acceuilActualitéEconomie & Finances

La hausse de l’inflation de 9%

L’Indice Général des Prix à la Consommation (IPC, 100 en 2017-2018) est passé de 188,7 en octobre 2021 à 1975 en novembre. Il en résulte une hausse mensuelle de +4,7% en novembre contre +4,6% en octobre et de 24,6% en glissement annuel contre 19,7%, le mois précédent (selon les dernières données disponibles). Cette accélération en glissement annuel s’explique, en partie, par la hausse prononcée des prix des produits importés.

L’augmentation mensuelle observée en septembre 2021 est le résultat principalement du comportement des indices de consommation suivants:

«Produits alimentaires et boissons non alcoolisées» : +5,9% sur un mois et 29,5% sur un an;

«Articles d’habillement et chaussures» : +4,0% sur un mois et 24,5% sur un an;

«Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer»: +4,3% sur un mois et 25,5% sur un an;

«Santé» : +1,8% sur un mois et 25,8% sur un an.

Produits ayant enregistrés une inflation annuelle plus prononcée

  • Alimentation : riz (en moyenne 44,9%); viande (en moyenne 28,8%), lait en poudre (31,3%); l’huile comestible (58,9%); citron (31,0%); banane (32,5%); pois (en moyenne 24,4%) et sucre (30,2%).
  • Article d’habillement et chaussures: robe (en moyenne 33,1 %); chemise (24,9 %); pantalon pour homme (25,8%), souliers et tennis (34,1 %) et sandales (26,1%).
  • Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer: salle à manger (en moyenne 48,8%); lit (47,9 %) et matelas (41,1%).
  • Santé : médicaments, en moyenne 33,5% et lunettes à verres correcteurs (24,1%).

Il faut souligner qu’une hausse plus importante de prix a été observée au niveau des produits importés, soit 32,3% en glissement annuel contre 20,4% pour les produits locaux.

Indice des Prix à la Consommation pour l’ensemble du pays par fonction de consommation

Indice général : 24,6% sur un an et +4,7% sur le mois de novembre 2021.

  • Produits alimentaires et boissons non-alcoolisées : mois +5,9%, année +29,5%;
  • Boissons alcoolisées et tabac : mois 4,1%, année 12,6%;
  • Articles d’habillement et chaussures : mois +4,0%, année +24,5%;
  • Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles : mois +4,4%, année +21,2%;
  • Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer : mois +4,3%, année +25,5%;
  • Santé : mois +1,8%, année +28,5%;
  • Transport : mois +1,2%, année +6,2%;
  • Communications : mois +0,4%, année +4,6%;
  • Loisirs : mois +1,3%, année +14,6%;
  • Enseignement : mois 0,5%, année +9,7%;
  • Restaurants : mois 4,4%, année +29,7%;
  • Biens et services divers : mois +4,1%, année +24,9%.

Évolution annuelle de l’IPC (inflation)

IPC Global : 2020 novembre 20,1%; décembre 19,2%; 2021 janvier 18,7%; février 17,9%; mars 17,2%; avril 16,0%; mai 14,5%; juin 12,7%; juillet 12,3%; août 10,9%; septembre 13,1%; octobre 19,7%; novembre 24,6%

IPC des Produits locaux : 2020 novembre 20,1%; décembre 19,1%; 2021 janvier 18,5%; février 17,3%; mars 16,9%; avril 15,7; juin 11,8%; juillet 10,8%; août 9,3%; septembre 10,9%; octobre 16,2%; novembre 20,4%.

IPC des Produits importés : 2020 novembre 20,0%; décembre 19,3%; 2021 janvier 19,0%; février 18,3%; mars 17,5%; avril 16,5%; juin 14,2%; juillet 14,9; août 13,8%; septembre 17,1%; octobre 26,1; novembre 32,3%.

IPC par région géographique (Septembre 2021): Toutes les régions ont donc contribué à l’accroissement de l’inflation du mois de novembre 2021 pour l’ensemble du pays. Il faut noter toutefois que les variations régionales les plus significatives, par rapport au mois d’octobre 2021, sont observées pour le Reste Ouest et le Sud qui ont affiché 26,0% et 26,3%, respectivement.

– Aire Métropolitaine : année 23,9% (Port-au-Prince, Delmas, Pétion-ville, Carrefour et Croix-des-Bouquet) ; Reste Ouest : année 26,0% (Départements du Sud-Est et de l’Ouest, sans l’aire métropolitaine) ; Nord : année +23,6% (Département du Nord, du Nord-Est et du Nord-Ouest) ; Sud : année +26,3% (Département du Sud, de la Grande-Anse et des Nippes) ; Transversale: année +24,1% (Département du Centre et de l’Artibonite).

Par ailleurs, la BRH a présenté son plan stratégique global 2021-2024. Ce plan est le fruit de cinq années de travail.

La Banque de la République d’Haïti (BRH) a présenté, en présence notamment du chef du gouvernement, Ariel Henry, du président du Sénat, Joseph Lambert, des secrétaires généraux de la présidence et de la primature et des cadres de la banque, le mercredi 29 décembre 2021, son Plan Stratégique Global 2021-2024. Ce plan de la banque centrale prend en compte sa vision, les objectifs globaux et spécifiques poursuivis, les résultats attendus et les activités à réaliser pour les trois prochaines années.

Le gouverneur de la BRH, Jean Baden Dubois, parlant du PSG 2024, a fait savoir que chacun a son intérêt dans cette œuvre, en raison de l’importance de la politique monétaire dans la politique économique générale du pays et surtout dans l’orientation des choix des agents économiques, lesquels effectuent quotidiennement des décisions d’allocations de ressources, en fonction des spécificités du cadre macroéconomique national et international.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button