" "
acceuilActualitéEn bref

Nouvelles en bref

23 jeunes issus de la localité de Tessert, prêts à investir le marché du travail

La Fondation Mme Verna, dirigée par Madame Mary Genthyann Verna, via son centre professionnel, a procédé ce dimanche 11 avril 2021, à la cérémonie de graduation de sa première promotion 2019-2020, baptisée “ERUDIT”.

Ce programme de formation professionnelle a permis à 23 jeunes, d’apprendre un métier dans plusieurs domaines comme pâtisserie, cuisine, informatique et carrelages. Le président de la promotion, dans son discours, a fait l’éloge de son centre professionnel duquel il vient de décrocher son diplôme. Yol Pierre Dichelet a mis en exergue les savoir-faire, le sens de la responsabilité, le dynamisme de la directrice de la fondation et l’importance qu’elle accorde à l’épanouissement et le bien-être des jeunes.

De son côté, le directeur du centre professionnel, Guyteaud François, a souligné la nécessité d’encadrer ces nouveaux professionnels, afin qu’ils puissent participer pleinement à la reconstruction du pays.

Pour sa part, la directrice de la fondation, avec un sentiment de fierté, a félicité les parents et les gradués (es), pour leurs multiples sacrifices, durant cette session de formation, engendrés par des turbulences politiques, doublées depuis l’apparition du coronavirus. Elle a donc exhorté les récipiendaires à ne pas se laisser séduire par des propositions indécentes, tout en leur souhaitant succès dans cette nouvelle étape de leur vie remplie d’espoir.

" "

Vers le renforcement des capacités des agents de la PoliFront, sur la protection des droits des migrants

Les Agents de la PoliFront participent à une session de formation portant sur la protection des droits des migrants et la gestion des cas vulnérables. Coordonnée par l’Organisation Internationale de la Migration (OIM) Haïti, cette formation bénéficie de l’appui financier de Développement International du Canada, à travers Affaires Mondiales du Canada et de l’Ambassade des États-Unis à Port-au-Prince.

Haïti – kidnapping : libération contre rançon de la policière Guerline Joseph

Le samedi 10 avril, la policière Guerline Joseph, de l’Unité de Sécurité Présidentielle, garde assurant la sécurité rapprochée du président Jovenel Moïse, a été libérée par ses ravisseurs, contre rançon. Elle a été enlevée mercredi dernier, à Carrefour, par des individus armés, non identifiés, alors qu’elle revenait de son poste de travail.

Nervno fils de plume, veut écrire l’histoire du Slam haïtien

Agé de 26 ans, Nervno, l’un des meilleurs Slameurs haïtiens, va représenter Haïti dans la coupe du monde de slam de cette année, en terre française. C’est pour la première fois qu’Haïti sera représentée dans cette compétition. Nervno rêve déjà grand.

Originaire du Bel-Air, Nervno, fils de plume, de son vrai nom Nerva Noël, est un jeune slameur de 26 ans qui a une formation en psychologie complétée à l’UEH. Il a 8 ans de carrière au cours desquels il a décroché de nombreux prix, représentant le pays à de nombreuses reprises à l’étranger. C’est lui qui a réalisé le premier album de slam connu en 2016, cet album a été baptisé: «Vers Balles».

Avant la production de son album, il a été lauréat, en 2015, d’un concours de talents organisé par l’Institut Français d’Haïti. Bourré de talents, le fils de plume, amant du slam, a été en 2016 sélectionné dans le cadre d’une résidence slam en Belgique, avant d’être invité à participer à plusieurs festivals, en terre africaine.

2016, étant l’année de gloire de Nervno, il a participé, entre autres, au festival «Art-Jary» au Madagascar, calebasse challenge au Togo ou encore au festival «Scadie» au Canada. Brillant sur toute la ligne, au cours de la dernière décennie, Nervno fils de plume a été désigné comme étant le meilleur Slameur de la dernière décennie, en 2020, par la fédération haïtienne de slam poésie, un titre bien mérité car il a dominé cette période, tant par la quantité de ses réalisations que par leur qualité.

Après avoir écrit son nom en lettres d’or en Haïti, ce géant du slam va continuer à écrire l’histoire du slam haïtien car il sera le premier Haïtien à représenter le pays en coupe du monde de slam. Cette compétition, qui est à sa 18e édition, se déroulera au mois de mai prochain, à Paris. Haïti et Nervno sont dans le groupe A, en compagnie du Japon, de la Côte-d’Ivoire, du Maroc et du Mozambique.

Au cours de sa jeune carrière, Nerva Noel a eu la chance de collaborer avec plusieurs artistes de renom tels, BIC, Doc Fila. Il collabore avec plusieurs organisations faisant la promotion du slam, de l’art et de l’écriture, afin de lutter contre la délinquance juvénile.

Nervno Fils de plume, c’est le slameur qui veut écrire l’âge d’or du slam haïtien, sans l’aide de personne. Toutefois, il compte aider les enfants de rues à avoir un autre destin.

Peu avant sa participation à la Compétition internationale du «Slame», Nervno accepte de faire de sa plume et de sa voix poétique, des instruments pour défendre la cause des démunis, les enfants de rues, en particulier. Il a adopté le projet piloté par l’entreprise MATGLOB, coiffant la structure dénommée: Cercle d’Entreprenariat et de Culture pour une autre Orientation Éducative (C-ECOLE), maitre d’œuvre du projet «Ann Ekri», soutenu par des organisations internationales évoluant dans le secteur éducatif.

Le slameur dit constater que l’usage de la plume est de plus en plus rare dans la société haïtienne, d’où cette campagne «Ann Ekri» tire sa justification, dans le but d’encourager la réappropriation de la plume comme instrument didactique et utile dans la vie courante. Nervno s’engage dans la démarche de commercialisation des plumes, dont une partie des bénéfices sera investie pour encadrer des enfants de rues.

Altidor Jean Hervé / Smith Prinvil

Articles Similaires

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker