acceuilActualitéCoup d’oeil sur le monde

Arrivée des premiers dons de vaccins anti-COVID en Haïti

Selon un communiqué de l’ambassade des États-Unis en Haïti, rendu public le jeudi 15 juillet 2021, les États-Unis ont procédé à la livraison de 500 000 doses du vaccin Moderna contre la COVID-19 à Haïti, avec le soutien des garde-côtes américains. «Le gouvernement des États-Unis a travaillé en étroite collaboration avec le gouvernement d’Haïti pour organiser le transfert sécurisé des vaccins Moderna au peuple haïtien, – la première grande livraison internationale de doses de vaccin contre la COVID-19 à Haïti – avec la perspective de partager plus de doses bientôt», a révélé le communiqué. Hormis les doses de vaccins, le gouvernement américain, par l’intermédiaire des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) et de l’US. Southern Command, fournit également plus de 3 millions de dollars en soutien financier et équipements au ministère haïtien de la Santé publique et de la Population (MSPP). C’est un soutien qui devrait permettre à Haïti d’améliorer sa capacité logistique pour le stockage et la distribution du vaccin et de créer des moyens de communication, en vue d’aborder la question de l’hésitation de la population à se faire vacciner.

L’arrivée de ces vaccins anti-COVID-19 marque une étape importante pour Haïti, dans la lutte qu’elle mène contre cette pandémie, ainsi que pour la communauté internationale, dans son effort visant à assurer une distribution équitable de ce produit, à travers la plus grande opération d’achat et d’approvisionnement de vaccins de l’histoire. Cette livraison va permettre au MSPP de démarrer définitivement la campagne de vaccination anti-COVID, avec la garantie que d’autres vaccins devraient arriver progressivement dans le pays, au cours de l’année 2021.

«Le Ministère de la Santé Publique et de la Population en a profité pour exprimer au Gouvernement américain toute sa gratitude, pour ce geste de solidarité et d’entraide. Ces vaccins seront administrés gratuitement à la population haïtienne», a déclaré le Dr Marie Gréta Roy Clément, Ministre de la Santé Publique et de la Population.

«Au nom du gouvernement des États-Unis, je suis heureuse que nous puissions fournir la première livraison de vaccins Moderna contre la COVID-19 au peuple haïtien. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le MSPP, l’OPS, et l’UNICEF pour assurer que ces vaccins arrivent en toute sûreté et sécurité en Haïti, et cet effort traduit notre engagement de longue date, en ce qui a trait à la santé des citoyens haïtiens. En ces temps difficiles, nous restons un partenaire du peuple haïtien, dans la construction d’une Haïti plus stable et plus sûre, y compris dans sa lutte contre la COVID-19», a fait savoir, de son côté, l’Ambassadrice des États-Unis en Haïti, Michèle Sison.

Selon le Dr Maureen Elizabeth Birmingham, Représentante de l’OPS/OMS en Haïti, «l’arrivée de ce lot de vaccins est un développement positif dans le combat que mène actuellement Haïti contre la COVID-19. Cela signifie que davantage de personnes vont pouvoir être protégées contre cette maladie et les nouveaux variants hautement transmissibles qui la véhiculent».

Selon le Représentant de l’UNICEF en Haïti, Monsieur Bruno Maes, «Haïti attend ce moment depuis des mois. Ce don de doses de vaccin apporte un espoir à toute une nation. Mais les vaccins COVID-19 ne sauveront des vies haïtiennes que lorsque chacune de ces précieuses doses se retrouvera dans les bras des hommes et des femmes en Haïti. Notre rôle consiste maintenant à maintenir les vaccins dans des conditions de conservation appropriées, depuis l’aéroport jusqu’à leur utilisation dans tous les départements du pays. Avec le niveau de désinformation autour des vaccins, cette campagne de vaccination ne sera pas de tout repos».

Par ailleurs, dans un document bien illustré, le MSPP indique les marches à suivre de la campagne de vaccination contre la COVID-19 en Haïti. Après la note controversée autorisant les importateurs et distributeurs des produits pharmaceutiques du secteur privé à faire entrer des vaccins contre la COVID-19 dans le pays, le MSPP souhaite rassurer la population de sa capacité à gérer le processus vaccinal.

Selon ce document, la campagne vaccinale contre la COVID-19 en Haïti atteindra 7 366 700 habitants, suivant un plan réparti en 3 phases. La phase 1 concerne «le personnel de santé, les personnes âgées de 50 ans et plus, avec comorbidités, puis viendront les personnes de 18 à 49 ans avec comorbidités.»

Dans la phase 2, le MSPP compte vacciner «toute personne âgée de plus de 50 ans et les travailleurs sociaux, à risque élevé d’infection (ex : enseignants, policiers, journalistes…)»

«Personnes vivant dans l’extrême pauvreté et les quartiers surpeuplés ainsi que toutes autres personnes de 18 ans et plus désirant la vaccination» feront partie de la phase 3 du processus vaccinal. Les vaccins seront disponibles, indique le MSPP, dans des sites fixes et mobiles, tout en mentionnant la possibilité de faire du porte-à-porte.

Notons que depuis que le premier cas de COVID-19 a été signalé en Haïti, le pays a enregistré plus de 19 000 cas et près de 500 décès dus au virus du SRAS-CoV-2. Le programme COVAX vise à fournir des vaccins à au moins 20% de la population de chaque pays participant au cours de l’année 2021.

Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Back to top button