acceuilActualitéEn bref

En Bref

Deux citoyens cubains, enlevés en Haïti

L’Ambassade de Cuba en Haïti nous informe que, dans l’après-midi du vendredi 17 décembre, des individus armés ont enlevé deux citoyens cubains résidant en Haïti, Andrik Alfredo Abad Reinosa et Enides Galano Silva, tous deux originaires de Moa (Province de Holguin), qui allaient effectuer des procédures d’immigration. L’Ambassade de Cuba a informé les autorités haïtiennes sans délai de ces enlèvements, dans le but d’y trouver une solution rapide. De même, elle tiendra informés les membres de la famille des deux victimes, dans le cadre des procédures consulaires prévues pour ce type de situation.

Le P.M. renouvelle le mandat de 8 juges d’instruction

Le mercredi 15 décembre, au Palais National, en Conseil des Ministres, le Premier Ministre a. i., Ariel Henry, a décidé de renouveler le mandat de 8 juges d’instruction dont, entre autres, ceux de Jean Wilner Morin, Chavannes Étienne et Emmanuel Vertillaire.

Un nouveau Directeur Général à la tête de l’EDH

Par Arrêté publié dans le journal officiel, Le Moniteur, numéro spécial 59, daté du jeudi 16 décembre 2021, 3 Directeurs Généraux ont été nommés après décision du Conseil des ministres, le 15 décembre dernier.

  • Le citoyen Jean Erol Morose est nommé Directeur Général de l’Électricité d’Haïti (EDH);
  • Le citoyen Jean Ronald Joseph est nommé Directeur Général du Fonds National de l’Éducation; (FNE) ;
  • Le citoyen Reynold Guerrier est nommé Directeur Général de l’Office National d’Identification (ONI).

De plus, le vendredi 17 décembre, Rosemond Pradel, le Ministre des Travaux Publics, a procédé à l’installation de l’ingénieur Jean Erol Morose, comme nouveau Directeur Général de l’Électricité d’Haïti (EDH). Il occupe ce poste pour la deuxième fois (la première fois sous Préval).

Libéré contre rançon

Le jeudi 16 décembre 2021, Maxo Ambroise, le Maire adjoint de la commune de Cornillon/Grand Bois, enlevé le 13 décembre dernier à la Croix-des-Bouquets, a été libéré par ses ravisseurs, contre rançon.

PNH : changement stratégique

Conformément aux instructions de Frantz Elbé, Directeur Général a. i. de la Police Nationale d’Haïti (PNH), l’Inspecteur Général, Smith Peyo, a procédé à l’installation du Commissaire Divisionnaire Aland Serges Jolicœur, à la tête du commandement de la Direction Départementale du Sud de la PNH, en remplacement du Commissaire Divisionnaire Frantz Saint-Armand.

Un homme de 60 ans viole une fillette de 14 ans

Théodore Paul (60 ans), profitant de l’absence des parents, a violé une écolière de 14 ans, dans la localité de Palmiste (section communale de la Gonâve), alors qu’elle se préparait à aller à l’école. Le violeur a été arrêté.

Taïwan auprès des enfants démunis

L’Ambassadeur Wen-jiann KU de Taïwan, au nom de la Fondation Simply Help, a remis 400 cartons de matériels au Rotary Club de Pétion-ville, comprenant des vêtements, chaussures, jouets, kits sanitaires, en faveur des enfants démunis et de la population nécessiteuse, en souhaitant bonne fête de fin d’année à tous.

Condoléances de l’ANADIPP

Le Conseil de Direction de l’Association Nationale des Distributeurs de Produits Pétroliers (ANADIPP) se joint à tous les membres de l’Association pour présenter ses plus sincères condoléances aux familles capoises, endeuillées par l’incendie d’un camion-citerne.

Les Évêques d’Haïti exhortent les gangs à déposer leurs armes

La Conférence Épiscopale d’Haïti (CEH) exhorte les gangs à déposer leurs armes et ceux qui les supportent à renoncer, afin de contribuer à la reconstruction d’une société plus juste, plus humaine et plus fraternelle. « vec des frères, on ne dialogue pas avec des armes en mains. On se regarde dans les yeux. On se pardonne et on avance», prêchent les évêques, dans leur traditionnel message de Noël. La CEH, extrêmement préoccupée par la dégradation constante de la situation du pays, réclame que la vérité, l’ordre et la justice soient rétablis et que l’autorité de l’État soit restaurée.

Un nouvel assassinat de policier, à Delmas

Jean Ketlet Nau, agent de la 28e promotion de la Police Nationale d’Haïti, a été tué par balle, le jeudi 16 décembre 2021, à Delmas, avons-nous appris. Le policier se trouvait dans un bar quand il a été atteint de plusieurs projectiles.

L’APM félicite le renouvellement du mandat de cinq juges

Le Premier ministre a pris la décision de renouveler le mandat de cinq juges dans l’appareil judiciaire, qui était arrivé à terme le 16 décembre 2021. Le président de l’Association Professionnelle des Magistrats (APM), Martel Jean-Claude, salue cette décision et fait comprendre que c’est un bon pas vers le bon fonctionnement de la justice qui, à cause de l’indisponibilité de certains juges, faisait face à certaines difficultés au niveau de plusieurs juridictions. Ces cinq juges, dont le mandat a été renouvelé, viennent de plusieurs juridictions du pays. Il s’agit de Jean Wilner Morin de la juridiction de Port-au-Prince, Frito Aristil et Emmanuel Vertillaire de la juridiction du Cap-Haïtien, Rigaud Dumé et Marie Marlène Delva de la juridiction de la Croix-des-Bouquets.

Plus de 600 nouveaux agents intègrent la Police Nationale d’Haïti

Une nouvelle cohorte de 631 policiers, dont 132 femmes, a été diplômée, le vendredi 17 décembre 2021. La cérémonie de graduation de cette nouvelle promotion, la 31e, a eu lieu au local de l’Académie de la Police nationale d’Haïti (PNH), à Frères, dans la commune de Pétion-Ville. Elle s’est déroulée en présence du Premier ministre Ariel Henry et de hauts gradés de l’institution policière, entre autres. Lors de son intervention, le directeur de la PNH, Frantz Elbé, a indiqué que cette augmentation de l’effectif contribuera au renforcement de l’institution.

La Fondation Barbancourt inaugure un centre médical

La Fondation Barbancourt a procédé à l’inauguration de son Centre médical, au service de la communauté, le vendredi 17 décembre 2021, à Damien (Commune de Tabarre). Elle sera assignée à deux médecins généralistes, deux spécialistes en oto-rhino-laryngologie (ORL), gynécologie et pédiatrie, ainsi que des infirmières qualifiées. L’instauration du centre médical est un projet à long terme qui fait partie de leur charge, afin de travailler dans le domaine de la santé et d’améliorer les conditions de vie de la communauté.

Une Fondation haïtienne, distinguée en Argentine

À la veille du Jour international des Droits de l’Homme, le 9 décembre 2021, la présidente de la Fondation Devoir de mémoire-Haïti, Marie-Marguerite B Clérié et M. Carlos Juarez Ramirez, au nom de l’organisation Grupo de Apoyo Mutuo (GAM) du Guatémala, ont reçu du Chancelier de la République d’Argentine, Son Excellence, M. Santiago Cafiero, le prix international des droits de l’homme – Emilio Fermín Mignone. La fondation haïtienne est la lauréate de l’année 2020 et le groupe du Guatémala, le gagnant de l’édition 2021. Le ministre des Affaires Étrangères, Santiago Cafiero, a dirigé cette cérémonie de remise du prix international des Droits de l’Homme – Emilio F. Mignone, édition 2021, décerné par le ministère des Affaires Étrangères, du Commerce international et des Cultes. Le chef de la diplomatie argentine a assuré : «ce que nous voulons et recherchons depuis de nombreuses années avec le prix Emilio Mignone, c’est de travailler avec des organisations d’autres parties du monde qui hissent la bannière des Droits de l’Homme, qui font face à l’adversité avec courage et dont la bannière est la recherche de la justice, pas la vengeance».

L’OPC, pour la création d’un climat propice aux investissements

À l’occasion de la Journée internationale des migrantes et migrants, le samedi 18 décembre 2021, l’Office de la Protection de la Citoyenne et du Citoyen (OPC) et les Jeunes Protecteurs du Citoyen (JPC) appellent l’État en Haïti à trouver des stratégies efficaces, pour combattre la criminalité et, ainsi, favoriser un climat propice aux investissements dans le pays. Cette démarche pourrait provoquer la réduction du taux de chômage, a souligné Me Greef Bouloge Pétion, directeur de protection des droits humains à L’OPC, lors d’une cérémonie spéciale, le 17 décembre 2021, au Bureau de médiation et de vulgarisation juridique de L’OPC, à Delmas. L’Office de la Protection de la Citoyenne et du Citoyen préconise, parallèlement, une augmentation du budget alloué à l’Office National de la Migration (ONM), pour un meilleur accompagnement des migrantes et migrants, pendant et après leur arrivée en Haïti. L’État, en Haïti, doit combattre le phénomène de l’insécurité qui contraint les jeunes à quitter le pays, préconisent, de leur côté, Séguy Pierre et Roudenel Antoine, jeunes protecteurs du citoyen (structure formée par les lauréates et lauréats du concours de textes et de reportages sur les droits humains de l’OPC, depuis 2017).

Le GARR s’indigne contre les traitements inhumains infligés aux migrants haïtiens

À l’occasion de la Journée internationale des migrantes et migrants, le samedi 18 décembre 2021, la plateforme Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) dénonce les traitements inhumains, infligés aux migrantes et migrants haïtiens, rapatriés ou expulsés, particulièrement des femmes enceintes et des enfants, dans une prise de position publique. Elle condamne les rapatriements massifs de plusieurs dizaines de milliers de compatriotes haïtiens, de la part, notamment: des États-Unis d’Amérique, de la République Dominicaine et d’autres pays de l’Amérique latine. Ces rapatriements sont, la plupart du temps, entachés de violations graves des droits de ces migrants, souligne la plateforme GARR. Plus de 28 mille migrantes et migrants haïtiens ont été rapatriés, durant l’année 2021, à la frontière haïtiano-dominicaine.

Des organisations haïtiennes et internationales contre les abus des États-Unis

Les expulsions depuis les États-Unis vers Haïti, notamment dans le cadre des vols liés au Titre 42, bafouent les droits fondamentaux des personnes haïtiennes et ont donné lieu à une augmentation des expulsions d’Haïtiennes depuis des pays des Amériques, alors que l’île est toujours plongée dans une crise humanitaire et des droits humains, ont déclaré Amnesty International, le Center for Gender & Refugee Studies, la Haitian Bridge Alliance, la Clinique pour la justice mondiale de la Faculté de droit de l’Université de New York, Refugees International, Rezo Fwontalye Jano Siksè, le Service jésuite aux migrants – Haïti, et le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR). Dans une déclaration conjointe, publiée le 15 décembre 2021, les organisations signataires mettent en avant les principaux aspects de la crise humanitaire et des droits humains en Haïti, ainsi que les éléments qui montrent que les États-Unis piétinent leurs obligations, s’agissant d’évaluer, de manière individualisée, les demandes d’asile et de veiller à ce que nul ne soit renvoyé vers la persécution ou la torture.

Une haitiano-américaine: Assistant Secrétaire au Trésor

Le Sénat américain a confirmé le choix de l’Américaine d’origine haïtienne, Alexia Marie Gabrielle Latortue, au poste d’Assistant Secrétaire au Trésor. Précisons qu’Alexia Latortue est la fille de l’ancien Premier Ministre haïtien, Gérard Latortue.

Altidor Jean Hervé / Destra Cleenton

Articles Similaires

Back to top button