acceuilActualitéCoup d’oeil sur le monde

BRIDES est de retour…

Selon un sondage d’opinion publique, réalisé par le Bureau de Recherche en Informatique et en Développement Économique et Social (BRIDES) auprès de 14 400 personnes âgées de 18 ans et plus, à raison de 100 personnes par commune, sur le projet d’un nouvelle Constitution haïtienne, une majorité se dit favorable et se prononce sur plusieurs aspects que pourrait contenir cette nouvelle Constitution.

En effet, la dernière étude de l’institut de sondage BRIDES qui vient d’être rendue publique, a révélé que 87,4% des Haïtiens interrogés par l’institut sont pour une nouvelle constitution, 73,3% en faveur de la suppression du poste de premier ministre et 71,8% favorable à une suppression du Sénat.

Déjà sujet à critique, le responsable de l’institut, Frantz Fortunat, a expliqué avoir réalisé un travail scientifique et même avoir pris plus de précaution qu’à l’ordinaire. « Nous aurions pu effectuer une telle étude en utilisant un échantillon de 1 500 personnes, mais nous avons préféré interroger 14 400 citoyens, soit 100 dans chaque commune du pays. Un échantillon que nous avons ensuite pondéré, » a-t-il révélé le lundi 21 décembre 2020.

La marge d’erreur, pour ce type d’étude, est de 1%, a dit Frantz Fortunat qui dit avoir réalisé un travail scientifiquement valable. Selon le responsable de l’institut, cette étude n’a pas fait l’objet d’une commande, il s’agit d’une initiative personnelle. « Nous avons posé des questions qui font débat actuellement, et les résultats sont ce qu’ils sont. La grande majorité des Haïtiens se montre favorable à ces réformes. »

Il a critiqué une forme de pensée unique qui règne actuellement en Haïti. Pour lui, il est clair que l’opinion de la majorité n’est plus au centre des préoccupations d’une partie, au moins, des politiciens haïtiens.

Extraits du sondage de BRIDES

Question sur la nécessité d’une nouvelle Constitution.

Réponse des personnes sondées:

  • je suis totalement d’accord 36,3% ;
  • je suis d’accord 41,1% .

Questions sur la suppression du poste de Premier Ministre et l’introduction du poste de Vice-Président.

Réponse des personnes sondées sur la suppression du poste de Premier Ministre :

  • je suis totalement d’accord 23,0% ;
  • je suis d’accord 39,7 % ;

Réponse des personnes sondées sur l’introduction d’un poste de Vice-Président :

  • je suis totalement d’accord 21,7% ;
  • je suis d’accord 40,8%.

Questions portant sur la modification du pouvoir législatif par une modification des lois constitutionnelles.

Réponse des personnes sondées pour que le pouvoir législatif soit modifié et porté à une seule Chambre:

  • je suis totalement d’accord 27,6% ;
  • je suis d’accord 38,7%.

Réponse des personnes sondées pour que le Sénat soit supprimé de la Constitution Haïtienne :

  • je suis totalement d’accord 25,1% ;
  • je suis d’accord 36,8%.

Réponse des personnes sondées pour que le nombre des Députés soit diminué dans la Constitution Haïtienne:

  • je suis totalement d’accord 29,0% ;
  • je suis d’accord 43,7%.

Réponse des personnes sondées pour que la diaspora puisse avoir une autre nationalité, en plus de la nationalité haïtienne :

  • je suis totalement d’accord 26,8% ;
  • je suis d’accord 35,2%.

Questions portant sur la modification du mandat présidentiel, la tenue de référendum et l’introduction d’un poste de Gouverneur.

Réponse des personnes sondées pour que l’on accepte dans la Constitution que le Président puisse briguer deux mandats de façon consécutive :

  • je suis totalement d’accord 14,9% ;
  • je suis d’accord 27,1%.

Réponse des personnes sondées sur la tenue de référendum pour consulter le peuple sur les décisions cruciales :

  • je suis totalement d’accord 25,9% ;
  • Je suis d’accord 45,5%.

Réponse des sondés pour que des élections soient organisées pour élire dans chaque département un Gouverneur :

  • Je suis totalement d’accord 29,2% ;
  • Je suis d’accord 41,3%.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Lisez aussi
Close
Back to top button