acceuilActualitéNewsreel

La passivité du Gouvernement face aux gangs armés

Plus de cinquante (50) personnes ont été enlevées en cinq (5) jours, à Port-au-Prince. À Martissant, les bandits armés maintiennent le statu quo: ils enlèvent, assassinent des personnes, détournent des camions de marchandises.

Le samedi 16 octobre, un agent de la Brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants (BLTS), d’une patrouille qui tentait de déjouer un kidnapping a été tué par balle, à la rue Cameau (Port-au-Prince) et un autre agent, Ysraël Dimitry, a été blessé lors des échanges de tirs avec les kidnappeurs qui ont réussi à s’enfuir avec leur otage identifié comme étant Patrick Derenoncourt, professeur de criminologie et de droit constitutionnel à l’Université d’État d’Haïti.

D’autre part, le Congressman républicain, Adam Kinzinger (Illinois), membre de la Commission des Affaires Étrangères de la Chambre des représentants, lors d’une entrevue sur CNN, a suggéré au gouvernement Biden, de localiser les bandits, de négocier avec eux sans payer de rançon et, en cas d’échec, d’envoyer des forces américaines policières ou militaires, pour libérer les 19 otages:16 ressortissants américains, un Canadien et deux Haïtiens, enlevés le samedi 16 octobre, sur la route de Ganthier, par le gang «400 mawozo». Par ailleurs, des agents du FBI sont à Port-au-Prince pour participer aux négociations devant conduire à la libération des otages.

Le mardi 12 octobre, des hommes lourdement armés du gang «400 mawozo» ont de nouveau semé la terreur au village artisanal de Noailles (Croix-des-Bouquets), connu pour ses œuvres en métal découpé. Rafales d’armes automatiques semant la panique, vandalisme de boutiques d’artistes, ces individus, sans foi ni loi, ont attaqué la résidence du sculpteur très connu, Anderson Belony, l’un des plus anciens sanctuaires vaudou et héritage familiale du village, avec notamment des peintures murales des années 50. Anderson Belony est tombé sous les balles assassines, lors de cette attaque sauvage. Réagissant à la triste nouvelle de sa mort, dans une note, Raina Forbin, Président de l’Association Touristique d’Haïti (ATH) a déclaré ce qui suit. « Une fois de plus… une fois de trop… l’horreur s’est installée aux portes des gardiens de notre Culture […]. Noailles, site culturel par excellence, classé au patrimoine national, véritable musée de la créativité haïtienne, a perdu son poto mitan. Belony, Artiste de renom, grand sage respecté de tous, sculpteur et serviteur de nos traditions ancestrales, a été le dernier immolé […]. Allons-nous attendre qu’ils soient tous massacrés avant de réagir ? […]

L’Association Touristique d’Haïti, révoltée de la passivité du Gouvernement face à cette escalade criminelle, exige que des actions concrètes, fortes et immédiates soient prises contre ces gangs qui semblent aujourd’hui remplacer l’État dans la gestion de la vie de notre pays. Elle exhorte chaque Institution de la Société civile à ne pas se conforter dans le rôle de faible victime mais à se lever et à s’unir contre cette insécurité […] Nous ne pouvons sans doute pas tous prendre les armes, mais nous pouvons tous, ensemble, lutter et gagner ce combat. Que se lève aujourd’hui une Haïti déterminée, juste et unie !»

Par ailleurs, des changements ont été opérés à la tête de la Direction Départementale de l’Ouest. Le mercredi 13 octobre, dans le cadre des plans stratégiques visant à apporter des solutions aux problèmes de l’insécurité, Léon Charles, le Directeur Général a. i. de la Police Nationale d’Haïti (PNH), a procédé à des changements au niveau de la Direction Départementale de l’Ouest. Alex Pierre-Louis, le Directeur départemental de l’Ouest, a été remplacé par le Commissaire divisionnaire Frenel Saintil. Ce dernier était responsable de la Brigade d’Opération et d’Intervention Départementale (BOID) ; le Commissaire principal de Pétion-Ville, Patrick Rozarion, a été transféré à la Direction Centrale de la Police Administrative (DCPA) et remplacé par le Commissaire principal, Kalerbe Exantus.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker