acceuilActualité

La gouvernance des gangs armés en Haïti

Une question se pose toujours en Haïti. Elle s’impose dans notre quotidien. Mais toujours, aucune réponse ne fait l’unanimité, dirais-je, aucune réponse n’est acceptée par tous. Il s’agit en effet de : qui gouverne les gangs armés en Haïti ? Il semble que l’insécurité et la criminalité atteignent leur apogée en Haïti. La guerre des gangs armés devient une affaire préoccupante pour toute personne. Les gangs armés tuent à volonté, ils pillent. En fait, ils sont si puissants qu’ils défient même la Police, chaque jour.

Des faits

À Cité-Soleil, dans la nuit du 5 juin, vers 8 heures, 4 postes de police sont attaqués simultanément. Ils ont saisi plus d’une vingtaine d’armes à feu, des gilets pare-balles et d’autres équipements, notamment des appareils de communication. Un inspecteur a même été tué à Drouillard, lors de ces attaques. À Martissant et à Portail Saint-Joseph, des faits similaires se sont produits. En général, l’entrée sud de la capitale est impraticable. La guerre des gangs armés rivaux a fait de nombreuses victimes mortelles, et de nombreuses personnes ont laissé leurs toits pour se réfugier à Fontamara, à Carrefour, etc. À Bel-Air et à Delmas 2, 4, 6, le conflit inter-gang persiste. En fait, toute la République est gouvernée par des gangs. Encore, il faut se questionner sur qui gouverne ces gangs armés?

Hypothèses

Trois catégories de personnes sont souvent citées dans la gouvernance des gangs armés en Haïti: le pouvoir en place, l’opposition politique, le secteur des affaires.

Chaque hypothèse soutient un discours. En ce qui concerne le pouvoir en place, il est responsable de notre sécurité, mais s’il y a des gangs c’est parce qu’il leur fournirait des armes et de l’argent pour déstabiliser l’opposition et ainsi se maintenir en poste. Ainsi, chaque gouvernement aurait ses gangs privilégiés.

En ce qui concerne la seconde hypothèse, l’opposition, pour responsabiliser le pouvoir et montrer son incapacité de diriger, soutiendrait des gangs armés. Ce serait une stratégie utilisée pour prendre le pouvoir ou pour négocier des postes-clés.

Pour le secteur des affaires : des commerçants vivraient de l’insécurité du pays. Cela empêcherait d’autres investisseurs de percer le marché. Ils utiliseraient donc des bandits armés pour sécuriser leurs entreprises, éliminer des concurrents. Ce seraient eux aussi qui contrôleraient la circulation des armes à feu et des munitions. Ils seraient les principaux bénéficiaires de la gouvernance des gangs.

À chaque hypothèse, il y a un discours qui tient la route et qui fait des disciples. Mais le problème des gangs armés n’est pas résolu. Les gens continuent d’être victimes. L’État se montre impuissant. C’est un fait à ne jamais négliger. Il s’ensuit donc une simple question : qui gouverne les gangs armés en Haïti?

Job Pierre Louis

jobpierrelouis.kas@gmail.com

Articles Similaires

Back to top button