acceuilActualitéEconomie & Finances

La réalité mosaïque de l’économie haïtienne

La Banque de la République d’Haïti a dévoilé les trois noms retenus dans le cadre de son concours d’appellation pour la monnaie électronique. Bitkòb, Kòbèl et Kòbnèt sont les trois noms retenus par la BRH, informe-t-elle, dans un message publié sur son compte Twitter, le jeudi 21 janvier 2021.

D’un autre côté, l‘économiste Frédéric G. Chéry a présenté, au grand public, son ouvrage intitulé «la reconstruction de la gourde». Le docteur en Sciences Économiques a fait part de l’historicité de la monnaie nationale, dans le livre économique, et propose une voie de reconstruction.

L’économie nationale soulève encore des débats. Lors de la vente signature qui a eu lieu le mercredi 20 janvier, à Pétion-Ville, le Dr Chéry a abordé l’aspect historique de la gourde, ses décadences, par suite d’une déliquescence économique nationale. L’économiste a aussi plaidé pour une valeur de l’Intelligentsia. «La connaissance permettra la création de richesses», a-t-il fait savoir.

Professeur à l’Université d’État d’Haïti, l’économiste a déjà publié 6 ouvrages sur l’économie. Le spécialiste en Économie est à son septième titre.

Parallèlement, après les désinflations enregistrées au cours des mois de septembre et d’octobre 2020, consécutives à un renforcement de la gourde, constaté entre août et septembre, une certaine remontée des prix a été observée, durant les mois de novembre et de décembre en Haïti, selon les constats de l’Institut Haïtien de Statistique et d’Informatique (IHSI), à travers sa rubrique intitulée: Le Coin de l’IPC.

En effet, l’Indice général des Prix à la Consommation (IPC), qui avait connu, en octobre, une inflation mensuelle négative de -1,2 % et une diminution de l’inflation annualisée de 3,6 points de pourcentage, a renchéri en novembre et décembre avec des hausses mensuelles respectives de 0,5 % et de 1 %. En revanche, l’inflation a maintenu sa tendance baissière, en rythme annuel, soit 20,1 % et 19,2 % en novembre et décembre, contre respectivement 25,1 % et 21,6 %, les deux mois précédents.

L’augmentation mensuelle observée en décembre est le résultat du comportement des fonctions de consommation :

  • «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées» (1,4 % sur un mois et 23,1 % sur un an);
  • «Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles» (0,7 % sur un mois et 15 % sur un an);
  • «Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer» (1 % sur un mois et 17 % sur un an);
  • «Santé» (2 % sur un mois et 31,9 % sur un an) et
  • «Enseignement» (0,6 % sur un mois et 12,6 % sur un an).

Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Lisez aussi
Close
Back to top button