acceuilActualitéCoup d’oeil sur le monde

Inauguration d’un barrage inachevé

Le samedi 1er mai 2021, Fête du Travail et de l’Agriculture, le président de facto, Jovenel Moïse, accompagné de son épouse Martine, en présence du Premier Ministre a. i. illégal et de facto, Claude Joseph, des membres du Gouvernement de facto, des directeurs généraux des ministères et des organismes autonomes et déconcentrés de l’État, de Limber Cruz, Ministre dominicain de l’Agriculture et des membres du corps diplomatique, a procédé à l’inauguration du Barrage de Marion, érigé à Grand-Bassin (localité du Nord-Est), récemment élevée au rang de commune (par arrêté présidentiel du 10 décembre 2020). Après le dévoilement de la plaque inaugurale du barrage et de l’ouverture des vannes par Jovenel Moïse, celui-ci a déclaré: « (voici) une preuve irréfutable qu’ensemble, nous pouvons réaliser des merveilles dans notre pays», avant de vanter, durant plus d’une heure, les efforts consentis, sous sa présidence, pour percer, rénover et/ou construire des routes, construire des barrages hydrauliques, des canaux d’irrigation, des stations de pompage d’eau et des centrales électriques.

Lancé le 1er mai 2018, le chantier du barrage financé intégralement par le Trésor Public, selon les dires des autorités, à hauteur de près de 10 millions de dollars américains, comprend un réservoir de 10 millions de mètres cubes d’eau, avec une capacité de transit de 20 millions de mètres cubes d’eau par an. Dans son discours, Jovenel Moïse a expliqué que ce barrage permettra notamment d’irriguer 10000 hectares de terre arable, de «booster» le développement de la pisciculture et d’offrir une autre source de revenus aux populations locales.

Il a souligné que ce barrage s’inscrivait également dans une stratégie de protection des populations vivant en aval, fréquemment victime de la crue dévastatrice et mortelle de la Rivière Marion, particulièrement la localité Malfety. De plus, le Chef de l’État a annoncé que la Direction Nationale d’Eau Potable et d’Assainissement (DINEPA) allait établir, sur le site du barrage, un Centre de traitement de l’eau, pour alimenter en eau potable, dans un premier temps, les familles de Grand-Bassin, puis celles des Perches et de Terrier-Rouge. Finalement, ce barrage est destiné aussi à produire du courant électrique. «La construction du Barrage de Marion véhicule un immense espoir pour l’avenir du département du Nord-Est où le revenu per capita est le plus faible du pays, en raison, notamment, de la pénurie de ressources en eau», a affirmé Moïse.

Dans leurs interventions, les ministres Nader Joaséus (Travaux Public), Patrix Sévère (Agriculture) et le maire de Grand-Bassin ont dit grand bien de cette infrastructure dont le chantier a été confié à une équipe de techniciens cubains de la firme «Dinvai», auxquels ont été adjoints des professionnels haïtiens.

Notez que la cérémonie inaugurale du Barrage de Marion a été marquée par les prestations impressionnantes des troupes du Théâtre national et du Bureau d’Ethnologie.

Par ailleurs, Jovenel Moïse a fait la promesse, pour le second semestre de 2021, de la mise en fonction officiellement des barrages jetés sur la Grande-Rivière du Nord et sur la Rivière Massacre. Le premier devra servir à l’irrigation de 4 000 hectares de terre ; le second de 2 000 hectares.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com