acceuilActualitéEn bref

Nouvelles en bref

Filariose: Amélioration considérable

Alors que la filariose touche encore 52 pays dans le monde, l’île d’Haïti reste la seule région touchée dans la Caraïbe. Le nombre de cas enregistrés en Haïti et en République dominicaine représente 90% de la totalité des cas de l’hémisphère occidental. Entre 2012 et 2018, d’importants efforts ont été entamé pour circonscrire la filariose lymphatique en Haïti. Des interventions fréquentes ont été effectuées et des médicaments ont été distribués pour lutter contre cette maladie. Selon les responsables, les premiers résultats sont plutôt prometteurs. Selon une évaluation faite en 2018, pour l’établissement de la carte de prévalence de la filariose lymphatique pour 100 habitants par commune, 118 des 140 communes du pays avaient pu arrêter toute activité de traitement de masse. Ce qui représente une grande victoire pour le ministère de la Santé publique et ses partenaires.

Jovenel Moïse à la centrale électrique de Carrefour

Ancien président, désormais, Jovenel Moïse a visité, le jeudi 11 février 2021, les installations de la Centrale électrique de Carrefour. Dans un tweet, il a fait savoir que techniciens et ouvriers sont à pied d’œuvre pour alimenter en énergie électrique la zone métropolitaine. Jovenel Moïse qui s’est fixé comme priorités la réforme du secteur de l’énergie, la réalisation du référendum et l’organisation des élections, a renouvelé son engagement à électrifier le pays avant de quitter le pouvoir le 7 février 2022.

L’IG/PNH enquête sur les cas de brutalités policières

L’inspecteur divisionnaire, Garry Desrosiers, qui réagissait en conférence de presse sur les attaques ciblées contre les journalistes dont sont accusés des policiers ces derniers jours, a affirmé que la direction générale de la PNH était préoccupée par cette situation et plaidé pour une meilleure cohabitation entre la presse et la Police nationale. Garry Desrosiers a annoncé que l’Inspection générale a été déjà instruite, en vue de diligenter une enquête pour faire la lumière sur les cas de brutalités policières, à l’encontre des travailleurs de la presse.

Le Nonce apostolique fait ses adieux à Jovenel Moïse

Le doyen du Corps diplomatique, qui est en Haïti depuis 2015, Mgr Eugene Nugent, a achevé sa mission de Nonce apostolique dans le pays. Le représentant du pape François, a fait ses adieux à Jovenel Moïse, le mercredi 10 février, au Palais national. Durant son mandat, le chef de l’État affirme que Mgr Eugene Nugent a travaillé au renforcement des relations entre le Vatican et Haïti, qui remontent à des décennies.

Le syndicat des huissiers se solidarise avec Lespérance

Dans une note rendue publique, le directoire du Syndicat des Huissiers Audienciers de la République (SYHARH), dit contester fortement la décision prise par le ministre de la Justice, Rockefeller Vincent, de mettre en disponibilité sans solde, le greffier Christophe Lespérance, pour avoir pris siège au tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets, dans le cadre du dossier du juge Ivickel D. Dabrésil. Le directoire demande à tous les greffiers des tribunaux du pays, en particulier, et aux huissiers audienciers et exploitants, de manifester leur solidarité envers le greffier.

Jean-Philippe Brun, directeur des opérations de la DIGICEL en Haïti

L’actuel directeur commercial de la DIGICEL en Haïti, Jean-Philippe Brun, a été promu directeur des opérations et devient le premier Haïtien à occuper ce poste, depuis la création de la compagnie. Jean-Philippe Brun, qui a pris ses nouvelles fonctions le 1er février 2021, va désormais seconder directement le directeur général de la DIGICEL, M. Maarten Boute. Il a commencé sa carrière dans le secteur des télécommunications chez ComCel-Voilà, avant de rejoindre la DIGICEL en 2012, lors de la fusion des deux compagnies.

Répression: Léon Charles à la base de l’unité BOID

Le commandant en chef a. i. de la Police nationale d’Haïti, Léon Charles, a visité le commissariat de Fort-National qui sert de base à la Brigade d’opération et d’intervention départementale (BOID), le 9 février 2021. Plusieurs policiers ont bénéficié des grades pour leurs bons résultats et leur esprit de sacrifice, dans la prestation de services à la population. Le D G a. i. lors de sa visite dans ce commissariat, a dit constater que le commissariat est en mauvais état et mérite d’être réhabilité.

Les Cayes: activités scolaires paralysées

En raison de la tension qui règne dans le pays, à cause de la mobilisation de l’opposition pour obliger Jovenel Moïse à respecter les prescrits constitutionnels, les établissements scolaires dans la ville des Cayes sont restés fermés. Les élèves sont gardés chez eux par leurs parents, même si la clameur est revenue dans la ville. Cependant, dans les sections communales, les élèves ont pu regagner leurs salles de classe.

La direction générale de la PNH dément food for the poor

La direction générale de la Police nationale informe, dans un communiqué de presse autour du dossier de don de nourriture de Food For the Poor, que le «Service de soutien à la PNH» n’existe pas comme structure au sein de l’institution. Elle a dit repousser toute responsabilité relative à cette requête et invite désormais, tous ses partenaires à s’assurer de l’authenticité de toute requête auprès de la Direction centrale de l’administration et des services généraux, avant de s’engager dans des transactions avec l’institution policière.

Le peintre Franck Louissaint salué par le MCC

Dans une note datant du 10 février, le ministère de la Culture et de la Communication a salué le départ du grand maître de l’art haïtien : Franck Louissaint, qui a voué sa vie à la peinture et à l’éducation, survenu le vendredi 5 février 2021, à l’âge de 71 ans. Le MCC rappelle le fait qu’il a restauré, à la perfection, plusieurs œuvres importantes pour le patrimoine artistique haïtien, sévèrement endommagées, à la suite du séisme du 12 janvier 2010.

Frantz Lerebours à la Direction du personnel de la PNH

L’ancien directeur départemental des Nippes, le Commissaire divisionnaire Frantz Lerebours, a été installé à la tête de la Direction du personnel de la Police nationale d’Haïti. Il remplace à ce poste le Commissaire divisionnaire Riguet Mildor. C’est l’Inspecteur général Jean-Marie Wagnac, ex-commandant de l’unité des Garde-côtes, devenu le nouveau directeur central de l’Administration et des Services généraux de la PNH (DCASG) PNH.

Reprise partielle des activités à Jérémie

Le mercredi 10 février, les élèves ont repris le chemin des classes à Jérémie. Les portes des banques ont été ouvertes, les petites entreprises fonctionnent presqu’à la normale, tout est revenu dans l’ordre et les voyages interdépartementaux ont repris. Dans la matinée du 7 février, un calme apparent était observé au niveau de la ville de Jérémie. Peu de personnes étaient dans la rue, très peu de circulation. Mais les portes des écoles, des banques, des magasins étaient restées fermées pendant deux jours. Le jour qui a précédé le 7 février, des heurts ont éclaté entre manifestants et policiers.

Un nouveau conseil intérimaire prend la tête de la BNC

Un arrêté en date du 3 février 2021 a nommé un nouveau conseil d’administration intérimaire a la tête de la Banque nationale de crédit (BNC). Ce conseil a été installé, le mardi 9 février, au cours d’une cérémonie qui s’est tenue au siège social de ladite banque, à la rue des Miracles. C’est le ministre de l’Économie et des Finances, Michel Patrick Boisvert, qui a procédé à l’installation des membres dudit conseil. Notons que ce nouveau conseil d’administration par intérim de la BNC, est constitué de; Raoul Pascal Pierre-Louis, président ; Guy Marie Caseneuve, vice-président ; Ivicat Hilaire Pierre, directrice générale ; Éric François et Pierre Alex Bazile, membres. Toutefois, Raoul Pascal Pierre-Louis, et Guy Marie Caseneuve occupaient tous deux respectivement les mêmes fonctions au sein du conseil d’administration sortant qui avait pris les rênes de la BNC en novembre 2019.

Augmentation du PIB agricole, un pari difficile de CHIBAS

Le Centre haïtien d’innovation sur les biotechnologies et l’agriculture soutenable (CHIBAS) mise beaucoup sur la recherche, dans l’optique d’augmenter la productivité agricole et, du même coup, le produit intérieur brut du secteur agricole. Les principales filières favorisant la sécurité et la souveraineté alimentaire constituent l’essence des travaux réalisés par ce centre de recherche, attaché à l’Université Quisqueya. L’objectif est de doubler la productivité des principales denrées produites en Haïti, donc le PIB agricole d’ici à 2030. Pour le moment, les rendements à l’hectare du maïs, du riz, du sorgho, de la patate douce sont respectivement d’une tonne, de trois tonnes, d’une tonne et de quatre tonnes. Il est inconcevable, a fait savoir le chercheur, que la productivité agricole soit aussi faible. Haïti, à côté de Madagascar, est le pays qui a le plus faible rendement agricole à travers le monde. Les pays africains qui étaient au même niveau, il y a quelques années, parviennent à doubler leur rendement, grâce à l’innovation et à la recherche. Les céréales, les légumineuses, les vivres alimentaires et la viande sont les filières prioritaires du Centre haïtien d’innovation sur les biotechnologies et l’agriculture soutenable. Ces quatre filières, selon les données fournies par le directeur exécutif et responsable de recherches de cette institution, Gaël Pressoir, représentent jusqu’à 1,2 milliard de dollars, annuellement, dans l’économie haïtienne, soit plus de 80% du PIB agricole qui se situe dans l’intervalle de 1,3 à 1,5 milliard de dollars. Améliorer la productivité de ces filières, a-t-il expliqué, c’est créer les conditions nécessaires pour doubler le PIB du secteur agricole.

Une nouvelle centrale solaire pour le parc industriel de Caracol

Un communiqué de l’ambassade des États-Unis en Haïti, en date du 25 janvier 2021, fait savoir que l’Agence américaine pour le développement international (USAID) a contribué à hauteur de 6,5 millions de dollars pour la construction d’une nouvelle centrale solaire, dans le parc industriel de Caracol, dans le souci de réduire les coûts d’électricité dans la région. «Le gouvernement des États-Unis, à travers l’Agence américaine pour le développement international (USAID), en partenariat avec la Banque interaméricaine de développement (BID), a accordé 6,5 millions de dollars pour la construction d’une nouvelle centrale solaire au Parc industriel de Caracol. Cette centrale solaire améliorera l’accès aux services d’électricité pour les locataires du Parc industriel de Caracol (PIC) et 14 000 clients résidentiels dans les communautés environnantes et réduira les coûts globaux d’électricité. Ce grand programme d’énergie solaire renouvelable, initié par la BID, auquel l’USAID contribue, financera la construction de deux centrales solaires à l’intérieur du PIC, une centrale de 8 MW et une centrale de 4 MW, d’une valeur de 23 millions de dollars», indique le communiqué de l’ambassade américaine. La centrale électrique thermique a été construite en 2012, dans le cadre du projet pilote de l’USAID, pour l’initiative de distribution d’électricité durable.

Altidor Jean Hervé / Destra Cleenton

Articles Similaires

Back to top button