acceuilActualitéCoup d’oeil sur le mondeInsécurité & Banditisme

Les bandits font la loi…

La violence ne fait qu’augmenter à travers le pays, ces derniers mois. Malgré certaines opérations de la police nationale, les gangs armés continuent de tuer, de kidnapper de paisibles citoyennes et citoyens, en toute quiétude.

Le responsable de la compagnie de transport: «Voix des Anges», a recouvré sa liberté, quelques heures après avoir été enlevé par des hommes armés à Portail Léogâne, le lundi 18 janvier 2021. Érile Dédé, propriétaire de la compagnie de transport moderne «Voix des Anges», a été libéré. Aucune information sur les conditions de sa libération n’a été fournie.

Des individus ont attaqué, le lundi 18 janvier 2021, plusieurs bâtiments logeant des institutions publiques et privées à Mirebalais, dans le Plateau Central. Ils ont mis le feu à l’entrée du Lycée national, des bureaux de l’Électricité d’Haïti (Ed’H), et de l’Office National d’Assurance Vieillesse (ONA). La Mairie de Mirebalais et le bureau de la vice-délégation ont été partiellement incendiés. En effet, le samedi 16 janvier 2021, la police a mené une opération à Mirebalais (Département du Centre), notamment dans la localité de Domond où quatre (4) personnes dont une femme ont été mises aux arrêts. Des armes et des munitions ont également été saisies par la police. L’opération a été menée par des agents de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO) et la vice-délégation du département du Centre, le samedi 16 janvier 2021, en début de soirée, dans la localité de Domond, première section communale de Mirebalais. Les quatre individus dont une femme qui ont été arrêtés au cours de cette opération sont: Karl Henry Poyau alias «Depòte», le rival du gang des «400 Mawozo» et sa compagne Ginette Mérilus, Fritznel Registre, un houngan et son fils Jorbe Registre. Ces individus avaient en leur possession un fusil de haut calibre, un pistolet, des munitions et des pièces d’identification.

La Police Nationale d’Haïti a procédé à l’arrestation, le samedi 16 janvier, à Saint-Michel de l’Attalaye, de deux individus, il s’agit de Rosemène Cinéus et Beline Dastin, soupçonnés d’implication dans l’assassinat de l’Inspecteur Telfort Férais, le 26 décembre 2020. Rappelons que l’inspecteur divisionnaire de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Telfort Férais, responsable de la Brigade d’Intervention dans le département du Nord, qui revenait d’un mariage, avait été attaqué au Cap-Haïtien, plus précisément à Carrefour Lachaud (3e section communale de Petite-Anse), par des individus non identifiés, et avait été blessé mortellement par plusieurs balles. Le Commissaire du Gouvernement des Gonaïves, Me Serard Gasius, et des autorités de Saint-Michel de l’Attalaye ont accompagné les policiers dans cette opération. Le chef du parquet demande aux autorités judiciaires du Cap-Haïtien et aux responsables de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) d’assurer les suites nécessaires.

Par ailleurs, le chef de gang de base Grand Griffe, dans la localité de Savien (Département Artibonite), le dénommé Odma, aurait été tué lors d’une offensive des forces de l’ordre. L’information a été communiquée par les journalistes sur place, faisant écho des rapports des témoins de l’affrontement. Le chef de gang aurait été gravement blessé à l’abdomen, lors de violents affrontements avec les forces de l’ordre. Selon des témoins, le chef de gang, qui saignait abondamment, aurait rendu l’âme pendant l’affrontement. Plusieurs unités de la Police avaient lancé une offensive contre les bandits de Savien. Les forces de l’ordre ont pu pénétrer, pour la première fois, à l’intérieur de base Grand Griffe dont les membres faisaient régner la terreur dans toute la région. Les policiers se sont résolus à lancer l’assaut, en raison des pressions de la population. Les citoyens avaient érigé des barricades sur la route nationale pour protester contre un kidnapping. L’opération victorieuse a été réalisée, 48 heures après une première opération contre le centre sacré du chef de gang. Une croix avait été détruit et un serpent tué par les forces de l’ordre.

Par ailleurs, un nouveau Directeur Départemental Sud a été installé. Il s’agit du Commissaire divisionnaire Frantz Saint-Armand qui a remplacé à ce poste le Commissaire divisionnaire Jacques Joël Orival. Il a été installé par l’Inspecteur Général, Paul Thomas.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com