a été donnée à Élie Lafortune d’informer et de motiver les membres de diverses organisations de la société civile, autour des objectifs spécifiques et autres précisions concernant la politique d’implémentation desdits projets.

Après plusieurs d’années d’expérience, grâce à la mise en œuvre de nombreuses initiatives, ECODA dispose, selon Lafortune, de l’expertise technique et de la flexibilité requise pour assurer la mise en œuvre des projets ambitieux de grande qualité, dans le respect des lignes directrices de l’organisation, sur le plan financier.

Fondée en 2014, cette structure apolitique est guidée par la conviction que des projets de qualité contribuent à l’amélioration des conditions de vie de la population des communautés et favorisent une utilisation efficace et durable des ressources.

Ayant comme mission principale de servir de ressource pour stimuler l’engagement civique, le développement communautaire et économique de la région, outre sa vision basée sur «Une Arcahaie prospère et équitable», l’organisation implémente des projets ambitieux et des programmes de toutes tailles, en plus de renforcer la capacité des organisations membres.

Réunissant divers acteurs de la société civile au niveau de la commune, la cérémonie fut l’occasion de présenter les axes principaux des projets, de s’informer des résultats à atteindre et des activités à réaliser, dans le cadre de la mise en œuvre des projets, et de souligner leurs rôles et responsabilités.

Cette structure qui se veut un réseau d’organisations communautaires, s’engage à implémenter avec ses organisations partenaires, dans le cadre du vaste programme SVLC- Village et Communauté d’Apprentissage Durable, une action visant à valoriser et à promouvoir le tourisme sur la Côte-des-Arcadins.

Il s’agit également d’une initiative à impact collectif qui vise à créer un modèle de développement durable et dirigé par la Communauté, via une programmation multisectorielle, dans l’enseignement professionnel et technique, l’incubation d’entreprises et la formation à l’entrepreneuriat, les services communautaires et les opportunités de développement du secteur social pour l’Arcahaie et les communautés environnantes.

«Luttons tous ensemble pour que la Cité du Drapeau devienne le plus grand centre artistique du pays», a déclaré Elie Lafortune, lors de la mise en contexte du projet Art pour la Paix (Art for Peace, en anglais) qui se veut un mouvement citoyen, visant à combiner art et artisanat, comme moyens de rapprochement, de solidarité et de communication.

Passant par Arcahaie, cette activité touchera de nombreux endroits du pays, notamment: Cabaret, Montrouis, Croix-des-Bouquets, Cité-Soleil, Grand-Ravine, Jacmel et Port-de-Paix.

Les jeunes auront ainsi la possibilité de former un réseau d’artistes solidaires et prêts à faire rayonner Haïti partout où le soleil brille. Des échanges d’expériences avec des artistes et artisans de la Caraïbe, de l’Amérique, de l’Afrique et de l’Europe auront également lieu.

Conduire à une opération de développement communautaire durable dans la ville de l’Arcahaie est l’un des principaux objectifs visés par les responsables de l’organisation, dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’assainissement qui vise à assurer la participation effective des jeunes et des adultes autour d’une campagne ciblée de ramassage de déchets à des fins de recyclage.

En Haïti, ce problème crucial illustre l’impact de l’urbanisation incontrôlée dans le pays. De nombreuses villes du pays, y compris Arcahaie, sont confrontées à des défis considérables, en matière de collecte et d’élimination des déchets solides municipaux qui entraînent une pollution de l’air, de l’eau et du sol, de graves problèmes d’hygiène et de santé publique, ainsi que des risques infrastructurels.

Dans le même temps, les principaux facteurs de croissance économique potentielle pour le pays, tels que Lebo tourisme et les investissements étrangers, sont menacés par les problèmes de gestion des déchets. Forts, résolus et riches en culture, les habitants de l’Arcahaie ont rêvé, planifié et accompli beaucoup, malgré des siècles d’injustice sociale systémique, de racisme institutionnalisé et de catastrophes naturelles. Malgré ces difficultés, les rêves et les objectifs de leur communauté ont été retenus, contre toute attente.

Dédié à la création d’opportunités pour les habitants de l’Arcahaie dans le domaine de la santé, l’éducation, du logement, de la génération de revenus, des arts et plus, cet ensemble unique de partenariats est né d’une vision communautaire.

Animé par un comité de pilotage composé d’experts et de dirigeants municipaux, ils ont organisé des ateliers locaux et des groupes de discussions puis rassemblé de nouvelles données auprès de la Communauté, et formé un plan de développement communautaire intensif.

Un buffet de remerciement a été offert aux participants -tes en fin de cérémonie. Avant de partir, la mairesse a visité les travaux en sculpture réalisés par ECODA

Smith Prinvil

Articles Similaires

Back to top button