Site icon Latest News, Breaking News, National News, World News, Haiti News – Journal Haiti Progres

Éducation: ouverture du premier lycée technique et professionnel, Joseph C Bernard

Accompagné du ministre de l’Éducation nationale et de plusieurs autres membres du cabinet
ministériel, le Premier ministre, Dr. Ariel Henry, a inauguré ce lundi 9 janvier 2023, les
bâtiments fraîchement sortis de terre qui accueillent le lycée technique et professionnel,
Joseph C Bernard de Frères (commune de Pétion-Ville), le premier lycée de ce genre à être
implanté dans le pays. Cet établissement secondaire vient s’ajouter au parc scolaire public et
traduit aussi la création d’une nouvelle offre de formation faisant droit aux préoccupations de
beaucoup de jeunes cherchant, très tôt, à maîtriser un métier, tout en continuant leur parcours
scolaire. Cette nouvelle offre de formation se révèle être une nouvelle opportunité pour les
jeunes et pour la société.
« (…) Le lycée technique et professionnel Joseph C Bernard répond à une double
demande et à un double engagement. Il s’agit, d’une part, pour l’État, d’élargir l’accès à
l’éducation dans cette commune dont la population a considérablement augmenté ces
dernières années et de répondre à la demande des parents en quête d’une école publique de
qualité pour leurs enfants. Il est question aussi d’offrir, d’autre part, de meilleures
opportunités et des chances égales à tous les jeunes, en leur permettant d’intégrer le marché
de l’emploi par une formation professionnelle et technique de haut niveau », a déclaré le
Premier ministre Ariel Henry pour qui cette action s’inscrit dans la vision de l’État
d’encourager les jeunes à participer, dans la dignité, dans le processus d’animation de la vie
économique du pays.
La fondation du premier lycée technique et professionnel du pays est une décision
majeure, inspirée de la Réforme Bernard et de plusieurs autres documents de stratégies et de
politiques éducatives. «C’est une petite révolution qui s’annonce avec la formation de jeunes
qui auront l’option d’un bac technique et seront mieux préparés pour affronter les défis du
monde moderne et de notre chère Haïti qui a tant besoin de ressources humaines qualifiées,
afin de répondre aux besoins de l’industrie et du secteur des services », a soutenu le chef du
gouvernement haïtien qui s’est félicité des étapes franchies dans la Réforme éducative, aussi
de l’ingéniosité, du dynamisme de son Ministre de l’Éducation nationale, œuvrant
inlassablement en faveur de la modernisation de l’école haïtienne.
Le chef du gouvernement haïtien a salué l’œuvre de Joseph C Bernard qui s’était
engagé résolument, a-t-il dit, dans le combat pour la réforme du système éducatif. Aussi, il a
salué la présence dans la cérémonie de Geneviève Ginette Bernard Vivien – fille de Joseph
Charles Bernard -, et de quelques petits-enfants de la famille.
Pour le ministre Nesmy Manigat, l’ouverture du lycée technique et professionnel
Joseph C Bernard constitue une étape déterminante, franchie dans le cadre de l’application du
curriculum du secondaire. Il s’agit bien d’un acte d’espoir, favorable à la jeunesse de ce pays,
a-t-il fait remarquer.
Intervenant à l’occasion, Geneviève Ginette Bernard Vivien – au nom de la famille
Bernard -, a remercié le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle
(MENFP) de continuer à appliquer la vision de son père. Elle se réjouit du fait que cet
établissement secondaire public soit placé sous le patronage de Joseph C Bernard qui, durant
toute sa vie, a travaillé dans l’idée que les masses haïtiennes aient accès à une éducation de
qualité, une éducation qui les fait évoluer dans leur propre réalité socio-culturelle, sans
toutefois négliger les réalités régionales et internationales.
Kenania Dugastin, élève de secondaire I, tout comme Didier Joseph, représentant de la
communauté de Frères et membre du Conseil d’école, n’ont pas manqué de mots pour saluer
l’engagement du Premier Ministre, du ministre de l’Éducation nationale, dans la conduite du
chantier et dans l’ouverture de ce lycée technique et professionnel, offrant une autre
alternative de formation aux jeunes.

Le financement de ce chantier était assuré intégralement par le Fonds national de
l’éducation (FNE). Plus de 125 millions 657 mille gourdes ont été mobilisées pour ce projet, a
précisé, pour sa part, le Directeur général du FNE.
Jean Ronald Joseph a déclaré être satisfait de ces travaux incluant la construction de
deux bâtiments en béton armé, respectant les normes parasismiques et para-cycloniques. Ces
deux bâtiments comportent 9 salles de classe, une salle informatique dotée d’une trentaine
d’ordinateurs, de deux salles dédiées aux services administratifs ; le tout distribué sur deux
niveaux. Il est aussi construit des rampes pour faciliter l’accès du site aux personnes à
mobilité réduite.
Du nombre des personnalités ayant pris part à cette cérémonie, il faut compter le
Directeur général du MENFP, le Dr. Meniol Jeune ; le Directeur général de l’Office national
de partenariat en éducation (ONAPE), le Dr Hervé Boursiquot ; le président de la
Commission nationale de la Science, la Technologie et l’Innovation (CoNaSTI), le Dr Evens
Emmanuel ; le Directeur de cabinet du ministre Manigat, le Dr. Jacques Abraham ; le
directeur départemental de l’éducation de l’Ouest, Étienne Louisseul France, et plusieurs
coordonnateurs généraux de pôle, directeurs techniques du ministère.
Dans le cadre de cette cérémonie, le Premier ministre Ariel Henry et le ministre
Nesmy Manigat ont visité le laboratoire informatique et distribué des kits scolaires aux élèves
de la première année fondamentale. Dans chaque kit se trouve un exemplaire du livre scolaire
unique.
Smith Prinvil

Exit mobile version