Un officiel de l’ONU plaide pour le renforcement du système judiciaire

La Sous-Secrétaire générale aux opérations de maintien de la paix des Nations-Unies, Mme Bintou Keita, réaffirme l’importance du partenariat étroit entre l’ONU et les institutions haïtiennes.  Lors d’une visite en Haïti la semaine écoulée, Mme Keita a eu des séances de travail avec le Président Jovenel Moïse, le Premier Ministre Jack Guy Lafontant et des leaders du Parlement.   Avec la Sous-Secrétaire générale, les officiels haïtiens ont discuté des problèmes de corruption, d’impunité et de surpopulation carcérale ainsi que du manque d’accès à la justice pour les plus vulnérables.  Autant de dysfonctionnements de la chaîne pénale aux graves conséquences sur les droits humains, pouvant mettre en péril la stabilité et la transition vers le développement durable en Haïti.  Mme Keita a également eu des discussions avec des membres du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), les tribunaux de première instance de Port-au-Prince et de Jérémie, l’Administration Pénitentiaire, la PNH, l’Office de la Protection du Citoyen (OPC), ainsi que de nombreuses organisations de la société civile dans le secteur des droits de la personne.  Elle a noté un consensus autour de la nécessité d’un changement profond de la Justice en Haïti : un besoin de renforcer l’inspection et le contrôle pour la reddition des comptes mais aussi de dépolitiser le pouvoir judiciaire pour assurer son indépendance.  Au vu de la situation des prisons haïtiennes, elle a également insisté sur l’urgence à agir pour une transition vers l’État de droit.

Articles Similaires

Back to top button
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com