" "
acceuilActualitéEconomie & FinancesInsécurité & BanditismeJustice

39 millions de dollars d’indemnisation à Haïti

Le ministre de l’Économie et des Finances, Michel Patrick Boisvert, et le gouverneur de la Banque Centrale, M. Jean Baden Dubois, ont conjointement rencontré la presse, le lundi 30 août 2021. Le ministre a indiqué que Haïti a bénéficié d’une indemnisation pour un montant d’environ 39 millions de dollars, à la suite de la souscription à une police d’assurance dans la région caribéenne, connue sur le nom de CICRIF. Il a souligné que depuis l’adhésion du pays à ce mécanisme, en 2007, «le pays a déjà reçu à 5 reprises des indemnités».

Le ministre a énuméré les indemnités reçues, de 2010 à nos jours :

  • 7 millions de dollars en 2010, après le tremblement de terre de 12 janvier ;
  • 23,4 millions de dollars, en octobre 2016, après le passage de Matthew ;
  • 7,2 millions de dollars en 2020, après le passage du cyclone Laura ;
  • En dernier ressort, le mécanisme a octroyé un montant de 39,9 millions de dollars pour faire face aux ampleurs de la catastrophe.

Par ailleurs, le ministre a tenu à souligner qu’il ne s’agit pas d’un prêt mais d’une indemnisation.

Le ministre a également fait part d’un fonds octroyé par le Fond Monétaire International, sous forme de Droit de Tirage Spécial (DTS). Une enveloppe d’un montant de 224 millions de dollars est attribuée à Haïti pour permettre à l’État haïtien de faire face aux impacts de la crise sanitaire.

Le gouverneur de la Banque Centrale, M. Jean Baden Dubois, a de son côté annoncé des mesures visant à répondre à la catastrophe. Le grand argentier de la République indique qu’un moratoire de 6 mois est accordé aux usagers du système bancaire.

" "

D’autre part, un programme de recapitalisation des institutions de microfinance, coopératives et caisses de crédit est envisagé pour la reconstruction des locaux ou toute autre action visant cette catégorie, située dans la zone touchée par le séisme du 14 août 2021.

La Banque Centrale a également indiqué qu’un fond de recapitalisation des petites et moyennes entreprises des zones dévastées par la catastrophe est mis sur pied, suivi du fonds de reconstruction des habitats des zones ravagées, afin de ne pas répéter les erreurs de 2010.

L’argentier n’a pas donné la moindre idée d’où il retrouvera les ressources financières pour financer ces fonds.

Jean-Baptiste Genson

Articles Similaires

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker