" "
acceuilActualitésciences et santé

FADHIMAC en campagne contre le diabète

FADHIMAC, qui est la Fondation haïtienne du diabète et des maladies cardio-vasculaires, mène toujours son combat de longue haleine contre le diabète. À cet effet, à l’occasion de la Journée mondiale du diabète de cette année, la fondation était présente dans les communes des Cayes, de La Gonâve, de Jacmel, de Cabaret, afin d’effectuer des séances de dépistage et de sensibilisation. Pour l’occasion, la Dr Nancy Charles Larco a expliqué, qu’à partir de 30 ans, on a intérêt à se faire dépister du diabète, dans un pays comme Haïti.

Selon la fondation, le nombre de personnes atteintes du diabète ne fait que s’accroître dans le pays ainsi que dans  les pays à faibles revenus. À partir de 20 ans, un Haïtien sur 9 en est affecté.  Selon la FHADIMAC, il y a, en effet, 400 000 personnes vivant avec une hyperglycémie chronique dans le pays. Si les chiffres sont alarmants, le diabète est loin d’être pris en charge comme le problème de santé publique qu’il est, a déploré la Fondation. Ainsi, du 10 au 19 novembre, la FADHIMAC a organisé, cette année, diverses activités à travers plusieurs communes du pays, dont des séances de formation à l’intention du personnel médical, de sensibilisation et de dépistage gratuit. L’objectif, c’est d’arriver à lutter contre cette maladie chronique qui représente la 7e cause de mortalité chez les adultes dans le monde.

Évoquant l’avantage du dépistage précoce du diabète de type 2, la Dr Nancy Charles Larco, directrice exécutive de la FHADIMAC, a indiqué qu’«à partir de 30 ans, on a intérêt à se faire dépister du diabète en Haïti». Elle explique que les jeunes sont de plus en plus affectés par le diabète de type 2. Notre mode de vie en est responsable. «On est plus sédentaire comme jamais on ne l’était, on ne pratique pas d’activité physique, sans compter l’obésité», a-t-elle déclaré.

Plus une personne vit avec un diabète non diagnostiqué et non traité, plus ses résultats sanitaires risquent d’augmenter. Par contre, «on peut vivre des années sans développer aucune complication si on soigne son diabète», selon le président de la FADHIMAC, le Dr René Charles, qui définit le diabète comme une maladie chronique qui dure toute la vie. Celle-ci nécessite une bonne prise en charge, notamment une hygiène de vie saine. Avoir une alimentation équilibrée, pratiquer des exercices physiques, afin d’éviter l’obésité sont des facteurs qui contribuent à réduire le risque de développer le diabète de type 2.

" "

Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker