acceuilActualitéCoup d’oeil sur le mondeInsécurité & Banditisme

Comment faire face aux catastrophes naturelles

Si vous avez subi une catastrophe naturelle: tremblement de terre, tornade, ouragan, il est très important d’apprendre des moyens de faire face à l’impact que ces événements peuvent avoir. Les catastrophes naturelles ont le potentiel de produire des niveaux élevés de stress, d’anxiété et de colère chez les personnes touchées. Elles sont considérées comme des événements traumatisants et peuvent potentiellement déclencher un trouble de stress post-traumatique (TSPT) chez les survivants.

Contrairement à d’autres événements traumatisants, les catastrophes naturelles peuvent entraîner une énorme destruction de biens et des pertes financières, ce qui contribue davantage aux niveaux de stress et perturbe les efforts d’adaptation. Par exemple, une tornade ou un tremblement de terre, comme celui en Haïti, peut détruire et disperser une communauté entière, contrecarrant leurs tentatives de se connecter avec le soutien social.

Façons de faire face aux catastrophes naturelles

Bien que les effets des catastrophes naturelles puissent être graves et de grande envergure, il existe des mesures que vous pouvez prendre pour y faire face. Voici quelques moyens de réduire le traumatisme d’une catastrophe naturelle.

  • Recherchez et connectez-vous avec un soutien social. La recherche a toujours montré que l’intervention précoce, les ressources et le soutien des autres peuvent être un facteur majeur pour aider les gens à surmonter les effets négatifs d’un événement traumatisant. Étant donné qu’une catastrophe naturelle peut affecter toute une communauté, votre système de soutien peut être fragilisé par cette catastrophe naturelle. Cependant, même se connecter avec une seule personne peut faire la différence.
  • Identifiez les groupes de soutien locaux ou les conseillers disponibles, en cas de crise, à qui parler. Après une catastrophe naturelle, des conseillers d’urgence peuvent être amenés à vous apporter leur soutien et vous aider à trouver des moyens de faire face à l’impact d’une catastrophe naturelle. Profitez de ces opportunités.
  • Essayez d’établir un horaire. Par exemple, fixez des heures régulières pour les repas, le réveil le matin ou la discussion avec la famille et les amis. Une catastrophe naturelle peut considérablement perturber votre emploi du temps régulier, augmentant ainsi la mesure dans laquelle votre vie semble chaotique et incontrôlable. Établir un horaire quotidien, structuré, peut vous aider à établir un sentiment de prévisibilité et de contrôle.
  • Parlez de l’effet de la catastrophe naturelle. Partagez vos sentiments avec les autres, ou, à tout le moins, trouvez un moyen d’exprimer vos émotions. Une catastrophe naturelle peut entraîner de forts sentiments de colère, d’anxiété et de tristesse. Ces émotions ont besoin d’être exprimées. Si vous les maintenez, elles peuvent devenir plus intenses.
  • Concentrez-vous sur les soins personnels. Une catastrophe naturelle peut vous épuiser physiquement et émotionnellement. Il est très important que vous preniez le temps de prendre soin de vous. Les soins personnels font partie intégrante de la santé émotionnelle et physique. Prendre soin de votre corps et de votre esprit peut augmenter votre capacité à faire face aux traumatismes. Assurez-vous de bien manger, de dormir suffisamment et de faire de l’exercice. Il a également été démontré que la pratique de la pleine conscience aide les survivants à faire face au SSPT.
  • Adoptez des stratégies d’adaptation saines. À la suite d’une catastrophe naturelle, vous vivrez un certain nombre d’émotions négatives intenses. Par conséquent, il est très important d’identifier des façons saines de gérer ces émotions. La consommation d’alcool ou de substances, le sommeil excessif et la recherche de réconfort dans la nourriture peuvent être des stratégies efficaces, à court terme, pour gérer la détresse émotionnelle mais, à long terme, ces comportements ne résolvent pas le problème à la racine et augmentent souvent la détresse.
  • Essayez de limiter les autres sources de stress dans votre vie. Bien que vous puissiez avoir peu de contrôle sur les autres sources de stress dans votre vie, essayez de limiter la mesure dans laquelle vous prenez des décisions importantes ou des changements dans votre vie. Votre tâche, la plus importante, après une catastrophe naturelle, est de remettre de l’ordre dans votre vie et vos émotions. Par conséquent, il est important de vous mettre dans un endroit où il sera plus facile de le faire.
  • Trouvez des moyens d’aider les autres. Aider les autres peut vous donner un sentiment d’agence, d’objectif, de contrôle et d’autonomisation.

Symptômes du SSPT

Il est important de reconnaître qu’il est tout à fait normal de ressentir des symptômes de type TSPT, à la suite d’un événement traumatisant. Vous pouvez ressentir des pensées intrusives ou des souvenirs de l’événement traumatisant, vous sentir nerveux ou rencontrer des difficultés à dormir. Ces symptômes sont, à bien des égards, la réaction naturelle du corps à être exposé (et à survivre) à un événement très stressant.

Faire face aux souvenirs bouleversants

Stratégies d’adaptation saines

Les symptômes se dissipent naturellement avec le temps, pour la plupart des personnes qui vivent un événement traumatisant tel qu’une catastrophe naturelle. Faire face de manière saine augmente encore la probabilité que ces symptômes s’améliorent. Cependant, s’engager dans des stratégies d’adaptation malsaines (par exemple, boire de l’alcool ou d’autres méthodes d’évitement) peut augmenter la possibilité que ces symptômes persistent et s’aggravent, entraînant éventuellement un diagnostic de TSPT. Des stratégies d’adaptation saines sont essentielles pour se remettre d’une catastrophe naturelle.

Obtenir de l’aide

Si vous remarquez que vos symptômes ne s’améliorent pas et commencent à interférer avec certains aspects de votre vie quotidienne, il est peut-être temps de demander de l’aide.

Si vous décidez de commencer une thérapie, trouver un fournisseur de soins de santé mentale qualifié peut être une tâche écrasante et stressante. Heureusement, il existe des sites Web avec des outils de recherche gratuits qui peuvent vous aider à trouver des thérapeutes, dans votre région, qui sont formés pour traiter le TSPT. Même si vous n’avez pas l’impression que vos symptômes interfèrent avec votre vie, il peut toujours être bénéfique de parler avec quelqu’un. Un professionnel de la santé mentale, qualifié et compatissant peut vous offrir un soutien et des ressources, pendant que vous travaillez à travers le stress des conséquences d’une catastrophe naturelle.

Un thérapeute peut également vous aider à développer des compétences en résolution de problèmes, pour vous aider à remettre de l’ordre dans votre vie après l’événement, ce qui vous soulage un peu. Le soutien et les outils supplémentaires peuvent empêcher le développement d’un TSPT ou d’une autre condition liée à un traumatisme.

Dr. Isoux Jr. Jérôme, Psychologue & Neuropsychologue, Psy.D

Articles Similaires

Back to top button