acceuilActualitéCoup d’oeil sur le monde

Nouvelles en bref – Bulletin 38#14

Persécutions contre la syndicaliste Rose Thérèse Magalie Georges
La Confédération nationale des travailleuses et travailleurs en éducation (CNTE), entité représentant les professionnelles et professionnels de l’éducation de base du secteur public brésilien, a exigé une enquête sur les persécutions, dont fait l’objet la syndicaliste Rose Thérèse Magalie Georges, Secrétaire générale de la Confédération nationale des enseignantes et enseignants d’Haïti (CNEH). La CNTE a dit condamner fermement la manière, dont les dirigeantes et dirigeants de la CNEH sont traités par le gouvernement, en particulier par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP). Des mesures urgentes doivent être prises pour défendre la vie de la syndicaliste Rose Thérèse Magalie Georges, préconise la CNTE.

Création du nouveau Conseil de la Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA)
Par un arrêté signé et publié en date du jeudi 13 août 2020, un nouveau Conseil d’Administration a pris la tête de la Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA). D’après l’arrêté, le Conseil d’Administration de la Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA), est constitué comme suit :
1.- Monsieur Faude Joseph, Président; 2.- Madame Michelle Guillaume, Vice-Présidente; 3.- Monsieur Ulrick Emmanuel Noel, Directeur Général; 4.- Monsieur Martin Jean-Louis, Membre; 5.- Madame Cassandra Lauture, Membre.

Le Mouvement des étudiants et des enseignants, a occasionné une panique à Nazon
Un vent de panique a soufflé, le jeudi 20 août 2020, au niveau de Nazon où des enseignants et des étudiants protestaient pour dénoncer des irrégularités enregistrées dans le système éducatif. Ce mouvement qui n’a pas mobilisé un trop grand nombre de protestataires, n’a pas non plus gêné la circulation automobile et piétonne, en dépit de l’érection de quelques pneus enflammés dans divers endroits de la voie publique, avons-nous constaté. Ayant à la tête du mouvement le professeur Josué Mérilien, la révision à la hausse du salaire de 13 000 gourdes et de meilleures conditions de travail des enseignants du secteur public, sont les deux principales revendications des protestataires.

Une ex-Première dame décède
La nouvelle a affligé la famille de l’ex-Président Provisoire de la République, Me Boniface Alexandre. En effet, Mme Célima Dorcely Alexandre ne montrait aucun signe qu’elle allait faire ce grand voyage, le 11 août 2020, en dépit des douleurs rhumatismales dont elle souffrait amèrement et d’autres complications. Née le 26 octobre 1936, Célima est native de Ganthier et c’est dans cette commune qu’elle a rencontré l’homme de sa vie, Me Boniface Alexandre, en 1952, chez une cousine à la rue des Fronts-Forts. Le couple a vécu pendant des années ensemble, jusqu’en 1990, lorsqu’ils décidèrent de se marier religieusement. Célima a donné 4 enfants à l’homme de loi, dont la benjamine, Me Marjorie Alexandre, épouse de Me Michel Brunache.

Darline Desca offre une génératrice à la Maternité Isaïe Jeanty
La chanteuse, en guise de récompense de son live réalisé le 12 juillet 2020, a offert le vendredi 14 août 2020, une génératrice de grande capacité à l’Hôpital Maternité Isaïe Jeanty, plus connue sur le nom de «Chancerelles». «Je voulais acheter la génératrice et des panneaux solaires, mais les moyens ne me l’ont pas permis», a indiqué l’artiste, satisfaite de ce don si généreux aux patients dudit hôpital. Darline Desca qui a pris naissance dans ce centre hospitalier, espère que ce geste symbolique, aidera à sauver des vies, a-t-elle expliqué au staff médical de l’institution.

Deux autres officiels de la FHF mis en disponibilité par la FIFA pour 90 jours
Le Comité d’Éthique de la FIFA a décidé de prolonger les sanctions à l’encontre de Dr Yves Jean-Bart, président de la Fédération Haïtienne de Football (FHF) pour 90 jours supplémentaires, en relation à des cas d’abus sexuels présumés sur des footballeuses haïtiennes au Centre Technique de la Croix-des-Bouquets. Deux hauts cadres de la FHF sont nouvellement touchés par une série de mesures conservatoires, toujours dans ce même dossier, pour une période de 90 jours. Il s’agit de Nela Joseph, Superviseuse au Centre Technique National de la Croix-des-Bouquets et Wilner Étienne, Directeur Technique de la FHF. Ces sanctions contre Dadou Jean-Bart (73 ans) ont été imposées le 25 mai 2020 pour une période de 90 jours, afin de permettre à la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), via FIFA Code Ethics, de mener des investigations autour de cette affaire qui secoue le monde du football haïtien.

La chapelle royale de Milot attend sa reconstruction
Pour les 350 ans de la ville du Cap-Haïtien, beaucoup de visiteurs ont contemplé avec tristesse les ruines de la chapelle royale de Milot, située au pied du palais Sans-Souci. Les pans de murs noircis de la chapelle sont orphelins de son célèbre dôme, détruit dans un incendie, le 13 avril de l’année en cours. Quatre mois après, les habitants de Milot attendent des signaux clairs de la rénovation de cette chapelle historique, construite entre 1810 et 1813 sous Henry Christophe, autoproclamé roi Henri 1er en 1811.

La diaspora, aide le maire de Ganthier à soutenir 100 familles
Le maire de la commune de Ganthier, Keller Polynice, avec le support de COPADEF, une organisation de la diaspora réunissant des habitants de Fond-Parisien, est venu en aide à une centaine de familles. Avec son propre fonds et celui de la diaspora, M. Polynice a pu voler au secours de toutes ces personnes entre le 2 et 5 août. Pour atténuer les impacts socioéconomiques de la pandémie de COVID-19 sur les Ganthiérois, le maire principal, Keller Polynice, de concert avec COPADEF, a offert un sac de riz et ½ gallon d’huile à une centaine de familles. Elles viennent de Fond-Parisien, une section communale de Ganthier, et vivaient dans une situation de grave crise alimentaire. «Ces personnes ont été choisies par des leaders communautaires parce qu’elles sont en situation d’insécurité alimentaire. Généralement, il s’agit de personnes du 3e âge et de mères de famille. Pour cette fois, COPADEF a voulu toucher 50 personnes en leur remettant des kits alimentaires, mais j’ai opté pour une aide plus significative avec un sac de riz et ½ gallon d’huile pour chaque famille», a déclaré le maire Keller Polynice.

3e édition de la Foire culturelle et régionale à Petit-Gôave
Organisée sous l’égide de Chokreyòl, structure œuvrant dans la promotion de la culture haïtienne, la 3e édition de la foire régionale a mis en avant toute une variété d’œuvres artisanales : sandales (macramé, crochet, cuir), bracelet (fil, bois, plastique), anneau (bois, plastique). Cette manifestation a aussi donné lieu à une exposition des spécialités culinaires haïtiennes : crème café, Konfiti lam, Kremas mango, gato mayi et diven mayi. À tous les goûts ! Une dizaine d’ateliers et de créateurs du monde de l’artisanat et du milieu artistique, venus de différentes régions du pays, ont pris part à cette grande foire régionale. Les artisans tels que Joseph Gracia, Doré d’art, Dorestant, Béatrice Terlor, Eunith Salam, Claudia Pascal, Carl-Henry Pierre, Bovil Romanèse, Barnabas le plasticien, Frescosa, Saveur Florita, entre autres, ont donné satisfaction à ces nombreux fêtards qui ont fait le déplacement. L’ambiance a été aussi au rendez-vous. Les disc-jokeys ont animé l’espace. À Bon-Repos, où se mêlaient fruits de mer, alcool, musiques et créations artistiques, les participants ont savouré un bon moment de plaisir. En dépit des mesures portant sur la distanciation sociale recommandées par les autorités sanitaires, le public en quête d’ambiance ne pouvait y résister. Les fêtards s’en donnaient à cœur joie.

Une nouvelle équipe à la tête de la CORPUHA
C’est en présence de Monseigneur Ogé Beauvoir, de certains officiels du gouvernement, de recteurs, responsables et dirigeants de plusieurs institutions universitaires tant publiques que privées et d’autres acteurs du milieu académique/universitaire haïtien que s’est tenue, le mercredi 19 août 2020, à l’hôtel El Rancho, la cérémonie d’installation de la nouvelle équipe qui prend les commandes de la Conférence des recteurs, présidents et dirigeants d’institutions haïtiennes d’enseignement supérieur ( CORPUHA). Le recteur de l’Université autonome de Port-au-Prince, Jean Robert Charles, qui était déjà vice-président de la structure, devient, à la suite des élections internes, le nouveau président de la CORPUHA. Il a remplacé à cette fonction le recteur de l’Université d’État d’Haïti, Fritz Deshommes. Ce dernier a salué l’entrée en fonction du nouveau bureau auquel il a souhaité du succès à la tête de cette structure formant un réseau regroupant universités publiques et privées. Il s’agit, comme le souligne le professeur Robert R. Joseph, responsable de l’Université épiscopale d’Haïti, d’un forum de réflexions, d’échanges et de discussion. La CORPUHA vise, soutient-il, à renforcer la capacité institutionnelle de ses membres. Le Dr Robert Joseph n’a pas manqué de revenir sur les deux grands moments de crise qui ont sévèrement secoué le paysage universitaire haïtien : celui de la crise politique (Peyi lòk) et celui de la crise sanitaire (COVID-19). Notons que le nouveau comité est composé de Jean-Robert Charles (président), Yanick Damour (membre), Robert R. Joseph (membre) et Delide Joseph (membre).
Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Back to top button