acceuilActualité

Les négociants politiques…

Le peuple en a assez des coups fourrés de certains hommes politiques qui sont de «négociants politiques» et il est désormais dans une période d’anticipation.

En termes de promesses, de discours, puisque Jovenel Moïse et alliés n’ont rien à vendre ni au peuple haïtien ni aux dirigeants étrangers qui les soutiennent, il leur reste cette capacité métastasique qu’ils ont, par acolytes interposés, à multiplier les fronts, à en éteindre un pour en allumer un autre et, tout ceci, dans le strict objectif d’épuiser l’adversaire, le rendre «groggy» et le faire reculer.

En effet, cinq (5) partis ou organisations politiques, dans un document qu’ils ont publié, ont semé la confusion dans les cercles politiques de l’opposition. On se demande à quoi jouent ces malfrats politiques? Des dirigeants qui fanfaronnent, chaque jour, la fin du mandat de l’ancien président, Jovenel Moïse, mais qui appellent, aujourd’hui, à une cohabitation politique avec lui.

Pourtant, il est de plus en plus évident que les temps seront trop difficiles pour le régime Jovenel pour réaliser son référendum constitutionnel. Dans une déclaration conjointe, rendue publique le mardi 27 avril, ces partis ou organisations: En Avant, MTV Haïti, Entente, Force Nationale pour la Démocratie et Opération Tèt Ansanb, ont dit prendre acte des récentes positions exprimées par l’international. Pour l’ancien député de Pétion-Ville, Jerry Tardieu, responsable du parti «En avant», il a expliqué que: «Nous prenons en compte les récentes réactions du Core Group ainsi que la lettre adressée par 68 parlementaires américains au Département d’État qui laissent entrevoir un changement de perception de la situation haïtienne par la communauté internationale. Mais, attention, nous continuons de demander le départ du président Jovenel Moïse dont le mandat est terminé.»

La médiation demandée par les cinq (5) partis dans leur déclaration conjointe ne doit pas être obligatoirement étrangère, selon Jerry Tardieu. Il a dit qu’une autorité morale haïtienne serait tout indiquée pour jouer ce rôle. Évoquant la déclaration commune des 5 partis qui, bien que sur la même ligne, n’en sont pas moins concurrents, Jerry Tardieu la présente comme une prise de conscience des urgences de l’heure et la considère comme un effort vers une addition des forces politiques pour trouver une sortie de crise. Ces cinq (5) partis politiques ont dit prendre position en faveur d’une médiation devant mener à un départ du pouvoir en place, à la mise en place d’un gouvernement qui inspire confiance et à la création d’un CEP qui aura pour mission d’organiser des élections crédibles. La population haïtienne s’est habituée à ce genre de manœuvre de certains dirigeants politiques. À chaque fois que le régime criminel est sur le point de tomber, ils l’aident à se relever…

Le jeudi 29 avril, lors d’un point de presse tenu à Musseau, le Secteur Démocratique et Populaire a dit: «pas de négociation, ni cohabitation avec Jovenel Moïse». Le Secteur Démocratique exige le départ immédiat de Jovenel Moïse. Le Secteur Démocratique et Populaire a rappelé à l’ordre, les organisations politiques et celles de la société civile qui entendent recommencer à osciller. «Toutes les forces politiques de l’opposition et de la Société Civile avaient participé au choix du juge Joseph Mécène Jean-Louis pour diriger la transition. Toute négociation de sortie de crise doit se faire avec Joseph Mécène Jean-Louis. Les partis politiques de l’opposition et les groupes de la société civile qui avaient choisi Joseph Mécène Jean-Louis ne peuvent pas cracher sur lui. Ce n’est pas possible …. C’est une question de morale politique». Me André Michel a ainsi rappelé à l’ordre, les dirigeants des organisations politiques et de la Société Civile qui veulent cohabiter avec Jovenel Moïse.

Ces formations politiques sont prêtes à se débarrasser du magistrat et de la ligne du Secteur Démocratique et Populaire, dans le cadre d’une négociation avec Jovenel Moïse. «Nous ne sommes pas liés par Mécène», a martelé le secrétaire général de MTV, Shultz Casir.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button