" "
acceuilActualitéInsécurité & Banditisme

Le premier ministre Ariel Henry, «l’adventiste, un roi Lucifer en Haïti»

Ariel Henry, inculpé dans l’assassinat du président Jovenel Moïse survenu le 7 juillet 2021, est devenu Premier Ministre, à la suite d’un tweet du Core Group qui signifie groupe de base pour la destruction d’Haïti.

Depuis son arrivée au pouvoir, le Premier Ministre de facto, Ariel Henry, se comporte comme un roi, comme seul maître et seigneur à bord d’un navire. Il n’entend personne, il roule tout le monde dans la farine. Il a fomenté un accord, le 11 septembre 2021, pour un gouvernement apaisé qui ressemble de préférence à un pacte de gouvernabilité entre les assassins de Jovenel Moïse, pour garder le pouvoir le plus longtemps possible.

Le PM Ariel Henry, fils d’un pasteur, enfant de l’église adventiste, ancien haut fonctionnaire de ADRA, une ONG humanitaire Adventiste, est médecin et spécialiste en neurochirurgie de son état. Ariel Henry, à la tête de son régime monocéphale, supporté par la communauté internationale, spécialement par le Core Group qui a été créé au Canada en janvier 2003 pour détruire Haïti, se comporte au pouvoir comme le Lucifer, le roi sanguinaire dans le pays.

On peut dire quand le pays est à feu et à sang, c’est là que le PM Ariel Henry trouve son aise. Il y a des caricatures du journal Le Nouvelliste qui est le plus ancien quotidien du pays, qui illustrent bien le comportement sanguinaire du PM Ariel Henry. Tout le monde le dit, Ariel Henry est un sanguinaire né et, par sa profession de neurochirurgien, il adore le sang, il prend son plaisir dans le sang.

Si on fait le bilan des massacres et assassinats en Haïti durant le règne d’Ariel Henry au pouvoir, on verra clairement qu’il est un roi sanguinaire, un roi Lucifer. Il y a un grand consultant du Palais National qui a dit sur les ondes d’une grande station de Radio à Port-au-Prince, dans l’une des émissions les plus écoutées du pays, que Ariel Henry a plus de pouvoir que même Jean-Jacques Dessalines, le fondateur de la nation haïtienne. C’est pour vous dire que le comportement d’Ariel Henry illustre les faits qui disent qu’il est un Roi sanguinaire dans le pays. Maintenant, faisons une rétrospection des cas d’assassinats et de massacres en Haïti, durant le règne d’Ariel Henry, et on verra la vérité.

A cause de l’insécurité et des guerres des gangs armés à Port-au-Prince, plus de 200 000 personnes ont laissé la région métropolitaine de Port-au-Prince pour aller se réfugier dans des villes de Province. Encore à Port-au-Prince, on trouve des réfugiés internes qui fuient les affrontements des gangs armés dans leurs quartiers et qui se réfugient sur les places publiques à Port-au-Prince, spécialement en face de l’aéroport international Toussaint Louverture, sur la Place Hugo Chavez. Au Centre sportif de Carrefour, il y avait des milliers de réfugiés et, jusqu’à présent, on en compte encore des centaines.

A Petite-Rivière de l’Artibonite, la ville natale du roi sanguinaire Ariel Henry, les gangs armés ont violé, tué des dizaines de riverains, et des milliers de familles sont réfugiées ailleurs, sous le regard passif et humiliant du roi sanguinaire, Ariel Henry. Si on veut mentionner une liste de massacres durant le règne du PM Ariel Henry, on peut citer exhaustivement, les massacres de Croix-des-Bouquets, entre avril et mai 2022; les massacres de Cité-Soleil en juillet 2022; les massacres de Delmas 30 et 47, au cours des mois d’octobre et de novembre 2022; le Massacre de Bel-Air, lors des affrontements entre des gangs armés; les massacres répétés de Martissant, les massacres à Canaan à l’entrée nord de la capitale, le récent massacre de Carrefour-Feuille, au cours de ce mois de novembre 2022. La liste des assassinats, depuis le déclenchement des manifestations populaires contre le régime d’Ariel Henry est aussi longue. Par exemple : l’assassinat de deux journalistes à Cité-Soleil, l’assassinat du journaliste Garry Tess aux Cayes, l’assassinat du journaliste d’un média en ligne à Delmas 33, Robeste Vilcin. Quant aux assassinats des personnalités importantes du pays durant la gouvernance d’Ariel Henry, citons: l’assassinat de l’ancien sénateur du Sud, Yvon Buisserett et de son chauffeur à Laboule 12 en août 2022; l’assassinat dans la même zone de l’homme d’affaires, ancien candidat à la présidence et secrétaire général du Parti RDNP, Eric Jean-Baptiste et de son chauffeur en date du 28 octobre 2022; l’assassinat des dizaines de militants et des manifestants dans les séries de manifestations populaires antigouvernementales à travers les 10 départements du pays. Par exemple, le cas de Wilbert Ticine, à Petit-Goâve, de Joselita Marcelin, âgée de 24 ans, au Cap-Haïtien, etc., sans compter la liste des inconnus, tués par les balles assassines des policiers et bandits armés partout dans le pays.

Malgré tout, Ariel Henry se dit très confortable au pouvoir, avec le support de la communauté internationale qui lui exige de prendre des décisions impopulaires pour effondrer le pays et provoquer un génocide ou une catastrophe sociale dans le pays. Donc, Ariel Henry ne peut avoir de légitimité à la tête d’un pouvoir monocéphale, instauré dans le pays depuis l’assassinat crapuleux du président Jovenel Moïse, en sa résidence privée à Pèlerin 5, en date du 7 juillet 2021. «Ariel Henry, l’Adventiste, est un roi sanguinaire, un roi Lucifer».

Ulysse Jean Chenet

Articles Similaires

Back to top button