acceuilActualitéCoup d’oeil sur le monde

Kidnapping: tous les secteurs sont frappés

La cellule d’observation de la criminalité, du Centre d’Analyse et de Recherche en Droits de l’Homme, a présenté son troisième bilan autour des cas de kidnapping, le mardi 6 avril 2021. 27 cas de kidnapping au mois de mars, contre 50 pour le mois de janvier, et 65 au mois de février. Un total de 142 cas de kidnapping pour le début de l’année, selon le dernier bilan de la cellule, pour le mois de mars.

Au cours de ce weekend (du vendredi 9 au dimanche 11 avril), pas moins d’une douzaine de personnes ont été enlevées.

Le dimanche 11 avril, pas moins de 4 prêtres catholiques des Frères St-Jacques, des Haïtiens, 1 prêtre français, ainsi qu’une religieuse haïtienne et une Française ont été kidnappés dans la commune de la Croix-des-Bouquets. Selon les premières informations, l’opération est l’œuvre des hommes du gang «400 Mawozo», qui ont commis ces rapts, au moment où le groupe des religieux était en route pour la cérémonie d’installation d’un curé, à l’église Immaculée de Galette Chambon (Ganthier), selon le père Loudger Mazile, porte-parole de la CEH.

Selon les informations disponibles, les preneurs d’otages réclameraient un million de dollars américains, en échange de leur libération.

«C’en est trop. L’heure est venue pour que ces actes inhumains s’arrêtent», a réagi Mgr Pierre-André Dumas, évêque de Miragoâne. «L’Église prie et se fait solidaire de toutes les victimes de cet acte crapuleux», a-t-il ajouté.

Dans une note publiée le dimanche 11 avril 2021, la CHR se dit touchée profondément et exprime sa colère devant la situation infrahumaine dans laquelle nous pataugeons, depuis plus d’une décennie.

«Pas un jour sans qu’il y ait des pleurs et des grincements de dents, et pourtant, lesdits responsables de ce pays, tout en s’accrochant au pouvoir, sont de plus en plus impuissants et tout autant inexistants, si nous considérons la responsabilité d’un pouvoir établi, selon les normes qui régissent une Nation. Nous n’en pouvons plus», poursuivent les responsables de la CHR.

Cinq (5) Prêtres, dont 4 de la Société des Prêtres de Saint-Jacques : Père Evens Joseph, PSJ, Père Michel Briand (nationalité française), PSJ, Père Jean Nicaisse Milien, PSJ, Père Joël Thomas, PSJ, Père Hugues Baptiste, prêtre de l’Archidiocèse du Cap-Haïtien.

Deux (2) religieuses : Sœur Anne-Marie Dorcélus, PSST (Tante de Père Arnel Joseph), PSJ, Sœur Agnès Bordeau (nationalité française), Sœur de la Providence de la Pommeraye.

Trois (3) membres de la Famille de Père Arnel Joseph, PSJ : Mme Oxane Dorcélus, sa mère, Mlle Lovely Joseph, sa sœur, M. Welder Joly, son parrain.

De plus, la direction générale de l’OFATMA est consternée par la nouvelle de l’enlèvement, suivi de séquestration de son directeur médical, le Dr André Valembrun Junior, le dimanche 11 avril 2021.

Cependant, contrairement aux rumeurs circulant sur les réseaux sociaux, faisant croire que les portes des hôpitaux de l’OFATMA seront fermées, le Dr Agabus Joseph précise que les portes resteront ouvertes. Appelant le personnel au calme, il informe que la DCPJ et la cellule anti-kidnapping sont déjà touchées par le dossier. Une cellule de crise est mise sur pied au sein de l’OFATMA. Et cette dernière tiendra informés les employés sur l’évolution de la situation, a fait savoir le directeur général de l’OFATMA.

Le docteur Agabus Joseph remercie tous ceux qui ont apporté leur solidarité envers le directeur médical et appelle à la libération du Dr André Valembrun Junior, sans condition.

Village-de-Dieu, un bunker

Le Village-de-Dieu est un bunker, a déclaré le premier ministre de facto, Joseph Jouthe, lors d’une mise au point sur l’opération ratée du 12 mars 2021. Le chef du CSPN dispose d’informations crédibles et souligne que les forces de l’ordre continuent d’enquêter sur ce repaire des bandits. Il révèle que l’objectif de l’opération du 12 mars était de démanteler le gang responsable de la majorité des enlèvements et des vols de containers de marchandises, dans la région métropolitaine. M. Jouthe s’est gardé de fournir des détails sur le dispositif mis en place par les chefs de gang du Village-de-Dieu.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button