acceuilActualitéCoup d’oeil sur le mondeEconomie & Finances

Mécène Jean-Louis, Président du Gouvernement de Transition

Il n’y a aucune chance d’avoir de vraies élections, une vraie démocratie en Haïti, aussi longtemps que Jovenel Moïse restera au pouvoir, a tweeté, dimanche, le congressman démocrate, Andy Levin.

L’opposition politique a désigné, Mécène Jean-Louis, Juge à la Cour de Cassation, comme nouveau Président du gouvernement de Transition. «Après une concertation largement large entre l’opposition Plurielle et la Société Civile militante, Maître Joseph Mécène Jean-Louis, le juge le plus ancien de la Cour de Cassation de la République, a été choisi pour diriger la Transition de Rupture. Que Dieu Bénisse Haïti !», a déclaré le porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire, Me André Michel, dans un tweet. Dans un court message vidéo rendu public dans la nuit du dimanche à lundi, le magistrat de 72 ans, qui siège à la Cour de Cassation depuis 2011, a dit qu’il a accepté le choix de l’opposition et de la société civile pour pouvoir servir son pays comme «Président Provisoire de la transition».

Soulignons que, le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire avait annoncé, dans une résolution, que le mandat du Président Jovenel Moïse avait pris fin, le dimanche 7 février 2021. 5 des 9 membres du CSPJ exigeaient l’application de l’article 134-2 de la Constitution.

«Il ne saurait être question de cohabitation. Ce n’est qu’une question de temps pour que Jovenel Moïse soit évacué et que Mécène Jean-Louis prenne le pouvoir, pour assurer une transition de 2 ans.» En attendant, le chef de l’État peut agir comme bon lui semble, cela ne le sauvera pas, a dit le coordonnateur de la communication de l’Organisation du Peuple en Lutte, Dario Cyriac, qui dénonce les velléités dictatoriales du président de facto, Jovenel Moïse. «Jovenel Moïse n’a pas le pouvoir de mettre à la retraite un juge de la Cour de Cassation, en plein mandat, ni d’arrêter un magistrat instructeur. Mais tout va rentrer très vite dans l’ordre avec son départ, a fait part, Dario Cyriac de la Direction politique de l’opposition.

Le secteur Vodou réunissant la Confédération des Vodouisants Haïtiens (KNVA) et l’organisation Zantray approuvent le choix de Me Joseph Mécène Jean-Louis pour présider la transition en Haïti. Ce ne sont pas moins de trois organisations et fédération du secteur qui ont accepté ce choix. Choix qui a été fait par des parties de l’opposition et une partie de la société civile haïtienne, selon Me Alix Compas, grand serviteur aux affaires politiques et juridiques au sein de la Confédération des Vodouisants Haïtiens (KNVA). Le KNVA partage la position de l’organisation Zantray, toujours selon Me Compas, porte-parole national de Zantray. Au nom de ses structures du Vodou, le «Ougan Asogwe» a donc attesté le choix de Me Pierre-Louis comme président provisoire.

Agé de 72 ans, Joseph Mécène Jean-Louis a été désigné par l’opposition comme président de la Transition de rupture.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com