Des travailleurs des « bateys » manifestent

L’Union des Femmes de Cañeras, une organisation féminine, a foulé le macadam de Santo Domingo pour exiger des autorités dominicaines leur reconnaissance en tant que résidents permanents. La manifestation a été organisée devant la Direction Générale des Migrations et des Passeports. Les membres de l’organisation ont brandi des pancartes et lancé des slogans pour appuyer leurs revendications. Certains manifestants, travaillant dans le secteur de la canne-à-sucre, ont déclaré qu’ils attendent depuis 50 ans ce statut des autorités dominicaines. Jesús Núñez, porte-parole de l’Union des Femmes de Cañeras, a déclaré que c’est une injustice de la part de l’État dominicain qui ne respecte pas la liberté de ces gens et empêche leur développement social. Selon lui, « le gouvernement doit respecter l’engagement pris en 2014, d’embaucher des journaliers entre Haïti et la République Dominicaine, pour réguler le statut migratoire de ce secteur » a rapporté El Nuevo Diaro.

Articles Similaires

Back to top button