acceuilActualitéCoup d’oeil sur le monde

Nouvelles en bref –

L’Armée de Jovenel a tiré sur deux journalistes

Alvalès Destiné et Jeanril Méus, deux journalistes-blogueurs, ont été blessés par balle, ce lundi, au Champ-de-Mars. Ils ont été atteints alors que des agents de la PNH et des soldats des Forces armées d’Haïti remobilisées lançaient des grenades lacrymogènes et tiraient des balles réelles pour disperser des dizaines de manifestants. Ces derniers ont réalisé une manifestation spontanée pour exiger le départ du président Jovenel Moïse dont le mandat arrive à terme, selon le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, la Fédération des barreaux d’Haïti, les Églises catholique et protestante, l’opposition politique au pouvoir et plusieurs autres structures organisées de la société civile.

«Il y avait un affrontement entre forces de l’ordre et manifestants. Ces derniers lançaient des pierres en direction des agents du CIMO qui répliquaient à coups de gaz lacrymogène. Dans le même temps, des soldats des FAD’H tiraient à balles réelles. C’est dans ces circonstances que les confrères ont été atteints», a rapporté un journaliste qui se trouvait également au Champ-de-Mars. Les deux victimes ont été transportées d’urgence à l’hôpital. Alvalès Destiné, touché au bras, a pu laisser l’hôpital, en début de soirée. En revanche, Jeanril Méus, touché au niveau de l’abdomen, est resté à l’hôpital, en attente d’une intervention chirurgicale. Une campagne de collecte de sang a été lancée sur les réseaux sociaux, afin de faciliter cette intervention.

Jovenel exige l’arrestation de Youri Chevry

Le lundi 8 février 2021, la Police Nationale d’Haïti (PNH) a publié un avis de recherche à l’encontre de l’ancien maire de Port-au-Prince, Youri Ralph Chevry (élu en 2016) et militant actif dans l’opposition radicale. Il est accusé d’assassinat, de tentative d’assassinat, de destruction de biens publics et privés et d’association de malfaiteurs. La PNH demande à la population en cas d’identification ou de localisation d’appeler aux numéros suivants : 3838-1111 et 3106-0573. Réagissant à cet avis de recherche, Me André Michel, Porte-parole de l’opposition radicale du secteur dit «Démocratique et populaire» a pris la défense de son camarade de combat, déclarant sur son compte twitter: «le Secteur Démocratique et Populaire rejette l’avis de recherche émis contre l’un de ses dirigeants, l’ancien Maire de la Capitale, Ralph Youri Chevry. Il s’agit d’un acte d’intimidation et de répression politique inacceptable.»

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button