acceuilActualité

«Joseph L. Mathieu était le patron de Jovenel Moïse»

Joseph Lissner Mathieu est le boss de l’ancien président Jovenel Moïse. Ce criminel, kidnappeur, assassin, avait investi des centaines de milliers dollars dans les activités de campagnes, lors des élections de 2016/2017 de Jovenel Moïse.

Aujourd’hui Jovenel menteur s’est arrogé le droit de dire qu’il ne connaît pas ce criminel, dealer de drogue, alors que ce dernier l’a fait venir, à maintes reprises, dans son fief dans la commune de l’Anse-à-Veau, notamment à O’Rouck où Joseph Lissner Mathieu est propriétaire d’une grande ferme.

À la suite de son arrestation par les Agents de la DEA et du FBI, Mathieu Lissner Joseph a été transféré aux USA. M. Joseph est un Haïtien, naturalisé Américain, activement recherché par la justice américaine pour trafic de stupéfiant. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international. Et des chahuts ont suivi son arrestation et son extradition, car il a été révélé que Mathieu Lissner Joseph était un employé du Palais National. En effet, Lyonel Valbrun, le Secrétaire Général de la Présidence, a publié un démenti formel pour préciser : «Mathieu Lissner Joseph est détenteur d’un badge d’accès, comme le sont d’autres fournisseurs et sous-traitants offrant des prestations professionnelles à l’Administration du Palais National, au regard de la loi.»

De plus, le Secrétaire Général de la Présidence : «souligne, à l’attention de tous, que le citoyen en question, qui était recherché par la justice américaine, n’est ni un proche, ni un chauffeur du Président de la République, comme veulent le faire croire des spécialistes de l’INTOX»

Il appelle également «la population à la prudence, face à cette campagne d’intoxication et de manipulation de l’opinion publique. Enfin, le Secrétaire Général de la Présidence : « salue la coopération entre les autorités haïtiennes et américaines et tient à rappeler que la lutte, contre le trafic de drogue et le grand banditisme, reste l’une des priorités de l’Administration de Jovenel Moïse. »

Le Vendredi 5 mars, l’Inspecteur Divisionnaire Gary Desrosiers, Porte-parole de la Police Nationale d’Haïti (PNH) a confirmé qu’un fugitif haïtien, naturalisé américain, Joseph L. Mathieu, et un Haïtien, Peterson Benjamin, ont fait l’objet d’un transfert judiciaire vers les États-Unis, pour qu’ils soient jugés et condamnés pour leurs crimes. Ils ont été pris en charge par des agents de la « Drug Enforcement Administration » (DEA) et du Bureau Fédéral d’Investigation (FBI). Le premier individu, Joseph L. Mathieu, un naturalisé américain d’origine haïtienne, connu aux États-Unis sous le nom de Mathieu Lissner, était en fuite et activement recherché par la justice américaine, pour trafic de stupéfiant, et faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par la DEA. Il a été arrêté la semaine dernière, par la Police Nationale d’Haïti (PNH) et remis entre les mains de la DEA.

Réagissant à cette arrestation, le Ministère de la Justice a déclaré: «Le MJSP salue la coopération entre Haïti et les États-Unis, dans le cadre de la poursuite de criminels de différents ordres, dont des trafiquants de drogues. Haïti n’est pas un refuge de fugitifs ayant commis des crimes à l’étranger. Ils seront localisés, arrêtés et remis, selon la Loi.»

Le second individus, Peterson Benjamin, alias «Pèpèt» ou «Ti Peter», numéro 3 du Gang 5 secondes qui opère à Village-de-Dieu et qui avait été arrêté fin novembre 2020, par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), pour plusieurs enlèvements dont, notamment, celui de deux ressortissants américains, a été remis aux agents du FBI.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button