Culture & Société

Emmanuela et Wilkenson: «Un jour suffit au bonheur»

«Mon adorée, pour nous, vieillir, c’est rajeunir; nos cœurs se renouvellent et recommencent. Sous nos cheveux blancs, nous avons un amour Printemps. Je t’aime ! Tu es l’ange, tu es la femme, tu es la vie, tu es l’âme dont j’ai toujours rêvé. Mon cœur est à toi, mon cœur est avec toi. Je t’embrasse et je te baise, je te veux et je te possède, tu es l’avenir de mon espérance. Tu es plus que mon bonheur, tu es ma vie, je t’aime». Ces mots d’amour de Victor Hugo ont été empruntés par Wilkenson Garçon, pour prouver son amour à Emmanuela Sainval.

«Il y a dans le bonheur, une sonorité éclatante et limpide, à l’instar d’une mélodie festive et légère qui trace ses notes dans les airs. Transportée par la brise, elle chatouille uniquement les âmes aigries par la douleur ! Il y a dans le rire quelque chose d’indéfinissable ! Une sorte de franchise ! De sincérité ! de vérité !», a dit Mouna Ben Taher.

En effet, le jeudi 24 décembre a été un jour glorieux et béni pour Emmanuela et Garçon qui ont su trouver le bonheur dans le mariage. La haute conception du mariage que professe l’Église, est bien exprimée à la section 49 des Doctrine et Alliances: «Le mariage est un commandement de Dieu à l’homme»

Wilkenson et Emma se sont mariés à la Mission Église de Dieu de la Conquête, le jeudi 24 décembre 2020, à Delmas 75. Ils ont été le quarantième couple, scellé dans ce temple, cette année. Leur union donne l’exemple du dévouement réciproque, incessant, d’un mari et d’une femme. Amis comme inconnus remarquaient la force de leur mariage.

Enseignements des Pasteurs

Le mariage ne se conçoit pas sans une cérémonie religieuse. En effet, la dimension spirituelle a été assurée par l’Apôtre Joël François, le Pasteur Marc-Arthur Domingue, les Évangélistes Toto Saint-Fleur et Nathan Jean-Louis, le Pasteur Wisguin Maleur et le frère Herby Danger

Dans les enseignements de l’Église de Jésus-Christ, la famille revêt une importance suprême dans le développement de la personne et de la société. «Triplement heureuses sont les personnes qui connaissent une union sans faille et dont l’amour, qui n’est pas interrompu par la moindre plainte, durera jusqu’au dernier jour», a dit le pasteur Marc-Arthur Domingue.

Et de poursuivre: il ne sera pas dissout de toute l’éternité, s’il est scellé par l’autorité de la Sainte Prêtrise. La cérémonie du mariage, ainsi scellé, apporte un bonheur et une joie que ne dépasse aucune autre expérience du monde. «Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint».

«L’éternité de l’alliance du mariage est une révélation glorieuse qui assure aux cœurs unis par les liens dorés de l’amour et scellés par l’autorité de la Sainte Prêtrise, que leur union est éternelle.

Un mot au sujet de l’éternité de l’alliance du mariage… Voyons-en le principe. Dites intérieurement quel est l’attribut divin suprême de l’âme humaine. C’est l’amour, et si vous acceptez que l’âme est immortelle, c’est-à-dire si vous croyez que la personnalité demeure après la mort, alors vous devez croire que l’amour l’est aussi. N’est-ce pas sensé? Et je vous demande: Qui aimerons-nous quand nous reconnaîtrons ces personnalités dans le monde à venir? C’est vrai qu’on nous exhorte à aimer tout le monde. Oui, nous devons aimer tout le monde maintenant, mais nous savons, vous et moi, que nous aimons les personnes que nous connaissons le mieux… Quand nous rencontrerons ces personnalités dans le royaume éternel, nous les reconnaîtrons et les connaîtrons du fait de ces expériences de la vie.

Et cette union des cœurs qui s’aiment, sera perpétuée après la mort. Voilà pourquoi nous sommes mariés, scellés, pour le temps et pour l’éternité. Ce n’est pas seulement un dogme de l’Église, c’est une réalité fondamentale pour la vie et le bonheur de tout le genre humain. C’est la part de sagesse qui consiste à choisir la Maison du Seigneur pour y promettre son amour et y consacrer ses vœux», a conclu l’apôtre Joël François.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button